Parabole de la centrale à béton

Mais dites...

Là, pour le moment, tu connais pas encore bien mes amis, mais bientôt je t’aurai suffisamment parlé d’eux pour que tu saches les reconnaître.

Parmi mes potes, y’en a un qui est aussi un peu plus, c’est le père Spicace (il est Belge mais il préfère qu’on dise qu’il est Wallon). T’as forcément remarqué qu’il a un nom un peu bizarre… Nous, ça nous fait pas mal rigoler et je me moque souvent de lui à cause de ça, parce que forcément, comme le père Spicace c’est mon père spi, ça fait une drôle de coïncidence. (Tu voyais un autre jeu de mots, toi ?)

Et donc, le père Spicace, il aime bien nous donner des paraboles qui ne sont pas dans les Évangiles. Des trucs de fou auxquels Jésus n’avait même pas pensé.

Or, selon lui, l’Esprit Saint agit comme une grosse centrale à béton. (Je sais : c’est méga-romantique, comme image. Et attrayant, avec ça. La grande classe.)

Dans une centrale à béton, les camions viennent chercher le béton qui correspond exactement au chantier sur lequel il vont. Chaque camion repart avec un béton différent, et juste celui qu’il lui faut. Ensuite, le camion commence à faire tourner sa toupie et doit rejoindre vite le chantier avant que le béton ne sèche. S’il ne va pas le porter tout de suite là où on en a besoin, le béton est perdu.

Le béton est une image pour les charismes que nous donne l’Esprit. Le charisme reçu nous correspond complètement, et il est donné pour l’édification de la communauté (la maison bâtie sur le chantier). Ce charisme, il faut l’exercer, sinon il se perd très vite et n’est utile à personne.

Tu m’en veux pas de te comparer à une bétonnière, hein ?

Publicités

5 réflexions sur “Parabole de la centrale à béton

  1. Je crois bien qu’on dit les deux…
    La prochaine fois, je t’embauche pour faire l’illustration ! Mais pas sûr qu’une centrale à béton t’inspire « des masses »… si ? En tout cas, regarde attentivement : pour avoir une photo aussi claire, il a fallu aller la chercher au Kazakhstan !! (C’est un métier, tout de même…)

  2. J’aime bien ton affaire de béton (ben oui, c’est grace à mousseline que je découvre ce billet ci…:) )

    Surtout que dans le béton il y a
    *de l’eau, comme la grâce
    *du ciment, comme la foi
    *différents sables et graviers : alluvionnaires et concassés, utilisés pour leurs qualités chimiques et mécaniques, je ne m’étends pas la dessus, ça vaut encore un billet à soi tout seul
    -mais je veux bien en discuter, c’est une partie de mon métier!!! ;) –

Mettre mon grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s