Mes deux cadeaux de Noël en septembre

Humeur(s), Mais dites...

Vendredi, c’était Noël. Même que c’était le pape qui distribuait les cadeaux. Et j’ai été gâté !

Pour être totalement honnête, cette année, j’avais plutôt demandé une Unité de l’Eglise®. Mais je n’ai pas le souvenir d’une seule fois où j’ai reçu tout ce que j’avais écrit dans ma lettre au Père Noël… Et en soi, ce n’est pas bien grave, parce que souvent ce qu’on m’offre est mieux et me réjouit encore plus (grâce à la surprise).

Si tu comprends un peu l’anglais, je t’invite à te convertir au calvinisme…!

Tout ça pour dire qu’en fait, Benoît XVI m’a apporté deux cadeaux alors que je n’en attendais qu’un. Cool ! L’Esprit-Saint et la Croix : voilà ce qu’il m’a donné, avec la bienveillance d’un grand-père pédagogue.

J’ai été un peu déçu dans un premier temps. C’est vrai, quoi : ces deux trucs-là, je pensais que je les avais déjà. Alors je les ai regardés un moment, pas super convaincu. L’idée m’a même effleuré l’esprit que, peut-être, il se fichait un peu de moi. Mais bon, je suis pas malpoli et ingrat : j’ai dit merci et j’ai fourré mes deux cadeaux dans mes deux poches.

En rentrant chez moi, je les ai ressortis et posés sur la table. Puis je suis allé fouiller dans mon coffre à jouets pour essayer de retrouver mon vieil Esprit-Saint et ma vieille Croix (histoire de vérifier si les nouveaux modèles étaient vraiment mieux)… Je te passe les détails, mais il y avait un sacré bazar là-dedans, donc il m’a fallu pas mal de temps pour les retrouver. Ensuite, je suis retourné dans le salon.

Mon vieil Esprit-Saint (y’avait marqué « Saint-Esprit » dessus) était un peu terni, mais pas trop usé. Faut dire que, comme c’était un cadeau de ma confirmation, je l’avais vite mis à l’abri et je m’en étais servi le moins possible pour ne pas l’abîmer. Je l’ai aussi ouvert, pour voir, et j’ai pu vérifier comme ça que les sept cartouches alignés dans le boîtier (Intel+, Sagès, Kons-Eil, Forss, Sians, Cr1t, Pié-T) n’avaient pas bougé. Le nouveau modèle – Paraclet 2.0 – c’était presque le même que l’ancien, mais avec une poignée pour pouvoir l’emporter partout avec soi. Pas bête.

Ma vieille Croix était en plus mauvais état. Et pas seulement parce que quand j’étais gamin je m’en servais comme d’une épée… Le bois était un peu fêlé, et mon chien avait mordillé le pied. Comme j’avais jamais trop compris à quoi servait ce machin, jusque là, je m’en fichais. Bon, j’ai quand même essayé de la rallumer, mais elle avait du mal à démarrer (comme quand il fallait souffler dans la Game Boy pour relancer un jeu). La nouvelle n’était pas de trop, sans compter que je la trouvais vachement plus belle ! En fait, je crois que j’étais assez fier d’en avoir une.

Un peu plus tard, je me suis aperçu qu’avec mes deux cadeaux, le pape m’avait laissé un petit mot :

« Mon cher Edmond,

Je te remercie pour la lettre que tu m’as envoyée. Mais si tu me permets une remarque, je pense que tu as passé l’âge de recevoir une Unité de l’Église® pour Noël. J’ai bien compris que tu en avais vraiment envie, mais je crois que ce ne serait pas une bonne leçon à te donner. Alors je t’ai plutôt apporté un jeu éducatif : c’est une Unité de l’Église®, mais en kit… à toi de jouer !

Ton grand-père qui t’aime,

Ben. »

… Et sinon, toi, t’as eu quoi ?

Publicités

2 réflexions sur “Mes deux cadeaux de Noël en septembre

  1. Moi j’ai eu une grâce-du-silence-priant (© J-C Inc. 0-2008), mais le lendemain samedi seulement.
    au début j’étais jaloux parce que je voyais bien que 259.999 personnes l’avaient reçue en même temps, pas cool quoi.

    Finalement j’ai réalisé que la grâce-du-silence-priant était plus facile à utiliser quand tes voisins l’ont aussi. Sinon, elle est pas en condition idéale d’utilisation…

    Le problème c’est qu’elle est discrète, donc on manque facilement d’oublier qu’on l’a. Le mieux, c’est encore de l’utiliser tous les jours, ça devient une habitude, alors j’essaye…

    J’ai du mal à m’y tenir, mais contrairement à beaucoup d’autres cadeaux reçus, j’ai bien l’impression que le plaisir retiré augmente avec le temps! :-D

  2. Tiens, je me demande si la grâce-du-silence-priant (© J-C Inc. 0-2008) n’est pas une extension de la cartouche Pié-T du Paraclet 2.0… Il faudrait que je regarde plus attentivement en l’allumant tout à l’heure !
    C’est l’avantage de ces licences libres : on peut y ajouter plein de trucs utiles… comme sur un Monsieur Patate ! :-p

Mettre mon grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s