Cher M. Casino,

Rabat-joie

Ce n’est pas sans une certaine émotion que je prends aujourd’hui la plume pour te dire que tu commences sérieusement à me les briser menu, avec tes pubs à la radio (et à la con).

Faut me comprendre, aussi : depuis des années, j’endure le matin les réclames de MM. Leclerc, Auchan, Carrefour et probablement aussi Intermarché, quoique ça ne me dise rien à l’instant ; mais les tiennes, franchement, c’est la goutte d’eau dans la mer qui fait déborder le vase de Soisson !

Et ne va pas croire que je te reproche de faire des publicités stupides. Enfin… ne va pas croire non plus que je ne te le reproche pas un peu, parce que c’est le cas : tes publicités, elles sont vraiment stupides. Mais bon, sur ce terrain-là, tes collègues-concurrents ne valent pas mieux, alors je n’insiste pas. Non, mon vrai grief (outre le fait, parce qu’il faut que je le mentionne également, que je me passerais volontiers de la voix de Christian Clavier à l’heure de prendre mon café), la véritable raison de ma colère, c’est ça :

casino

« Casino c’est bien, parce que c’est vous. »

J’ai rajouté la virgule, parce que la voix du comédien cachetonneur sus-nommé est sans équivoque : il y en a bien une. Oui, meûdame ! Quand toi, M. Casino, tu dis : « C’est bien, parce que c’est vous », tu ne le dis pas d’un seul trait, comme on dirait :

« Oh, peuchèreu ! La réparation de ta voitureu, je te la fais pour-eu rieng. Mais c’est bieng parceu que c’est toi, heing ! »

Non, vraiment pas. Quand tu dis ça, toi, c’est bien dans ce sens-là :

« Casino, c’est bien. Pourquoi c’est bien ? Parce que c’est vous, pardi ! »

Et alors, moi, je dis : saperlipopette !! Ça va pas se passer comme ça, nom d’un pipeline ! Faire des pubs à la con, c’est une chose, mais ériger le relativisme le plus vulgaire en valeur marchande, c’en est une autre… et bien plus grave ! Alors comme ça, sous prétexte que tu es persuadé de pratiquer des prix attractifs, M. Casino, tu te crois autorisé à faire de la philosophie de bas étage que ne renierait pas Carla B.-S. ?!

Au risque de te décevoir, cher M. Casino qui m’énerves tant, je ne suis pas d’accord. Non, l’individu n’est pas la mesure de toute chose, et surtout pas du bien et du mal. Non, l’individu n’est pas la morale ultime à laquelle chacun peut se référer (moi aussi, j’aime bien me référer à moi-même, mais voilà, c’est comme ça : c’est pas suffisant). Non, l’universalité et le sens commun ne sont pas des notions surannées à sacrifier sur l’autel du consumérisme. Non, Casino n’a aucune chance d’être bien s’il est seulement mesuré à l’échelle de « nous » !

Alors, au lieu de répéter des conneries tous les matins à la radio… baisse donc le prix des Granola. Au moins, tu feras quelque chose d’utile !

Veuillez agréer, toussa toussa…

Publicités

9 réflexions sur “Cher M. Casino,

  1. Un seul conseil, Edmond : fais comme moi, écoute France Inter, et tu te contenteras de rire des conneries de Stéphane Guillon, à moins qu’on ne puisse parler, réellement, de « connerires », et en plus, comme t’es catho, t’auras vachement mauvaise conscience de rire de ton prochain ! T’as vu comme je l’aibien amenée, celle-là ???? ;-)

  2. Mais POURQUOI écoutez-vous la rade-idiot ? et puis c’est carême alors pfouit, les granola !! bon OK je sors (t’avais posté dans la rubrique rabat-joie hein, on est d’accord !! ;-D)

  3. Mais non edmond rapelle toi le poste que tu avais mis sur les marques et je t’avais envoyé des liens sympa, c’est quand même mieux non, et puis je trouve ce post plutot très vrai na !

  4. Si tu écoutais la même radio que moi, tu n’entendrais pas la voix de Christian Clavier, mais plutôt celle de Nathalie Dessay !

  5. La radio ? Oui mais seulement BFM la radi de l’éco ! La radio qui vous rend intelligent (j’en ai bien besoin !), la radio qui ne vous passe pas les chiens écrasés dès le matin !

    M Casino et tous ses congénaires nous cassent effectivement les oreilles avec leur pubs qui nous abaissent au même niveau que les marchandises… En plus, les blagues du Christian Clavier sont vraiemnt nulles !!!

    En tous les cas je trouve qu’ils ont réussi à faire parler d’eux et à ne pas nous laisser insensible ! N’est ce pas le premier objectif de la pub ?

    A+ Edmond !

  6. Bon. Je réponds vite fait à tous vos conseils d’écouter d’autres stations de radio (ou carrément d’éteindre le poste). Merci à tous. Il se trouve que j’écoute en priorité les radios où-c’que j’ai des poteaux qui bossent et qui causent. C’est sympa, et ça me donne des occasions de les chambrer quand ils baillouffent au milieu d’un flash…
    Sans compter que je fais ce que je veux ! na !

  7. je ne vois pas trop le probleme en fait. la reclame, j’y croyais quand j’etais mome. il devait bien y avoir des bouts de poulain dans le chocolat, sinon pourquoi on n’en aurait dessiné un sur le paquet? on faisait du sel avec les baleines et accessoirement on attrapait les piafs avec. j’ai du cesser d’y croire en meme temps qu’au pere noel, qu’etait pas encore une ordure pourtant. ce qui est potentiellement irritant, c’est qu’on nous serve la soupe avec un demi-sel que je n’espere pas sur le retour; qu’il reste en corse sous bonne garde des flics a son pote. Les memes qui trouvaient hilarant son phrasé pour dire okayyyyyyyyyy, le trouve pitoyable quand il utilise le meme pour causer petit pois. la pub reste de la pub, faisant croire que les epiciers sont des mecenes et les petroliers, des ecologistes. on vend du shampoing parce qu’on aime la foret; on bouffe du yaourt parce que ca protege du rhume des foin et peut etre du beriberi.

Mettre mon grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s