Le blogue d'Edmond Prochain

21 décembre 2012

Le Cathologue : pas décédé, DVD !

Classé dans : Blogue — Edmond Prochain @ 16:03
Tags: , , , , ,

dvd-cathologueComme le répète parfois un bon copain : Tout a une fin (sauf le saucisson, qui en a deux). C’est vrai des haricots, des vacances, du soleil, des pâtes au thon, de Harry Potter, du monde (une autre fois), de Gérard Depardieu en France, de la vie, de Star Wars, de l’homme, et même – paraît-il – du Cathologue.

Oui, le 24e épisode de la saison 1 est bien le dernier. Jérôme et Damien rangent leur caméra et arrêtent de maltraiter le catéchisme chaque semaine. J’en entends déjà certains se réjouir : voilà, enfin débarrassés de ce truc ! D’autres vont sûrement pleurer cet arrêt… mais je suis sûr qu’il y aura très bientôt des gens pour lancer de nouveaux projets originaux !

En attendant, le DVD de la série est sorti. Un bien beau disque, qui est autant un souvenir qu’une façon de prolonger cette histoire. Régulièrement, la production a reçu des demandes d’aumôneries qui demandaient des épisodes pour pouvoir les diffuser en début de soirée avec des jeunes, pour initier un débat ou juste une discussion, détendre l’atmosphère, dans des salles sans accès à internet. Le DVD répond donc à ce besoin-là, en premier lieu. Et puis aussi au désir de ceux qui voudraient en avoir un peu plus : il contient non seulement les 24 épisodes, mais aussi un "Bonus +50%" totalement inédit, avec des bêtisiers, des scènes coupées, des interviews, un making of, des décryptages et quelques surprises… Bref : c’est l’objet idéal pour tout fan de la série, mais aussi un joli cadeau estampillé "catho" sans être ennuyeux.

Et alors, du coup : la fin ? On est entre nous, on ne va pas se mentir : il est certes possible qu’une saison 2 soit faite un jour… mais c’est un possible assez peu probable, pour tout un tas de raisons qu’il serait trop long d’expliquer ici. Sans compter que ce ne serait même pas très intéressant. Disons simplement qu’une série comme Le Cathologue, ça n’a l’air de rien, mais c’est compliqué à faire. Rien que financièrement, ça coûte un bras et ça ne rapporte quasiment que la satisfaction de l’avoir faite (qui est immense, certes, mais allez vous faire cuire une satisfaction, pour voir si ça nourrit son homme !). Une chose est sûre, en revanche, et je crois que ça vaut le coup de le dire : l’arrêt de la série n’a rien à voir avec les critiques qu’elle a essuyées. Depuis le début, tous les partenaires ont été un soutien sans faille, les scénarios n’ont subi presque aucune censure (il y a eu des demandes de changements, mais souvent justifiées) et aucun obstacle sérieux ne s’est dressé sur la route de ce projet. Ca mérite d’être souligné, car j’ai trop souvent entendu des critiques à l’encontre de l’Eglise ou des catholiques venant de gens dont les projets se terminaient…

Si je vais plus loin, c’est même probablement une bonne chose que Le Cathologue s’arrête. C’est un beau projet, mais sa capacité de renouvellement n’aurait pas été infinie. Au moins, là, on a un ensemble cohérent, avec un début et une vraie fin, avec une progression, des réussites, des foirages… Un projet humain, quoi ! Tout n’a pas été réussi, bien sûr. La volonté affichée de réaliser un programme d’humour "gratuit", sans ambition démesurée de "faire passer un message" (même s’il y a nécessairement, à mes yeux, un message qui passe toujours) n’a pas toujours été comprise. Peut-être que l’humour lui-même n’a pas toujours visé juste… Mais je répète ici ce que je disais au lancement de la série : le but n’a jamais été de faire de l’humour pour les cathos, ni de l’humour contre le cathos, mais juste de l’humour avec les cathos. J’entends le reproche sur le manque de contenu catéchétique, je comprends que cet aspect ait pu dérouter, mais ça n’a en tout cas rien à voir avec une façon de prendre la foi à la légère – et j’estime pour ma part que la seule existence du Dico catho suffit à répondre à cette suspicion (et je crois que la bio d’Hubert de Torcy peut le disculper tout aussi facilement). En tout cas, à mes yeux, c’est un projet dont on peut, dans l’ensemble, être fiers. Parce que c’était un défi assez fou, qu’on a imaginé, qu’on a mené à bien avec toute une équipe soudée. Un certain nombre de retours presse (hors presse chrétienne) viennent conforter cette impression.

C’est donc une page qui se tourne. Mais d’autres projets viendront, j’en suis certain… car, vous le savez bien, chez les chrétiens, il y a toujours quelque chose après la fin !

17 mai 2012

Le Cathologue : La sexualité pendant le mariage est-elle la norme ?

Classé dans : Blogue,Tout-venant — Edmond Prochain @ 20:35
Tags: , , , , , , ,

[Attention : article antidaté... Oui, je sais, c'est mal, mais ça me permet de rattraper les épisodes diffusés pendant mon absence...]

Dans ce 4e épisode du "Cathologue", Jérôme s’intéresse à la question du rapport des cathos au… au… sexe. Et bien évidemment, comme d’habitude, il est passablement à côté de la plaque.

Désolé pour ceux qui avaient l’habitude de faire des topos en utilisant cette histoire de cartes collées. Ce ne sera plus tellement possible, je le crains…

*

Quelques rappels :  la page Facebook de la série, ainsi que celles des différents coproducteurs : L’1visible, KTO, SAJE Prod.

11 mai 2012

Le Cathologue : Comment se confesser sans douleur ?

"Le Cathologue", épisode 3… Et cette semaine, avec le courage et le sens du ridicule sacré qui le caractérise, Jérôme s’attaque à l’épineuse question du sacrement de réconciliation. Un vrai sujet, donc, avec des arguments, toussa. Ou presque.

 

Pour l’image à la toute fin de l’épisode, j’aimerais vous dire que je décline toute responsabilité et que je suis parfaitement innocent… mais je serais obligé de retourner me confesser ! J’adresse néanmoins toutes mes excuses à ma môman, qui a dû mourir de honte. Sans doute.

*

Quelques rappls :  la page Facebook de la série, ainsi que celles des différents coproducteurs : L’1visible, KTO, SAJE Prod.

4 mai 2012

Le Cathologue : L’âne de la crèche a-t-il fait carrière ?

Classé dans : Tout-venant — Edmond Prochain @ 9:44
Tags: , , , , , , , ,

Depuis la semaine dernière, la diffusion du Cathologue a donc lieu chaque jeudi soir à 20h35 sur KTO, en partenariat avec L’1visible et SAJE Prod. Et cette semaine, l’épisode 2 s’intéresse au mystère de l’incardination incarnation (et introduit un nouveau personnage).

Petit à petit, vous devriez donc commencer à comprendre comment (ne) fonctionne (pas) l’esprit de Jérôme, le personnage principal. L’occasion pour moi, d’ailleurs, de rendre hommage aux acteurs et à l’ensemble de l’équipe, qui font un super boulot.

L’épisode de cette semaine est à revoir ici :

*

Et pour faire bonne figure, vous pouvez aller vos abonner à la page Facebook de la série, ainsi qu’à celles des différents coproducteurs : L’1visible, KTO, SAJE Prod. Voire même faire tourner l’épisode : c’est permis…

27 avril 2012

Le Cathologue : La brebis perdue est-elle un irresponsable ?

Classé dans : Tout-venant — Edmond Prochain @ 10:45
Tags: , , , , , , ,

Voilà, on y est : la diffusion de la série "Le Cathologue" a démarré hier soir.

(Pour rappel : je l’ai présenté ici…)

Ce programme, coproduit par le journal L’1visible, la chaîne KTO et SAJE Prod, va donc prendre peu à peu son rythme de croisière à raison d’un épisode par semaine jusque fin juin. Puis il reprendra après l’été. Et moi, je vais essayer de vous faire suivre ça ici au gré des sorties. Comptez peut-être un ou deux épisodes pour bien entrer dans l’univers de ces personnages… On vous souhaite en tout cas autant de plaisir à les regarder qu’on en a eu à les faire.

Et on commence donc avec l’épisode 1 :

Le contexte, c’est évidemment la parabole bien connue – dite – de la brebis perdue, dont voici le texte complet (tant qu’à faire !), en Luc 15 :

Les publicains et les pécheurs venaient tous à Jésus pour l’écouter.
Les pharisiens et les scribes récriminaient contre lui : « Cet homme fait bon accueil aux pécheurs, et il mange avec eux ! » Alors Jésus leur dit cette parabole :
« Si l’un de vous a cent brebis et en perd une, ne laisse-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert pour aller chercher celle qui est perdue, jusqu’à ce qu’il la retrouve ? Quand il l’a retrouvée, tout joyeux, il la prend sur ses épaules, et, de retour chez lui, il réunit ses amis et ses voisins ; il leur dit : ‘Réjouissez-vous avec moi, car j’ai retrouvé ma brebis, celle qui était perdue !’

Je vous le dis : C’est ainsi qu’il y aura de la joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se convertit, plus que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n’ont pas besoin de conversion. »

*

Et pour faire bonne figure, vous pouvez aller vos abonner à la page Facebook de la série, ainsi qu’à celles des différents coproducteurs : L’1visible, KTO, SAJE Prod.

24 avril 2012

Vous n’écoutiez pas beaucoup au catéchisme ? … lui non plus !

Classé dans : Blogue — Edmond Prochain @ 13:52
Tags: , , , , , , , ,

Au rythme des publications sur ce blogue ces derniers mois, les plus sagaces d’entre toi l’auront compris : je te fais des infidélités, ô fidèle lecteur. C’est vrai, je te trompe. Je comprends que ce soit douloureux, mais ne te voile pas la face : ça fait bien longtemps que tu sais – même si tu refusais de l’admettre – que je regarde ailleurs. Oui, j’ai déjà eu des aventures l’an dernier, mais tu t’es raisonné en te disant que ce ne seraient que des passades. Mais là, pardonne-moi, j’ai bien peur que ce ne soit un peu plus sérieux, et que cette histoire-là soit faite pour durer plus longtemps. Car on s’ennuie de tout, mon ange, c’est une loi de la nature ; ce n’est pas ma faute… Je dirai même plus : "C’est mon droit et c’est comme ça". Mais que je sois infidèle n’implique pas nécessairement que vous soyez cocus. En tout cas, j’espère !

Alors voilà : il s’appelle Jérôme. Et Damien. Et Chloé. Et Hugo. Ce n’est pas un livre, mais une mini-série que j’ai contribué à concevoir et à écrire ces derniers mois. Le bébé s’appelle donc Le Cathologue, et on ne va pas tarder à en parler assez sérieusement. Déjà, quelques médias bruissent de l’info, qui circule sur le web de bouche de druide à oreille de druide.

Mais plus précisément : de quoi ça s’agit ?

Tout simplement d’un programme court et (très) décalé, coproduit par L’1visible, SAJE Prod et KTO. C’est donc, si je ne m’abuse, la toute première série télé catholique humoristique professionnelle. Ce qui fait beaucoup d’adjectifs, tout de même. Le projet a même reçu le soutien du Centre national de la cinématographie (CNC) – c’est dire si j’ai des raisons d’être plutôt pas fâché de m’être investi là-dedans avec Hubert de Torcy.

Tout ça pour l’histoire de deux étudiants qui entreprennent de poster des cours de caté en vidéo sur internet, mais qui se heurtent à l’incompétence crasse et à l’esprit totalement foldingue de celui des deux qui présente l’émission (Jérôme). Remarquez d’ailleurs que l’autre (Damien), c’est pas beaucoup mieux, car il a une formation plus solide mais il est trop timide ("émotif") pour passer à la caméra. S’ajoutent à cela leur jolie voisine (Chloé), pas vraiment dupe du succès de leur programme, mais qui vient régulièrement squatter chez eux, et un troisième coloc (Hugo), qui lui pour le coup s’en cogne totalement. Au final, les épisodes sont une sorte de making-of ou de bêtisier de ce qu’ils essaient de faire sans jamais y parvenir.

Les compères y abordent de grands sujets de foi, à travers des questions aussi essentielles que (par exemple) : "La brebis perdue est-elle un irresponsable ?" (sic), "La Vierge Marie était-elle vierge ?" ou encore "Comment se confesser sans douleur ?" Le tout sur une ligne de crête humoristique, puisqu’il s’agit d’essayer d’être drôle sans manquer de respect aux croyants. Ça tombe pas trop mal, cela dit, parce que je suis moi-même croyant, et je n’ai pas trop l’intention de me manquer de respect (sinon je m’en colle une, direct !). Le Cathologue, ce n’est pas de l’humour pour les cathos, ni de l’humour contre les cathos : c’est de l’humour avec les cathos. Et j’ose croire que ça peut faire toute la différence. Le défi d’adapter, d’une certaine façon, l’esprit de ce blogue dans une série décalée, avec pour objectif de créer un vrai divertissement d’humour… c’était trop tentant !

La saison 1 devrait normalement compter 24 épisodes de 3’30 environ, sachant que 10 sont déjà dans la boîte et qu’il va falloir sérieusement qu’on se mette à rédiger la suite… Et tout commence jeudi soir à 20h35 sur KTO, sur l’appli mobile de L’1visible et sur le web.

En attendant, voici déjà un petit teaser :

29 avril 2009

"Le Forum déjeune" pour les râleurs

Classé dans : Blogue,Humeur(s) — Edmond Prochain @ 10:48
Tags: , , , , , , ,

A tous les râleurs, je voudrais dire une bonne fois pour toutes que vous êtes rien qu’un tas de ronchons. C’est dit.

Bouh... les vilains tout grognons...!

Bouh... les vilains tout grognons ! qu'y sont pas beaux ! bouh !

Alors voilà, scrogneugneu, dans un précédent billet où je te parlais d’une chouette série, j’avais voulu intégrer un très joli et drôlement épatant petit "videowall" directement importé de chez mon pote dailimocheune. C’était tellement bien que j’en étais z-ému… Et puis voilà-t-y-pas que tout un groupe de fâcheux a décidé faire rien qu’à m’embêter sur le ton de "Oui mais euh toussa, les vidéos dans le gadget c’est pas les bonnes, ton truc il est nul, t’es qu’un gros naze, apprends à te servir d’internet, c’est pas compliqué de recopier des codes de vidéos, on te demande pas grand chose, fais un effort, pôv’ tache, toussa".

Épaisseur du mystère : un certain nombre d’amis, complices, comparses (et ma sœur aussi) consultés m’ont dit qu’ils voyaient bien les bonnes vidéos au bon endroit. Il semblerait donc qu’il y ait discrimination à l’affichage, et je m’en vais saisir la Halde aussi sec. Parce que pendant ce temps, les fâcheux sus-évoqués continuent de m’agonir.

Outre le fait que c’est pas gentil, ce phénomène m’inquiète. Je pense que c’est un complot organisé par les légions du pape (les fameuses), puisque j’ai reçu ce genre de remarques de façon massive dans ma boîte mail. Juge par toi-même : pas moins de… quatre plaintes ! Toutes plus virulentes les unes que les autres, d’ailleurs. Eh ouais. Mais rends-toi bien compte, surtout : quatre plaintes, c’est deux de plus que ce qu’il faut à Eric M. pour déclarer que les légions du pape (les fameuses) l’attaquent. Alors imagine un peu…

Bref, comme du coup je crains pour ma vie depuis que les légions du pape (les fameuses) s’attaquent à moi, je tiens à présenter publiquement mes excuses, au nom de la France, de l’Église, de la planète Terre et de la Cour céleste toussa toussa, pour toutes les personnes qui auront été blessées par mon incompétence et/ou les mystères d’internet.

Pour info, je viens de resserrer mon cilice.

Et les vidéos, je te remets les plus sympa, à savoir les épisodes 3 et 5. Pour les autres, je te mets des liens (c’est dire si je te mâche le travail, quand même).

Et maintenant, la foire aux liens : vers la série en général, vers l’épisode 1, vers l’épisode 2, vers l’épisode 3, vers l’épisode 4, vers l’épisode 5.

Merci qui ? ;-)

23 avril 2009

Le Forum des jeunes passe à table

Je serais d’une grosse mauvaise foi si je ne commençais pas par avouer une proximité coupable avec le sujet de ce billet. Même que ça m’en a fait des cas de conscience, parce que je me disais que j’étais peut-être un peu trop proche du truc pour pouvoir en parler. Et puis, voilà, bon, zut : je fais qu’est-ce que je veux, après tout ! Ouais, d’abord. Alors j’en parle.

A Paray-le-Monial, depuis à peu près 25 ans, il y a parmi les sessions organisées l’été par la Communauté de l’Emmanuel un événement pas tout à fait comme les autres : le Forum (international) des jeunes. (Quatre liens en une seule phrase ; c’est pas mal.)

Détail amusant : le coeur et la croix sont formés avec les initiales de "Forum international des jeunes".

Ça, c'est le nouveau logo.

Je disais proximité coupable, parce que bon, ce Forum, j’y ai pas mal traîné mes Converse quand même… Et je dois avoir à peu près autant de copains dans l’équipe d’organisation qu’il y a d’étoiles dans la descendance d’Abraham. Ou un truc du genre. J’exagère à peine.

Et alors, comme apparemment l’équipe du Forum des jeunes a décidé que 2009 ça allait vraiment être l’année de la teuf, eh bah on a droit cette année à un nouveau logo et aussi à un site internet tout beau tout propre. C’est de ça que je veux parler. Pas vraiment du site, d’ailleurs, mais des vidéos qu’on peut trouver dessus.

Parce que voilà, ça ne leur suffit pas de s’appeler "Forum des jeunes", il a fallu cette année nous affliger infliger une web-série baptisée… "Le Forum déjeune" ! Rien que ça, c’est tellement con que ça me fait déjà rigoler. En gros, le concept est simple : c’est l’histoire de deux bons potes (astucieusement nommés Georges & Lucas, et je suppose que ce n’est pas un hasard) qui discutent en mangeant… Ouais, carrément. Mais ce synopsis tellement simpliste qu’il en est presque honteux est en fait un gros prétexte pour balancer une série de vannes sans queue ni tête sur (en vrac) les cathos, les chachas, la vie, l’univers et tout le reste. Le tout donne un joyeux bordel très souvent jouissif, dont le principal défaut est d’être assez faiblard au niveau du son, mais qui se tient quand même.

Les deux compères, en pleine conversation.

Georges & Lucas, les deux compères du "Forum déjeune", en pleine convers(at)ion.

Pour voir les vidéos – j’en profite pour tester un nouvel outil classe comme tout – tu peux les sélectionner dans la liste ci-dessous :

Des cathos qui ont de l’humour et l’utilisent pour se moquer d’eux-mêmes, si tu es un habitué de ce blogue, ça ne te surprendra pas que j’aie envie d’en parler. On peut dire ce qu’on veut, mais on aura du mal à me convaincre que l’autodérision n’est pas une très bonne idée… Là aussi, j’ai une proximité coupable avec le truc.

A tous les toi qui n’auras pas le temps de tout voir, je conseille particulièrement l’épisode 3 et l’épisode 5. Il y en a encore d’autres à venir, une semaine sur deux le lundi. Y’a des chances que je te tienne au courant.

Sinon, y’a aussi l’ébauche d’une autre série (mais seulement deux épisodes pour le moment). Là, ça s’appelle "Faut imaginer en été…" et je pense qu’on peut dire que ça va encore un chouille plus loin dans le n’importe quoi. Même que c’est peut-être trop, parfois.

Bref, tout ça pour dire que bon. A mon avis, on en reparle.

Thème Rubric Propulsé par WordPress.com.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 141 followers

%d bloggers like this: