Pensée pour aujourd’hui VIII

En passant

Le problème de l’homme contemporain, c’est qu’il voudrait avoir le Bon Dieu sans concession.

Publicités

5 réflexions sur “Pensée pour aujourd’hui VIII

  1. Ses commandements ne sont pas un fardeau… dixit St Jean. Si si, ça m’arrive d’écouter les lectures!
    Donc il ne devrait pas y avoir de problème. ni de concessions, nan?
    ok, il est tard, je vais me coucher! Bonne nuit Edounet…

  2. Sans concession et sans confession, du coup, et simultanément.
    Et réciproquement. Non?

    Bien vu en tous cas!

Mettre mon grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s