S’il faut « en » parler…

Humeur(s), News

C’est un peu comme au moment du décès de sœur Emmanuelle : en soi, je n’ai pas grand chose « de plus » à dire. Et puis, il faut bien avouer que le sujet comporte le risque de se transformer en aspirateur à trolls, alors que je m’efforce de garder ici une ambiance bon enfant, bon Esprit… Mais je dois bien voir comme une gentillesse ou une marque de confiance ces quelques messages que je reçois, dans lesquels des lecteurs s’étonnent de mon silence. Alors, d’accord, je veux bien essayer d’en dire un mot. Des intégristes.

Il s’est dit tellement de choses (notamment ça et ça – pour résumer les avis des cathos) ces derniers jours, que je me demande bien comment font ceux qui n’étaient pas auparavant un peu au fait de la question pour y comprendre quelque chose. Surtout quand tant gens se pressent pour donner leur avis ; qu’ils y connaissent un pichet ou même pas.

Si je voulais essayer de résumer simplement la situation, je le ferais bien avec de bons vieux patatoïdes.

Ca, c'est ce qu'on avait jusque là.

Ça, c'est ce qu'on avait jusque là.

patato-fin1

Ça, c'est ce qu'on aimerait bien avoir.

Tu trouves pas ça sympa, une bonne vieille illustration Paint avec des patatoïdes dedans ?! C’est en tout cas très en phase avec ma tentative d’explication simpliste… On continue. Donc, bah alors en levant les excommunications des quatre évêques de la FSSPX, le pape a ouvert la porte. Genre, comme ça :

patato-2

Voilà. En gros, hein... C'est là qu'on en est aujourd'hui.

La porte est ouverte, donc. Ce sera plus facile pour entrer, mais ça ne suffit pas : encore faudrait-ils qu’ils le veuillent, et tant qu’on y est qu’ils donnent des signes de bonne volonté en la matière. L’idée (ou plutôt l’espoir), c’est que les intégristes, du coup, fassent ça :

patato-3

Mais bon, ça, on verra, parce que c'est pas encore gagné.

Et que petit à petit on en arrive là :

patato-4

Mais y'a du chemin à parcourir !

Autant dire que ceux qui clament à tort et à travers que les évêques de la FSSPX bénéficient d’une réhabilitation (mouarf !), voire carrément d’une réintégration (re-mouarf !), se fourrent de doigt dans l’œil jusqu’aux mollets. Au bas mot. C’est pas demain la veille que leur situation par rapport à l’Église sera complètement réglée. Mais c’est un bon début, on va dire…

Quant à savoir ce que j’en pense, personnellement, moi, en ce qui me concerne, bah, moi, je suis un agneau bêlant. Tout docile et tout prêt à grandir quand on me donne une leçon. En l’occurrence, je considère que c’en est une.

J’ai pas toujours la charité très chevillée au corps (mais j’y travaille) et j’ai peut-être un peu trop tendance à dire que les intégristes feraient bien de laisser tomber la pièce de cinq francs qu’ils se sont coincés quelque part (je sais, c’est classe !). Il reste que si jamais certains sont ouverts au dialogue, ils ont sûrement des choses à nous apporter. Un peu, au moins. Au même titre que n’importe qui.

Alors voilà, ce geste-là, je ne l’aurais pas fait. Parce que je suis orgueilleux et que et puis merde ! z’ont qu’à faire le premier pas, ces enquiquineurs… Sauf qu’on a un pape vachement plus charitable et vachement plus humble que ça, qui dit (en gros) : « Vous ne voulez pas faire un pas tant que je n’en aurais pas encore fait un de plus ? Ok, les gars : je fais encore un pas. Mais s’il vous plaît, maintenant c’est à votre tour… »

Et quand on y pense bien, c’est un peu l’anti-« Si tu reviens j’annule tout », ce truc… Rien que ça, c’est une sacrée leçon.

Alors je dis : prions. On verra bien.

* * *

(Ah, et si je parle pas de Williamson, c’est parce que je ne vois pas pourquoi il faudrait que je me justifie par rapport aux grosses conneries dites par un homme qui n’est même pas dans l’Église. Même pas depuis que l’excommunication est levée, puisqu’on attend qu’il dise lui-même qu’il revient. Donc c’est hors-sujet ; en plus de polluer le sujet. Et zut : je viens d’en parler !)

Edit : Et à ceux qui douteraient de ce que je dis (ou qui voudraient simplement mieux comprendre encore qu’avec les patatoïdes), je conseille la lecture de ceci.

Publicités

15 réflexions sur “S’il faut « en » parler…

  1. et l’ouverture des deux cercles ne fera pas pour autant entrer le grand cercle dans le petit… voilà, voilà. Emmanuel Pic explique pourquoi il n’en parle pas. je le fais sans expliquer!


    Réponse d’Ed :
    Faire entrer le grand cercle dans le petit ? Marrant… Est-ce un lapsus ou une subtilité ?!
    Jusqu’ici, je pensais que mon silence se suffisait à lui-même, mais face à l’incompréhension généralisée (et puisque trois personnes me l’ont demandé) j’ai décidé de montrer qu’au moins je me sentais quand même un peu concerné.
    Cela dit, on est d’accord je pense : ce serait tellement mieux de parler d’autre chose… (Soupir.)

  2. merci c’est simple mais beau.
    c’est marrant les cercles j’ai déja vu ça chez le Père André Manaranche, tu connais???

    Réponse d’Ed : Ni d’Eve ni d’Adam. Je devrais ?

  3. peut être devrait tu le connaître, ça je n’en sais rien.
    sauf que je sais qu’il a beaucoup écrit pour les jeunes
    (un peu comme toi) qu’il est Jésuite et prêtre et
    qu’il fait de petit schéma tout simpe pour expliquer ce qu’est l’Eglise.(des cercles en fait)

    mais si tu connais pas, il vaut tout de même le détour (avis strictement perso)

    merci pour l’article

  4. Trop poilant l’article du PCF, ils sont complètement fous, hi hi hi hi !!! (hum,… pardon).

    En cette heure grave, donc, je tâcherai de ne pas me montrer trop trollesque, ;-) J’aime bien la dimension du dialogue comme « l’autre a forcément quelque chose à nous apporter »…. à nous, tous et chacun, d’essayrer de ne pas être fermés…. (Amen)

  5. Mon Très cher Edmond !

    Merci pour cette prise de parole pleine de bon sens !
    Je regrette que la planète catho soit en émoi devant cette décision papale d’ouvrir la porte !
    Merci pour tes belles patatoïdes qui sont une veritable représentation de la réalité.

    Nous attendons la déclaration de recnnaissance du concile Vatican II et la reconnaissance de l’autorité du Saint Père pour avancer avec eux !

    Je nous invite à prier pour l’unité de l’Eglise. Certaines rumeurs de rapprochement de la Communion Traditionnelle Anglicane (TAC) avec la Sainte Eglise Catholique, Prions pour le Saint ère et ses conseillers qu’ils suivent les chemins du Seigneur.

    Laissons place à l’Unité….

  6. Je me fais jeter dehors si la seule question qui me vient est : « C’est sexuel, tes histoires de petit truc qui rentre dans un plus grand qui ressemble à un ovule » ????

    Réponse d’Ed : Si le résultat est plein de fécondité, tu peux y voir toutes les allusions sexuelles que tu veux !

  7. Merci de nous recadrer dans la charité et la vérité.Cela fait du bien.
    Vive Benoit XVI

  8. (hé, l’Église voit bien dans l’union de l’homme et de la femme, l’image (et non la métaphore !) de l’union de Dieu et de l’Homme, ou de du Christ et son Église… alors… :-)

    Et ben voilà. J’aurais bien écrit 20 pages sur le sujet, en m’emportant contre des prétendus « catholiques » qui passent leur temps à réclamer, dans de bieaux discours, « l’unité » et « l’ouverture » à toutes les autres religions… et d’un coup se sentent « honteux », tristes et inquiets…quand on se met à réaliser l’unité avec les frères les plus proches ! (en forçant un peu sur les sanglots et le regard honteux, pour que ça rende mieux à la télé, à la radio, ou au journal…)

    …et là, en quelques patatoïdes, paf, tout bien expliqué.

    Ben voilà. Parfait.

  9. Je crois pouvoir dire, sans cirer les chaussures d’Edmond, que c’est probablement les lignes les plus sensées et les plus intelligentes que j’ai pu lire depuis deux semaines…

  10. C’est une brune et une blonde qui sont poursuivies par un serial killer. Pour lui échapper, la brune se met dans un vieux sac à patates abandonné sur le chemin, et fait « miaou-miaou ». Le serial killer continue à poursuire la blonde en passant à côté du « chat »… La blonde trouve un deuxième sac à patates, se cache dedans, et fait « patate-patate ».
    ;-)

  11. Ah oui, bien sûr … tandis que la réintégration, ce serait plutôt le dernier patatoïde … rien à voir donc …

    oui, oui, c’est très clair, démonstratif, un prêtre catholique ordonné par l’Eglise Catholique, après son ordination épiscopale valide quoique illicite, n’est plus catholique après la levée de l’excommunication … sauf s’il se repend … hahaha … évident comme un petit dessin … le Pape a beaucoup, beaucoup d’humour, et il a choisi son calendrier pile poil … au nez patate

    Réponse d’Ed : Bienvenue, CreepyCat !
    Le souci, c’est que je n’arrive plus me relire… Je croyais avoir dit que mon explication allait être simpliste, donc que je n’allais pas pouvoir rendre compte de toutes les subtilités du problème ; mais impossible de retrouver ça dans mon billet. Et puis il ne me semblait pas avoir dit que les évêques en question n’étaient plus catholiques ; mais là, pareil : impossible de retrouver où je ne l’aurais pas dit… C’est vraiment dommage !
    Quitte à être rasoir, j’insiste : la question tourne autour de la pleine communion au sein de l’Église. Ce n’est ni mon rôle, ni mon intention (ni même ma pensée) de décider qui est ou n’est pas catholiques. Encore moins de jeter des anathèmes.
    Cela dit, je suis d’accord avec toi : je suis sûr que le pape est quelqu’un qui a beaucoup d’humour ! ;-)

  12. effectivement t’avais raison pour la legende de l’avant dernier patatoïde en disant c’est pas encore gagné… pourtant c’est pas faute pour le pape d’avoir fait 1000 « premiers pas »

Mettre mon grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s