C’est pas ma faute !

Clin d'oeil

Tu risques d’être drôlement surpris, mais en fait je suis un gars hyper-faillible. Un truc de fou : ça m’arrive vachement souvent de faire un truc pas bien quand je voulais faire un truc chouette, ou même de pas faire un truc cool alors que je voulais vraiment le faire. Comme disait (mieux) l’avorton.

Mais tout ça, bah c’est pas ma faute, d’abord ! Ou si peu.

sempe-peche

Merci à David qui m'a remis cette petite perle en mémoire ! (Clique pour lire la légende.)

En plus, eh bah quand on est catho c’est plutôt un avantage d’être un sacré charlot, du genre bras cassé de chez mal foutu. Pour de vrai : ça peut mener loin. Très loin. Et c’est pas tous ceux-là qui vont dire le contraire :

Là, je sais, faut une certaine qualification en anglais pour comprendre… Mais en résumé pour les plus chauvins d’entre toi, il suffit que tu comprennes que Dieu se sert la plupart de temps de gros tocards pour faire sa volonté. Et en plus, ça marche !

Ce qui m’amène à la conclusion de ce billet : je suis un charlot… youpi tralala !

Publicités

20 réflexions sur “C’est pas ma faute !

  1. Oulà, il y en a qui ont l’air partis à faire la course au plus charlot au-dessus… :)
    N’empêche que c’est rassurant ton petit billet, la vie ne serait pas drôle si on était tous parfaits… tant que nos erreurs restent des peccadilles, tout va bien! ;)

  2. Excellent ! J’aime beaucoup l’image… Moi aussi je ne fais que des peccadilles, d’abord :D

    Et j’aime bien le résumé à la fin de la vidéo : the March of the Unqualified ! ^^ Allez, amis charlots, mettons-nous en marche pour le Christ ! ;)

  3. @ Prodige : Ouais, j’ai vu l’épisode 10. Comme annoncé, je n’ai rien compris… Mais je suppose qu’en fait, toi non plus tu ne comprends pas ta propre vidéo ! Si ? :-p

    @ Chafouin : La plus grosse raclure de bidet, certainement. Mais le plus grand charlot, c’est bien moi. Demande à Koz…

    @ Anne-Laure : Pas du tout ! On ne fait pas la course au plus grand charlot ! Non, non… promis !

  4. Mais pas du tout! Moi je suis des gens très bien! enfin… bon, ok.
    Mais quand même, l’idée c’est pas de travailler à devenir encore plus des charlots; c’est plutôt de se laisser montrer qu’on est rien. Pas parce que c’est bien mais parce que c’est vrai; et pas seulement parce que c’est vrai, mais parce que Dieu nous aime quand bien même qu’on est rien.
    C’est vrai, on en a rien à faire d’être aimé quand on est super, pasque ça veut rien dire, c’est facile, et c’est pas solide: dès qu’on est moins super, ça lâche tout! Alors que d’être aimé quand on a rien à apporter, là, ça commence à devenir intéressant.
    Mais attention à la descente, ça secoue, et en plus, y a plein de bosses!

  5. ah oui, pour le principe, la jolie formule sans doute connue par beaucoup mais qui aide largement à prendre sa part à la mission:

    « Dieu ne choisit pas des gens capables, mais rend capables les gens qu’il choisit ».

    ouf

  6. ce qui est terrible, c’est qu’on est censés croire dans la foi qu’on est utile, alors qu’on voit bien qu’on est des pov’ types,
    et qu’on doit juger un arbre à ses fruits, alors qu’on voit pas ses fruits pour pas s’en glorifier,
    surtout que c’est pas le même, celui qui s’en va semer en pleurant et celui qui revient récolter en rigolant (l’autre, il continue de marcher en pleurant dans le sens contraire, je suppose),
    alors franchement, je veux pas critiquer, mais du côté du management, des objectifs, des critères d’évaluation, ettou, ça fait un peu charlot aussi!

  7. Excellent, cette vidéo ! (j’ai bien ri au « Lazarus was dead » aussi)

    En fait, c’est un peu le même principe que la confession. Il y a deux dialogues possibles : soit le fidèle arrive en disant « C’est pas moi, j’ai rien fait ! » et se fait remonter les bretelles, soit il arrive complètement effrondré, « honte sur moi » toussa, et le père s’efforce de lui faire comprendre que ce n’est pas si dramatique.
    Alors la vidéo, c’est plutôt la deuxième version.
    Vous savez qu’il y a plein de gens qui n’osent pas se tourner vers Dieu parce qu’ils se sentent affreux dès qu’ils ouvrent une Bible ? Je trouve que c’est un assez bon message pour eux.
    Comme dirait l’autre, on adapte son discours à son interlocuteur !

  8. Merci pour la vidéo.
    C’est vrai que c’est rassurant à voir tout ça, quand on lit un truc dans le genre « soyez parfait comme votre Père est parfait » y a de quoi avoir peur.
    Et là, toi t’arrives tel Zorro sur son blogue signé à la pointe du touitteur, pour nous dire « je suis un charlot et tant mieux ». Ouf.

    Est ce que cela veut dire, que, finalement , plus nos lacunes sont grandes, plus Dieu nous appelle à de grandes choses ?

  9. Non, pas du tout. Ça veut juste dire que plus tes lacunes sont grandes, plus Dieu a de place pour agir !

    Et pour nuancer un peu le propos quand même : c’est pas parce que je suis tout content d’être un charlot que mon ambition dans la vie doit être de le rester, hein !

  10. J’ai jamais dit que tu avais l’air du gars qui se prélasse dans son état de charlot, parce que ça c’est de l’angélisme (Dieu fait tout, et moi j’ai plus qu’à attendre que ça tombe du ciel) et qu’on voit bien que t’es pas du tout dans « ce trip »!

    N’empêche, « plus Dieu a de la place pour agir » ça veut quand même dire que le jour où on Le laisse agir à fond, non seulement Il fait un grand ménage mais en plus les fruits sont nombreux et grands ! Même si on ne les voit pas, comme dit un peu plus haut. Donc mine de rien, sans être identiques, les deux idées se rapprochent : plus on a de place pour laisser agir Dieu, plus on le laisse agir en nous, plus Il agit en grand à travers nous.
    Ce qui donnerait « plus tes lacunes sont grandes, plus Dieu a de la place pour agir en toi et à travers toi et te faire porter des fruits »… C’est mieux comme ça ?
    Un exemple qui me vient est celui de Marthe Robin. Elle a donné toute la place qu’il y avait au Seigneur, et le résultat se passe de commentaire. (Même si je commente allègrement, je sais, ça fait partie des paradoxes de la vie).

  11. il faut ecoute ton cor ; mes pas les mechants vie nous sourire un espoir dieux et la oui proteger a ce qui on la fois dans églisse ; je t aime courage avec mes encouragement comedy

Mettre mon grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s