Le blogue d'Edmond Prochain

2 mai 2009

Vocations 2.0 : dire Oui 25 fois par seconde

Filed under: Effets de buzz — Edmond Prochain @ 12:00
Tags: , , , , , , , , , , ,

Demain 3 mai : dimanche du Bon Pasteur. Et accessoirement, Journée mondiale de prière pour les vocations. Pour une fois que ce n’est pas une journée à la con, autant essayer d’en profiter et se mettre au boulot : des prêtres, on en veut ? On en aura ; mais seulement si on les veut vraiment. Alors prions. Ouais, comme je te le dis.

Ça, c’est fait.

Comme il ne t’aura pas échappé (parce que je ne sous-estime jamais mon gentil lecteur – oui, oui, c’est de toi que je parle) que j’aime bien parler de ce qu’on trouve sur le ouèbe comme initiatives marrantes ou sympa, je me suis dit que pour le coup, avec une Journée pareille, ça vaudrait peut-être la peine de faire un p’tit billet consacré à la communication en vidéo sur les vocations dans l’Église. T’es en train de le lire, ce billet. Et tu te dis aussi que la phrase précédente était plutôt inutile. Maintenant, tu penses que je suis vraiment trop bête de l’avoir précisé, et comme tu constates que moi aussi je le constate, tu souris parce que j’ai écrit trois fois "constate" à la suite (même que tu vérifies et il y en a bien trois dans la phrase). Voilà. Tu te demandes quand je vais reprendre le cours de mon billet et tu vas bientôt être soulagé parce que j’annonce : c’est maintenant. Ouf. (Trop con, cet Edmond.)

Car oui, la vocation sacerdotale s'affiche aussi en vidéo !

Car oui, les vocations s'affichent aussi en vidéo !

Il y a un an à peine, j’aurais noté la communication des vocations sur internet d’un piteux : "Peut mieux faire". Un an plus tard – maintenant, donc – je constate qu’on a mieux fait. Et je m’en réjouis.

D’abord, il y a eu l’énorme buzz de la Prêtres Academy, lancée par le diocèse de Besançon. On peut penser ce qu’on veut du bon goût de l’entreprise (pour ma part, je n’ai pas trop de problème avec le mauvais goût, pour peu qu’il soit assumé) ; il faut bien admettre que les effets ont été impressionnants : les vidéos ont été vues en un an près de 400.000 fois ! Un enthousiasme médiatique assez efficace. La Prêtres Academy avait même fait l’ouverture du Journal de 13h sur TF1, après avoir été repérée par l’émission LCI est à vous.

Pour mémoire, ça donnait ça :

C’était kitsch, ça oui, mais beaucoup de gens l’ont vu, et certainement un certain nombre hors de la "citadelle". Et rappeler qu’un prêtre est d’abord un homme comme les autres, c’était une idée intelligente. Les défauts de cette expérience, on les aura assez pointés (faible mise en perspective de l’Eucharistie, notamment), mais zut ! Pouvoir parler de la foi et du sacerdoce de façon décomplexée, et pour une fois sans trop passer pour des constipés, ça vaut bien quelques faiblesses… non ?

Aujourd’hui, il semble bien que le diocèse de Paris ait envie de renouveler l’exploit, puisqu’il communique depuis quelques jours sur le lancement demain d’une mini-série de vidéos baptisée (c’est le cas de le dire) : Into the One ("En plein cœur"). Pour le moment, on ne sait pas si ce sera bien ou pas, mais une chose est sûre : j’ai quand même sacrément hâte de voir ce qu’on nous aura pondu. Si c’est réussi, on en reparle. Mais rien que la volonté de faire quelque chose est déjà un grand pas en avant.

Parmi les autres initiatives notables ayant trait à la vocation, il y a eu celle des Légionnaires du Christ dont je t’avais déjà parlé une fois. Réussie visuellement, internationale, efficace. Le choix de l’accroche "Why not ?" et l’idée d’enchaîner de beaux visages de prêtres jeunes et souriants qui donnent chacun une bonne raison de répondre Oui à l’appel, c’était très bien vu. Je l’ai dit et je le répèterai encore longtemps : en terme de communication sur internet, ils ont pris une sacrée longueur d’avance.

(Je n’ai pas trouvé pris la peine de chercher trop longtemps une vidéo à intégrer dans cet article, mais pour mémoire, tu peux toujours la voir sur cette page.)

Je note enfin d’autres frémissements (mais certaines initiatives m’échappent certainement) intéressants, sur un mode plus modeste certainement mais pas inintéressant dans la volonté de sortir des chemins habituels… A voir notamment, cette vidéo du séminaire de Caen :

Et une autre, de la Communauté de l’Emmanuel, réalisée spécialement pour ce dimanche 3 mai. C’est clairement un appel aux dons, certes, mais la vidéo a le mérite de ne pas se focaliser du tout sur cet aspect financier et de plutôt appeler à la prière pour soutenir les vocations. Un choix pas idiot, dans la mesure où il me semble que l’un n’empêche pas l’autre. En plus, la musique est jolie et le montage bien fichu :

Bon. Et je m’aperçois en poussant les recherches que ce site a lui aussi consacré un billet au sujet de la communication sur les vocations… C’est un peu rageant, parce qu’il me casse un peu ma conclusion, du coup : j’allais dire, comme lui, qu’avec la proclamation de l’année du Prêtre par le pape, les choses pourraient bien bouger encore plus. Maintenant, j’hésite… ah bah non, d’ailleurs : je l’ai fait quand même !

1 septembre 2008

Hommage à la jolie blonde qui levait les yeux au ciel

Filed under: Humeur(s),Médias — Edmond Prochain @ 19:06
Tags: , , , , ,

Ce n’est plus d’actualité, mais ça fait trop longtemps que cette image me trotte dans la tête : il fallait que je t’en parle ! Alors je le fais. Voilà.

Le 18 juillet dernier (en plein pendant les JMJ, donc), j’ai été ébloui, émerveillé, fasciné, envoûté, hypnotisé, enchanté, charmé, séduit, conquis… en un mot : Waaaahou ! Pourquoi ? te demandes-tu. Tout simplement parce qu’une blondinette a illuminé ma journée avec une petite phrase, d’une intelligence renversante.

Rien que ça.

Pourtant, j’aime autant te le dire tout net : c’était pas gagné. Car figure-toi que c’est arrivé pendant un reportage du 13h, sur TF1. Oui môssieur ! (… Oui meûdame ! … Oui meûm’zelle !)

Là, je sens que tu es étonné. Tu es étonné, hein ? Alors je vais te poser la situation. C’était un sujet sur les rapports entre le pape et les jeunes réunis à Lourdes. Le journaliste constatait notamment la popularité de Benoît XVI (sans éviter quelques clichés, mais c’est aussi à nous de tout faire pour qu’ils reviennent moins souvent). Et là, entre deux morceaux de commentaire, le voilà qui interroge une jeune dans la foule.

Voix "off" : "Même si ses prises de position ne font pas l’unanimité, le pape reste LA référence."

Question "in" : "Est-ce qu’on est obligé d’être d’accord avec lui ?"

Là, je te vois venir : "Attention ! Question piège sur la morale de l’Église !" C’est vrai qu’à première vue, on pourrait croire qu’il n’y a que deux options : 1) elle répond non, et elle montre que les jeunes sont en décalage avec le pape ; 2) elle répond oui, et elle passe pour une coincée de plus (qui ne pense même pas par elle-même, puisqu’elle serait "obligée"… tu vois le truc !).

Bref : t’es un peu comme moi, tu la sens dans un sale pétrin, la jolie blondinette…

Eh bien non ! Elle ne se laisse pas démonter par la question, et donne même une réponse brillante. D’abord, elle commence par montrer par un léger sourire (et les yeux très sensiblement levés au ciel) qu’elle a très bien compris là où on cherche probablement à l’emmener.

Puis, dans un sourire que je vais qualifier de charmant, elle réplique tout simplement :

"Le pape représente la foi catholique, et… je crois que quand on a la foi on est forcément d’accord avec le pape !"

C’est lumineux d’intelligence. Tu sais pourquoi ? Parce qu’elle retourne complètement la question ! Elle place sa réponse résolument sur le plan de la foi, en laissant de côté les questions de morale (somme toute secondaires). Ensuite, elle rejette l’idée de l’obligation en faisant de l’accord avec la pensée du pape une simple conséquence de la foi ; et non le contraire.

C’est tellement vrai, tellement évident et tellement bien dit !

Jolie blonde qui levait les yeux au ciel, je ne sais pas qui tu es ni comment tu t’appelles, mais je veux te dire merci. Du fond du cœur. Merci de ne pas t’être laissée impressionnée par la caméra. Merci d’avoir su trouver de tels mots. Merci surtout pour cette leçon de finesse et d’intelligence.

(Pour un peu, je tombe amoureux !)

Thème Rubric. Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 142 autres abonnés

%d bloggers like this: