Triomphe de la vérité par le dérisoire

De rien

Je te raconte ma vie. Tu vas voir, c’est passionnant : moi, en tout cas, je suis à fond dedans depuis ** ans et je ne m’en lasse pas !

Donc bref voilà alors ce matin, je suis allé chez un primeur (je t’avais prévenu : ma vie, c’est du délire total). J’achète mon cèleri et mes betteraves (là, je déconne : c’était des pommes et des tomates), et puis je me dirige fièrement vers la caisse avec mes deux petits sacs de papier à la main. Derrière l’antiquité qui sert de caisse dans la boutique, il y avait une autre forme d’antiquité, humaine : appelons-la Miss Jane Marple, pour préserver son anonymat. Miss Marple est une petite dame charmante rendue toute douce et toute myope par les années. Je dépose mes deux sachets devant elle, non sans lui lancer un petit regard crâneur qui pourrait vouloir dire : « Oui, je suis jeune et je mange des légumes frais… » (C’était des fruits, je sais.)

(Cette illustration ne sert à rien, j’en ai bien conscience, mais elle pose le décor.)

A ce stade de l’histoire, faut que tu saches que je suis pas très bon une énorme quiche en calcul mental. A tel point que si tu me disais avec aplomb qu’1,50€ + 0,50€, ça fait 3€, je pense que je te croirais sur parole. Mais ce n’est pas de ma faute : les chiffres m’angoissent ! Je les supporte pas, eux et leurs sales petites têtes de fondus des maths… eurk ! A la rigueur, je préfère encore les chiffres romains, parce qu’eux au moins ils ont la délicatesse de se déguiser en lettres pour avoir l’air moins agressifs… Bref : je m’égare, là.

Miss Marple pèse mes légumes (arrête de répéter que ce sont des fruits : j’ai compris !) et fait son calcul. La caisse m’affiche « 2,90€ », mais cette brave petite dame qui a du mal à lire même quand elle chausse ses lunettes me dit : « Ça vous fait 2,80€. »

Alarme dans ma tête : Touiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin !! Bien sûr, il y a un petit démon qui me dit : « On s’en fout, dix centimes de différences c’est rien du tout ! » mais un petit ange réplique : « Si tu ne le fais pas pour dix centimes, le feras-tu pour une grosse somme ? » L’instant de vérité, en somme !

Le temps que les deux petits esprits me parlent, Miss Marple m’a rendu ma monnaie : 20 centimes, forcément. Bon. Je respire un bon coup, je fouille dans mon porte-monnaie et je sors une pièce de 10 centimes que je lui tend en précisant (avec fierté, t’imagines bien, vu l’héroïsme ordinaire dont je suis en train de faire preuve !) : « Vous m’avez rendu trop, regardez : c’était 2,90 €… »

Et là… Miss Marple me dévisage et me dit : « Oh ! mais c’est vrai, ça ! Vous m’avez donné 4€… je vous dois encore 1€ ! »

Incroyable, non ?! Je suis tellement nul en calcul que je n’avais rien vu ! Résultat : si je n’avais pas été honnête pour 10 centimes, j’en aurais perdu 90 dans l’affaire ! Comme quoi…

Publicités

11 réflexions sur “Triomphe de la vérité par le dérisoire

  1. À la lecture de cette prose, je suis partagé entre deux sentiments:
    1) La joie simple que suscite une bien belle histoire telle que celle-ci
    2) La tristesse de n’avoir point trouvé, malgré de longues et ardues recherches, de liens, et donc de toulletipe amusant à lire. :'(

  2. Merci à tous les deux pour vos encouragements : c’est le genre de choses qui peuvent aider le blogue à vivre longtemps ! ;-)

    Désolé, Poussah, de ne pas avoir mis de balises taïteule cette fois-ci, mais reconnais que ce n’était pas évident de faire des liens sortant sur un tel sujet…!

  3. PS : voici la partie chacha de mon message
    Gloire à Dieu mon frère pour ce blogue ;-) Amen, alléluia.

  4. Héhéhé, on voit bien que être honnète peut-être rentable!

    Réponse d’Ed : Pas forcément « rentable » au sens propre, mais en tout cas ceux qui disent que l’honnêteté et la vérité ne sont jamais récompensées ont sacrément tort ! La preuve par l’exemple.

  5. comme quoi… comme quoi Dieu récompense toujours la vérité et l’honneté, comme quoi on peut être un quiche en calcul (bienvenu au club) et gagner des sous… ;-)

    Très belle morale en tout cas!!!! ;-) merci

  6. oupss
    note que je n’ai pas lu t’as réponse (pour changer :-$ ) plus haut et que du coup hein j’dirais bien que je t’ai (un peu) paraphrasé (c’est comme ça qu’on dit hein???? ) et je m’en excuse mais au moins pour le néophyte bin ça va devenir limpide (si ça l’était pas avant…) hihihi ^^

    chui quand même un peu blonde sur les bords!!! arrggg

  7. j’ai trouvé ce billet choisi au hasard, alors je réponds au hasard, puisque le hasard fait bien les choses. Ce serait pas plutôt 1 euro que t’aurait perdu? mais là je me dis: » ah ben non! c’est vrai parce qu’en se faisant la belle avec les 20 cents que Mme Marple t’aurait rendu, t’aurais pas eu les 1,10 euro qu’elle te devait et c’est donc 90 cents que t’aurais perdu dans l’affaire. le compte est bon! et puis c’est vrai que de même que t’as mis une illustration qui ne sert à rien, t’aurais pu mettre au hassard, puisque le hasard fait bien les choses, un lien qui n’a rien à voir, par exemple un truc sur la date de publication du billet qui se trouve être par hasard le 11 septembre, et sur laquelle y a maintenant plein de choses à dire
    PS à ceux qui par hasard en douteraient, les tomates sont bien des fruits!

Mettre mon grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s