C’est vrai : faut de tout pour faire une Église

Effets de buzz

Toi aussi, chante avec moi :

C’est vrai, faut de tout tu sais,
Faut de tout, c’est vrai,
Faut de tout pour faire un monde
une Église !

Et voilà : ils ont tout gâché. Après un premier épisode un peu décevant (mais correct) et un deuxième plutôt réussi (sauf la chute), voilà que le diocèse de Paris nous sort une conclusion consternante, avec de vrais morceaux de clichés dedans. T’as compris, je te parle de Into the One, suite et fin. Et il suffit de lire le résumé de l’épisode (bébêtement intitulé « Frères« , déjà) pour comprendre l’ampleur des dégâts :

« Trois hommes, autant de looks et de caractères différents. Et pourtant, ils ont tous suivi le même appel. »

(Soupir.) Donc ils nous ont fait coup des apparences et des préférences qui ont vraiment trop d’importance, zut alors, et qu’il faut accepter les différences… Youhou ! L’intention est louable, certes, mais est-ce qu’on est obligé d’en passer par tant de banalités, façon Benetton, pour faire passer le message ? Qu’on me pardonne de penser que non, et de jouer encore les râleurs.

T’as vu, quand même : les pauvres… Être trois à concélébrer dans une église vide, c’est dur. Z’ont pas un métier facile, d’abord.

Je me demande quand même. Oui, je me demande. Pourquoi faut-il toujours qu’on cherche à aseptiser le message au moment d’annoncer le Christ ? Ah non, pardon, je reformule : Est-ce qu’on ne devrait pas un peu plus annoncer le Christ, au lieu de rabâcher sans cesse des banalités ?

Tous les prêtres ils sont beaux, tous les prêtres ils sont gentils...

Tous les prêtres ils sont beaux, tous les prêtres ils sont gentils...

Alors, disons-le tous en cœur : oui, les prêtres sont nos frères et oui, les prêtres sont des hommes différents les uns des autres et oui, les prêtres sont cool et oui, les prêtres on les aiiiime ! Amen. Mais de grâce : qu’on nous montre vraiment des prêtres, qu’on nous montre la radicalité de l’appel, la joie de la réponse, le quotidien, les difficultés rencontrées, la réalité quoi ; un peu comme dans l’épisode 2. Pas ces parodies de regroupements improbables qui ressemblent à ces mauvaises blagues où un Français, un Américain et un Belge prennent l’avion… Ou alors (je suis sympa, je file des idées) : qu’on nous montre ce qu’ils se disent, comment ils vivent au quotidien chacun de leur côté. N’importe quoi, du moment qu’on nous épargne les clips de ce genre !

Le pire, c’est que du point de vue de la réalisation, la première partie de la vidéo est assez inventive. Bref : un beau gâchis. Et moi, je passe encore pour un gars jamais content.

Publicités

20 réflexions sur “C’est vrai : faut de tout pour faire une Église

  1. Tout ça c’est très vrai, mais ils ont quand même utilisé la 9e de Dvořák. Et ça c’est bien ! :-)

  2. C’est vrai que tout cela me laisse sur ma faim (fin ?)… C’est un peu vide. J’aime bien le parallèle des trois, mais ça aurait mérité un approfondissement.

    Enfin, quelque part, le but n’est pas de prêcher des convaincus comme nous, mais de convaincre des jeunes d’écouter un Appel. Alors, si à eux, ça leur parle, c’est réussi, non ? ;)

  3. Salut à tous,

    Ed’, je te trouvais un peu sévère en voyant ton statut Facebook.
    Au final, je suis comme toi, Tigreek, je ne suis pas rassasié. On aimerait les entendre parler. Dans les 3 épisodes. Et en (sa)voir davantage sur eux, sur leur « même appel » (justement).

    La diversité des personnes (et des ministères), un DVD du Centre Romand des Vocations en parlait aussi (il y a 4 ans, déjà!), en moins cliché : http://www.vocations.ch/commander-le-dvd-article94.html
    mais aussi avec moins de dynamisme que ces 3 vidéos.

    Il doit y avoir un équilibre à trouver entre le ton ‘documentaire’ de « Prêtres Academy » et le style ‘deviens un héros, deviens prêtre’ de « Fishers of Men ».

    Qu’en pensez-vous ?

  4. Je trouve que c’est le plus réussi des trois…. D’accord je ne suis pas coeur de cible et mon avis de ménagère de plus de 40 ans est sans doute sujet à caution. La tarte à la crème sur la différence qui fait tellement de bien – cela dépend pour qui- et qui est trop chouette m’agace profondément. Dans la vidéo je ne trouve pas que cela soit le cas, je trouve plutôt juste de souligner la diversité des chemins : chacun a le sien. Rien de commun entre Edith Stein et le fondateur de l’Opus Dei, une Jeanne d’Arc et une Mère Térèsa et pourtant… De voir ces prêtres aux vies différentes célébrer le même Dieu ensemble, pour moi c’est ça l’Eglise .

  5. @ Poussah : Mouais… Je vois d’autres trucs à sauver, quand même, comme le montage de la première partie (la seconde est nulle), mais bon… si on commente juste des trucs techniques ou d’illustration sonore, c’est bien qu’il y a un problème de fond !

    @ Tigreek : Mais justement, je doute que ce message-là soit adapté à un public « hors de la citadelle ». C’est trop naïf, trop marketing, trop Benetton pour faire vrai.

    @ Nicolas : J’en rajoute un peu dans la dureté de mon jugement parce que j’estime qu’ils pouvaient (et sans doute devaient) faire mieux. Honnêtement, j’aurais été prêt à leur pardonner plein de petites imperfections techniques, de légères naïvetés, etc. Mais quand même ! Nous la jouer « tous différents, tous unis », c’est un peu court…

    @ Claire : Aah, mais si seulement ils avaient montré la diversité des parcours ! Mais là, c’est artificiel et creux. Non, je suis désolé, je n’adhère pas. C’est chouette, bien fichu, positivement audacieux… mais je n’adhère pas.

  6. Et c’est là que je m’aperçois que ton vieux fond catho ressort, tu essaies toujours de défendre l’indéfendable…

    Ça me fait penser que tu as un gros filon a exploiter du côté design livret baptême/mariage/livret de famille catholique/ support KT etc. etc.
    Soit la créativité s’est arrêtée dans les 70’s
    Soit le style ringard de l’église est un gage d’authenticité (démodé depuis 40 ans, donc ne succombe pas aux sirènes de la mode = valeur sure…)

    a+
    Lulu }:)

  7. Mon vieux fond catho, c’est ma marque de fabrique, non ? Réussir à être un jeune vieux con, en tout temps et en tout lieu, c’est un art de vivre. Tu t’ennuierais tellement si tu ne pouvais pas t’en moquer ! ;-)
    Mais épingler ce travers ne te dispense pas de dire des choses cohérentes : en quoi est-ce que je défends l’indéfendable ? Où ai-je dit que je préférais le style ringard de certains supports (le caté étant un très bon exemple, effectivement) ? Au contraire, j’exprime ma déception, parce que ce projet est innovant sur le papier (et réussi pour partie, comme je l’ai dit) mais ringard dans sa conclusion. Quoique, ce n’est que mon avis, en plus ! :-p

  8. J’ai plutôt été agréablement surprise… En effet, je croyais que le troisième clip, c’était la première vidéo que tu avais mis en ligne dans cet article ^^
    Quant aux parcours caté, je ne suis moi non plus satisfaite par aucun d’eux… sauf celui de Notre-Dame de Vie évidemment, mais je ne suis pas sûre que ce soit vraiment considéré comme « parcours caté »…

  9. Edmond, voilà la cavalerie…
    j’avais pas compris la première vidéo, propre, certes, mais ça aurait pu être mon cousin étudiant qui part à la fac… (j’ai pas de cousin étudiant, mais c’est un exemple)
    la 2e était juste… une certaine image de la vie de prêtre mais pas mal vue… Bon bien sûr, on ne va pas tous les jours au café boire des cafés (il y en a que ces répétitions amusent), mais la fin était … ARGGGL. Bref
    là. je n’ai pas compris. On a des images super syncopées qui poussent le cliché jusqu’au bout (cheveux longs-cité, moto-st pierre de montrouge, col romain-métro) de prêtres super différents qui viennent célébrer ensemble (c’est ce qui les réunit, qui en fait des frères nous dit la vidéo) dans une grande église manifestement vide. Ben je comprends pas. D’abord parce que cette différence est un mythe. Les prêtres sont une grosse (très grosse) majorité à se ressembler avec des éléments un peu différents mais pas très nombreux sur les côtés, ensuite, parce que pour nous retrouver, c’est plutôt réunion, conférences, bouffe, célébration ensemble… mais pas comme ça. C’est trop téléphoné, trop écrit pour faire passer un message. Comme si on nous avait dessiné un coeur sur le ventre pour faire comprendre qu’on est aussi gentils que les bisounours. Ce n’est pas un ressort qui fonctionne. désolé.
    traverser paris pour célébrer à trois dans une église vide, c’est pas non plus ça. Déjeuner ensemble, prier ensemble, travailler ensemble, c’est ça « frères ».

    désolé claire, ça ne me parle pas.

    Edmond, je plussoie avec force!

  10. Bon et sinon, tu aimes Georges et Lucas, dans le forum déjeune ?
    Parce que bon, on m’a toujours dit de plutôt parler de ce qu’on aime, que de ce qu’on aime pas…

    Moi j’dis ça, j’dis rien.
    L’épisode 8 est sorti.
    http://www.forumdesjeunes.com

    Bonne journée !

  11. Oui un vrai gâchis car on sent qu’ils ont quand même bien réfléchi avant de filmer. Et si on est dans le cliché téléphoné, autant y aller jusqu’au bout. Moi je vois pas trop de différence entre les trois à part un qui a l’air un peu plus « Into the wild » que les autres. Un trio black-blanc-beur ou chacha-tradi-classique et les portes du buzz et des médias leur auraient été grandes ouvertes…

  12. Bonjour,

    Trois vidéos plutôt sympathiques :
    Très bien réalisées, elles font passer un message : le prêtre est avant tout quelqu’un de « normal », il ne passe pas ses journées à balayer le sol de son église, et tout le monde peut être appelé au sacerdoce.
    En plus, les musiques sont plutôt chouettes.

    D’accord, dans la n°1, je n’ai pas tout saisi au premier visionnage, d’accord, la fin de la n°2 est un peu… « spéciale », d’accord, dans la n°3, on aurait apprécié d’avoir le témoignage de ces hommes, mais arrêtons de râler ! Les diocèses ont tenté une opération de communication sur le sacerdoce, elle a des bons et des mauvais côtés, mais l’intention est là ! Peut être que le prochain essai vous plaira plus…
    De toute façon, on ne peut pas plaire à tout le monde (Il y a sûrement des aspects que vous considérez comme négatifs que d’autre voient comme des avantages ! Tiens, je vous met au défi de faire le même genre de « campagne » et d’obtenir l’adhésion de tout le monde !)

    A part ça, j’apprécie beaucoup votre blog !

    @++

  13. @ David : Merci d’avoir exprimé ici ton ressenti. Mine de rien, vu le sujet, je me sens plus à l’aise dans mon avis si un prêtre est d’accord avec moi ! :-D

    @ Prodige : Sans rire, t’es vraiment venu juste pour faire ta pub ?! Incroyable… Tu ferais mieux de m’appeler, tiens.

    @ Juhi : Bon, soyons franc et relativisons par la même occasion… des différences comme ça affichées dans la vidéo, ç’aurait été encore pire ! Là, c’est bébête, mais on a quand même évité la catastrophe…

    @ Corentin : Tant mieux si tu aimes, ça veut au moins dire que tout le monde n’est pas aussi sceptique que moi et je m’en réjouis. Mais j’aime trop mon Église pour louer les « intentions » sans être vrai dans le regard que je porte sur les résultats. Si tout le monde applaudissait béatement à chaque initiative sous prétexte qu’elle a le mérite d’exister, on se vautrerait dans une médiocrité toujours plus grande. En plus, je ne me suis vraiment pas privé de dire tout ce que j’aimais dans ces vidéos (en terme de réalisation notamment) !
    Après, il est évident qu’on ne fera jamais l’unanimité, mais c’est précisément l’une des raisons qui me font penser qu’il ne faut pas trop la rechercher. Il y a une radicalité à dire sans l’édulcorer, par souci de vérité.

    A part ça, bienvenue sur le blogue ! ;-)

  14. tu as une capacité d’indignation « paulinienne »*(j’sais d’quoi j’cause,je relis le bon bouquin de Decaux)pour une vidéo qui fera parler dans les sacristies (et app.bcp dans ton blog) mais pas bouger les lignes, c’est sur; sur? non, »car de ces pierres Dieu peut faire surgir des fils d’Abraham ».
    OK pour l’effort mais frise l’insignifiance, on y va pas pour des mecs sympa(s?),bien dans leurs pompes etc.. on y va pour le Patron,Jésus

  15. je finis ,car tu m’as coupé le sifflet ci-dessus, je disai donc…pour Jésus, car il n’y a que Lui qui nous fera quitter nos billes.
    La vidéo tirera une larme aux futures mamans de prêtre( bénies soient-elles!)mais leurs rejetons, c’est une autre…
    Sans doute nul et non avenu ce que j’écris 1)j’ai pas visionné les 2 1ères,2)je suis pas concerné ,j’ai déjà répondu perso.à la question.Frat.in Xo
    *j’ai écrit »cap.,d’ind.paulinien »…c’est tout!

  16. Non, tu passes pour un gars critique et intelligent.
    Et quelqu’un qui devrait songer à la prêtrise aussi.

    Hihihihi, je rigooleuuu (faut m’excuser c’est la fatigue, je raconte n’importe nawak) !

  17. @ lepicboss : Pourquoi crois-tu que nous donnons des noms de papes à nos fils ?

  18. – c’est vrai, la célébration dans l’église vide, ça glace un peu!
    – mais peut-être que ça marche par l’effet de surprise:
    « tiens, keskifont? ah, c’est des prêtres! « …

    cela dit, je crois que c’est délicat de parler vie chrétienne ou vocation à des anonymes:
    – Soit on témoigne et on tombe dans l’extraordinaire (mais alors, pourquoi il a pas guéri machin?) ou dans l’indiscrétion (« c’était foooort! »).
    – Soit on a un discours humaniste: « On fait des B.A., ettou ettou. » Mais des athées peuvent être gentils aussi, et on ne convainc personne.

    Jésus guérissait les gens, chassait les démons, rassasiait les foules. Il aimait les personnes et dénonçait le péché. Il parlait de son Père.
    Pierre et Paul, ils annonçaient la Résurrection. On adhérait ou les envoyait balader, mais au moins, ça ne laissait pas indifférent.

    Annoncer le prêtre, l’humanisme, c’est trop terrestre; Le vrai but n’est pas cette vie, sinon « on est les plus malheureux des hommes ».
    Le prêtre n’est pas juste un gars sympa; avant, les franciscains prêchaient avec un crane, pour faire réfléchir sur notre fin.
    On annonce l’amour de Dieu et la vie éternelle, la foi en Jésus.
    Personne n’engage sa vie entière pour un truc ordinaire.

    Il y avait une affiche pour les pompiers, avec un grand feu et des pompiers dedans, et la légende: « Aller en enfer, et ramener quelqu’un. » Franchement, avec un logo « Vocations » à côté du logo « Pompiers volontaires », et ça aurait pu faire pour les deux au même prix…

  19. J’ai l’impression de voir un reportage sur le service public qui est lancé par les présentateurs pour présenter quelqu’un que l’on reçoit sur un plateau ou bien une pub (la deuxième le suggère). Sauf que dans les reportages à la TV il y a quelques explications. La valeur ajoutée là ? La profondeur d’un regard, la joie, la main tendue est-ce suffisant pour faire passer un message ?

Mettre mon grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s