L’ultime commandement

Clin d'oeil

Je t’ai promis hier un billet plus léger (et illustré) pour détendre l’ambiance. Dont acte.

Vu sur le ouèbe :

commandement-parking

Bon, là, je sais bien qu’il va falloir que j’explique un peu pour ceux qui ne seraient pas sensibles à la langue d’Enid Blyton… Cette pancarte signifie en gros : « Parking interdit ».

Mais, mais, mais…! Le petit malin qui l’a écrite s’est amusé à le faire façon « Dix Commandements » (la formule vieillotte « Thou shalt not… » est typique). Une traduction fidèle pourrait donc être : « Tu ne te gareras point ici ».

Qui a dit que les chrétiens étaient austères et n’avaient aucun sens de l’autodérision ?!

Publicités

Une réflexion sur “L’ultime commandement

Mettre mon grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s