Veilleur

De rien

Il s’est relevé dans la nuit, à l’heure où aucune âme ne bruisse. Dans la lenteur du silence, il a respiré l’air obscur, plus frais que d’ordinaire ; et il est sorti, il a traversé quelques rues en s’étonnant du son de ses propres pas. Puis il est arrivé, comme le carillon daguait quatre fois l’atmosphère.

Le clocher. L’heure. Voici l’heure.

Sans un mot, il s’est abaissé contre terre et bientôt une autre personne immobile s’éclipsait. Il restait seul, dans un pluriel tout intérieur, un Pluriel pourtant exposé là, devant lui. Dans l’opacité de la nuit, un soleil unique dressé comme une offrande, et l’homme semblable à une statue contemplant la lumière. De tout son être, accueillir la nuit, accueillir la lumière et bientôt la parole née du plus profond des silences.

Au cœur de la ville, un cœur battant.

ostensoir

Tandis que les secondes s’étiraient pour se confondre dans une même durée d’éternité balbutiante, il a laissé ses yeux se fatiguer à la clarté de veille. Tout autour, en mille alentours, des sommeils radieux. En-dedans, un profond soleil. Et pas un cri pour le troubler. Par son intermédiaire, des milliers de cœurs reliés sans le savoir à cette source inépuisable.

Quand il ressort, tranquillement, le jour naît.

La ville murmure déjà, émerge lentement de sa torpeur. Lui inspire et remplit sa gorge de cet air de vie nouvelle. Il observe avec tendresse les premiers signes de vie éclose.

Dans le silence du matin, avec la paix des veilleurs, il enfante la ville qu’il a portée en secret.

Publicités

13 réflexions sur “Veilleur

  1. ouaaahhh *_*

    ça te réussi bien en fait le « à la david » :-$ lol

    ceci dit en lisant ton billet je retrouve plein de sensations concernant « l’adoration de nuit » et soudain je comprends pourquoi je déplore autant que chez moi ça ne soit pas plus courant (à part pour la passion) . Soudain en lisant ton billet on comprend un peu plus ce rare et précieux privilège qui se vit dans ce coeur à coeur et qui est trop souvent (par moi la première) négligé.

    Merci Ed !!!!

  2. Déjà plus apaisé que le précédant, ce post … ;)
    Sinon,completement d’ ac avec les deux autres coms

  3. Magnifique!
    Pour moi, la plus belle heure d’adoration est celle de l’aube!
    Le soleil resplendissant viens nous rappeler la beauté de Sa création…

  4. Magnifique texte, je ne sais pas si poétique peut convenir mais… ça nous rappelle l’importance de ces moments précieux! merci!

  5. Ed, c’est beau ce que tu écris !!!
    Serais tu en période de ressourcement ???

    Pour être un familier de l’adoration de nuit je te confirme tout cela mais je n’aurais été capable de l’exprimer aussi bien !!!

    A+

  6. @ Do : Forcément, si on regarde les mêmes vidéos… ;-) Il est beau, non ?

    @ Fophie : Je pense que « poétique » peut en fait convenir, si je m’en tiens à l’intention. Mais les effets sont lourds (ou tout au moins appuyés), ce qui enlève un peu trop de légèreté au texte, à mon goût… Cela dit, ça m’a fait du bien de l’écrire.

  7. S’il vous plait, pourriez-vous me dire où puis-je trouver la photo complète de cet ostensoir? Je l’aime beaucoup et aimerais la mettre sur mon mur. Je l’ai déjà vu quelque part mais je ne sais où et il m’a touché.
    Merci de me répondre par courriel.
    Jeannelle

Mettre mon grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s