La Bible, c’est (aussi) rigolo [2]

Humeur(s)

Je te l’ai dit et je maintiens : la Bible, parfois, c’est très marrant !

En français, il arrive d’entendre de jolis lapsus ou erreurs de prononciation. Certaines petites bourdes sont totalement irrésistibles… Tiens, par exemple, j’ai toujours du mal à retenir un éclat de rire quand j’entends en pleine messe :

« Lecture du livre de Mickey. » (A la place du « livre de Michée », bien sûr !)

Une fois, j’ai aussi entendu une contrepéterie irrésistible :

« Comme l’écrit Ben Cirage le Sac… » (Pour « Ben Sirac le Sage », tu auras reconnu.)

Enfin, tu me diras : un petit fourchage de langue est si vite arrivé… C’est pas la mort, tout ça. Non, certes, c’est pas la mort. Mais il faut quand même que je te prévienne : dans certaines traductions de l’Ecriture, il y a un gros piège qui traîne, et dans lequel n’importe qui peut tomber ! Ça se passe du côté de la deuxième lettre de saint Paul à Timothée (2 Tim 1, 5 – pour être exact).

« J’évoque le souvenir de ta foi sincère : c’était celle de Loïs, ta grand-mère, et de ta mère Eunice, et je suis convaincu que c’est la même foi qui t’anime aussi. »

Je t’entends dire (fort élégamment, d’ailleurs) : « Bah quoi ? » Evidemment, dans cette traduction liturgique, aucun problème. Le souci vient quand on n’adapte pas le nom grec Eunikè en Eunice. Dans ce cas-là, on se retrouve avec…

« Celle de Loïs, ta grand-mère, et… d’Eunikè ta mère !« 

Admets que, dans une église, ce serait pour le moins surprenant d’entendre de tels propos !

[Lire aussi : La Bible, c’est (aussi) rigolo.]

Publicités

18 réflexions sur “La Bible, c’est (aussi) rigolo [2]

  1. Et avez-vous déjà entendu cette (jolie) contrepétrie à la messe?
    Juste après la communion, quand le prêtre reviens vers l’autel pour l’envoi et qu’il dit « Saignons le prieur » …

  2. Je me souviens de la lecture que j’ai faite à ma confirmation avec Martre et Marie ( ben oui c’est difficile, Marthe, à prononcer!)

  3. J’ai également connu, tout comme Miss Pomme « lecture de Ben Chirac le Sage » !

    Quand j’étais au séminaire on m’a raconté également qu’un diacre avait lu l’Evangile en disant : « Jésus et ses dix slips » (au lieu de disciples)

  4. On peut aussi en trouver moins loin… Il suffit de réciter (ou chanter) le Magnificat… A la fin : « en faveur d’Abraham’mais de Sarah ah ça jamais ! » (au lieu de « en faveur d’Abraham et de sa race à jamais »)

  5. Dans le grand Credo, on apprend ainsi que l’Esprit-Saint a beaucoup parlé « Il a parlé parlé (prophètes) »

  6. Sinon, j’ai une de mes meilleures amies religieuses, qui m’a raconté, que lorsqu’elle était petite, elle chantait en toute bonne foi l’Avé Maria: « Les Singes et les anges, en choeur glorieux, chantent vos louanges… » Heureusement, maintenant, elle a compris!! lol et ca fait bien rigoler…

  7. Dans le genre prononciation, la lecture des Actes des apôtres à la Pentecôte avec des lecteurs inexpérimentés ça donne parfois « Parthesse, Mèdesse, Élamitesse, tous les entendaient dans leur langue maternelle » (au lieu de Parthes, Mèdes et Élamites)

    J’ai aussi eu droit à « lecture du livre de Djob ».

    Il y a quelques années, visite pastorale de Mgr Aumônier (Versailles) dans ma paroisse.
    À la prière universelle: « Pour nos évêques, les pasteurs du tripot… du troupeau »
    L’évêque était agrippé à sa crosse, mort de rire comme tout le monde, le pauvre paroissien était rouge!

  8. Quand j’étais petite et qu’on récitait le chapelet à la maison, j’avais compris qu’à un moment donné, on parlait de bibliothèque. Le temps a passé, et un jour, je m’en suis rappelé, me demandant bien où pouvait se situer cette fameuse bibliothèque dans un chapelet. En fait, c’était à cause de « des livres (nous du mal) ». (les livres étant forcément dans une bibliothèque – je devais être plus ordonnée à l’époque !!)

  9. Dans mon Nouveau testament, la deuxième lettre de saint Paul à Timothée est traduite ainsi :  » ta mère, Eunikè… »
    Donc pas de pb !

    Réponse d’Ed : Certes, c’est une façon de contourner le piège, au même titre que la version « Eunice ta mère ». Il reste que mieux vaut avoir jeté un œil à la traduction avant de lire ce passage en public ! On ne sait jamais…

  10. J’ai une amie qui croyait que l’on disait « priez pour nous pauvres pêcheurs » parce que les apôtres étaient pêcheurs et que la tradition a gardé intacte la prière.
    (je suis sûre que j’en connais plein d’autres, des petites phrases comme ça mais ça ne me revient qu’au goutte à goutte…)

    Réponse d’Ed : Oui, oui, mais continue ! (Et c’est valable pour les autres.) Je m’amuse vraiment énormément à lire tous ces ajouts que je ne connaissais pas.

  11. … et cette oraison mémorable : « Seigneur Jésus, toi qui as eu pitié des poules… » (des foules, bien sûr!).
    Vous avez dit « gallinacisme » ?

  12. Une petite fille s’est arrêtée un soir en pleine prière en famille après « et Jésus le fruit de vos entrailles est béni » en demandant à ses parents « et il est où Benny ? » (Benny étant un ami de la famille). Benny oui oui !

  13. Une amie de ma soeur, qui s’appelle Ludivine aimait beaucoup Noël quand elle était petite car au moins, on parlait d’elle dans les chants « Il est né Ludivine enfant… »

  14. Bon elle est un peu limite mais je la tient du curé de mon ancienne paroisse, ex-aumônier militaire de son état, donc vous l’excuserez…Il a un jour pris le fou-rire de sa vie en entendant une de ses ouailles dire, au lieu de « Saül, Saül, pourquoi me persécutes-tu ? », « Saül, Saül, pourquoi me perces-tu le c…? »

    évidemment, ça la fout mal, si j’ose dire…

  15. Petite, ma chère soeur chantait de tout son coeur « La radiooo au plus haut des cieux! » (gloire à Dieu)
    Assurément, si nous écoutons tous la radio, nous serons en paix sur la Terre…

  16. – si le sel vient à perdre le goût, avec quoi le salera-t-on? (lui redonnera-t-on du goût?)
    et au caté; Jésus mangeait avec les républicains et les pécheurs!

Mettre mon grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s