A sale gosse, sale gosse et demi

De rien

Je le sais avant même de commencer à écrire : il y en a qui vont venir me dire que je ne suis pas gentil et que je risque de perturber durablement une pauvre enfant et que toussa toussa, pas bien, bouh. C’est vrai. Sauf que je m’en fous, parce qu’elle l’a bien cherché. Là, tu auras compris que je parle de Chipie (nan, c’est toujours pas son vrai nom).

J’ai enfin eu ma vengeance ! Ah, elle a pu faire sa maligne une fois, cette pestouille, mais j’ai trouvé la faille : elle est peut-être vachement fortiche en théologie, mais en maths elle est carrément nulle. Niek niek niek… Il fallait qu’elle paie ; elle a payé.

Mais pour ça, il a fallu que je réussisse d’abord à échapper aux regards suspects de sa maman. Laquelle s’inquiétait visiblement (et probablement à raison) pour le sort de sa progéniture dès lors qu’elle se retrouverait entre mes griffes douces mains. Sa surveillance attentive, je l’ai pourtant déjouée, grâce à une ruse multiséculaire, une prise rudement efficace dont peu ont le secret : le coup de fil de sa sœur ! C’est une technique que je te donne, parce qu’elle a fait ses preuves… Rien de tel qu’un bon vieux « coup de fil de sa sœur » pour détourner durablement l’attention d’une mère.

C'est vrai, quoi : les pestes ne gagneront pas !

C'est vrai, quoi : les pestes ne gagneront pas !

Innocemment, j’ai fait comme si je ne m’intéressais même pas plus que ça à Chipie. Et ça, c’est une autre technique que je te donne si tu veux attirer l’attention d’une jeune fille d’environ quatre ans et demi (à soixante-quinze ans près) : fais autre chose, ne t’occupe pas d’elle. Ça n’a évidemment pas loupé : au bout de deux minutes, elle ne pensait plus qu’à une seule chose, m’empêcher de lire mon journal. Le piège pouvait se refermer sur elle…

– Tu sais, Chipie, Jésus il est mort à cause de tes bêtises…

Et là, j’arrête l’histoire, parce que j’en entends hurler que je suis vraiment trop porrible. Bon. J’avoue : je n’ai pas osé faire ça. Quand même ! Je suis presque déçu que tu y aies cru (t’as vraiment une piètre opinion de moi, ça fait peur).

En réalité, c’est encore une fois elle qui m’a abordé :

– Dis, Edmond… Comment Jésus il a fait pour être sur une croix ?

Euh… gloups. Elle veut vraiment que je lui explique comment on fait ? J’en connais qui ont étudié la question, et c’est franchement pas appétissant. Brr… Mais heureusement, alors que je commençais à envisager de lui passer le dévédé de La Passion du Christ, elle a précisé sa question et m’a sauvé la mise.

– Parce que, à Noël il est tout petit bébé dans la crèche, et puis à Pâcre [*] il est grand et les méchants ils le mettent sur une croix.

Elle a comme un souci avec la concordance des temps, en fait.

Elle a comme un souci avec la concordance des temps, en fait.

Awé, kanmèm… La p’tite Chipie, elle aura beau être hyper balèze question transsubstantiation, toussa, elle est même pas foutue de comprendre qu’on lui fait l’histoire de Jésus en résumé. Et toi, lecteur, ne viens pas lui trouver des excuses sous prétexte qu’elle a quatre ans et demi ! C’est pas une raison ! Je te rappelle qu’elle a des notions de théologie beaucoup plus poussées que le commun de mortels adulte. Alors zut.

Du coup, je lui ai répondu ça :

– C’est parce que Jésus était un garçon très doué. Les enfants sages et gentils, ils grandissent [en âge et en sagesse – note d’Ed] plus vite que les autres. Et ceux qui mettent du temps à grandir, c’est parce qu’ils ne sont pas assez gentils…

Et elle l’avait bien cherché. D’abord.

– – –

[*] Je suppose qu’elle voulait dire « Pâques »…

Publicités

11 réflexions sur “A sale gosse, sale gosse et demi

  1. Plus abominable que toi c’est inimaginable !!!
    Que va devenir cette pauvre enfant, j’espère que ses parents lisent tes billets (sinon on va le leur conseiller fortement !).

    Et puis tu sais Ed, jésus il est morts à cause de tes bétises (je peux même te dire qu’il a beaucoup souffert) !
    A+

  2. Pardon mon clavier fait des bétises (pas sur que Jésus soit mort pour lui)…

    Il fallait lire :
    Et puis tu sais Ed, Jésus il est mort à cause de tes bétises (je peux même te dire qu’il a beaucoup souffert) !

  3. Mais qu’as-tu fait Ed ?
    Elle va passer une bonne partie de son enfance à imaginer, grâce à toi, qu’elle est une vilaine qui ne grandit pas assez vite !

    T’aurais pu lui faire un procès sur sa phonétique défaillante aussi. Tant qu’à faire.

    Alors, la revanche était bonne ?

  4. Ah oui ça pourrait être une bonne explication, ça. Mais d’abord Jésus n’était pas si sage que ça, pas du tout studieux. D’ailleurs, quand le petit Jésus a montré son carnet de notes à ses parents, ça a bardé. Joseph lui aurait même sortit qu’il pouvait faire une croix sur ses vacances de Pâques.

  5. raaaaaaaa pô gentil !!! et toussa !!!
    (perso, je préfère la première version de la vengeance pour les nuls ^^ c’est de ta faute s’il est mort !!!!)

  6. Lui cherchez pas d’excuses : elle l’avait bien cherché !
    Et si j’en crois le carton qu’elle a depuis limé à transformer le sol de mon salon en scierie, elle n’a pas été du tout traumatisée par l’aventure. Je ne suis même pas sûr qu’elle ait compris la leçon.

  7. juste comme ca…tu as mis combien de temps á grandir ???? Ou tu es encore tt petit, parceque trop méchant ?????

  8. alors là c’est vraiment méchant! je n’avais pas lu le début de l’histoire, mais j’avoue que tout ça est bien marrant! pôvre Edmond!

  9. C’est n’importe quoi ces histoires comme quoi on grandit bien quand on est super sage et qu’on finit toute sa soupe !
    (mais ça a permis à Madame ma Mère de m’en faire ingurgiter comme ça des litres :-( …)
    Bonne semaine quand même, porrible Ed.

  10. Bon eh ça va, les ronchons. Si la chipie veut grandir vite, elle sait ce qu’elle doit faire maintenant !
    Bon, cela dit, Edmond, le traumatisme n’est peut-être pas là où tu le penses : la chipie, là, elle a vite fait le raisonnement. Si elle est gentille, elle grandit vite et à Pâcres, elle finit sur une croix. Tu lui as donné une bonne raison d’être odieuse. Alors que si tu lui avais dit la vérité… En même temps, la vérité, c’est qu’il a été crucifié parce qu’il était trop gentil. Donc, de toutes façons, t’es foutu.

  11. @ Trottinette : Tu sais très bien que tu ne peux t’en prendre qu’à toi-même s’il te faut un escabeau pour monter sur une chaise ! D’ailleurs, je t’ai citée en (mauvais) exemple à Chipie. :-p

    @ Koz : Merci de prendre ma défense contre les ronchons. Je vois que tu es toi aussi partisan des vraies méthodes éducatives ! Et pour Chipie, on verra bien ce que ça donne. De toute façon elle n’en fait qu’à sa tête (qu’elle a fort jolie, d’ailleurs)…

Mettre mon grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s