L’Eucharistie affranchie de l’Eglise ?

News

Certains peuples ont leurs rituels. On dit par exemple l’Anglais très attaché à la lecture de son journal à l’heure du petit déjeuner. Pour ma part, n’étant pas Anglais (ni Belge, contrairement à des légendes répandues), mais seulement folliculaire, j’ai pour habitude de boire mon café serré au son de la radio matinale. Et hier matin, m’est venue la vision à l’écoute de ladite radio que si j’avais été Anglais, j’aurais probablement pu recevoir bien plus qu’un simple journal pour mon petit-déjeuner…

« By Jove ! (comme disent les Belges) Qu’est-ce que tu racontes, Edmond ? On ne capte rien à cette introduction ! »

Soit. Soyons donc un peu plus clair.

C’était lors de la revue de presse. La toute nouvelle chroniqueuse nous avait dégoté une info des plus savoureuse, dans le Guardian pardon : le Gouarediane (je m’appuie sur sa prononciation impeccable de l’anglais…!). Imagine un peu : au pays des gens qui parlent dans les angles, il est désormais possible de recevoir la communion à domicile ! Mais si mon bon môssieur, et par le facteur encore ! Tu veux une preuve ? la voilà. Même que si tu n’as pas la chance de parler la plus belle langue du monde après le français et toutes les autres, parce que je suis quelqu’un de bon qui pense à ses lecteurs (c’est toi), tu peux aussi trouver un résumé en langue vernaculaire.

Alors, qu’y lit-on ? (Tiens, c’est joli, ça : « kiliton »…) Que certains épiscopaliens – grands pourvoyeurs d’idées douteuses devant l’Éternel ! – ont trouvé une toute nouvelle connerie pour faire parler d’eux : envoyer la communion par la poste. Là, c’est clair qu’il fallait y penser, quand même ! Et donc, ils appellent ça « Post the Host« . C’est intéressant, ça ; voilà.

Et le pire de tout, c’est qu’il faut bien admettre que l’argument derrière tout ça est très certainement louable : il s’agit de permettre, selon l’Open Episcopal Church, à ceux qui sont éloignés de l’église (le bâtiment, mais du coup aussi l’assemblée de fidèles) à cause de leur âge ou de leur condition physique de recevoir malgré tout la communion. Pour peu qu’ils s’acquittent quand même des frais de port (faut pas déconner, non plus).

L'hostie directement à votre porte : une idée d'avenir ?

La communion directement à sa porte : une idée d'avenir ?

Ce qui est triste là-dedans, c’est que tout épiscopaliens qu’ils soient, ils n’ont pas l’air d’avoir compris que le but de l’Église était justement de réunir l’assemblée du peuple de Dieu – corps du Christ. Et que si certains ne peuvent se joindre à l’assemblée, c’est qu’il nous faut aller les rejoindre là où ils sont. Pas en favorisant une petite religion personnelle de « pain béni » commandé par boîtes de vingt, mais en allant leur porter la communion, pour signifier concrètement qu’ils sont eux-mêmes membres du corps…

Ironie de la chose, c’est exactement ce que m’a vanté ensuite une publicité pour une marque de couleur, qui disait (en substance) : « Il y a certaines choses qu’on ne peut pas faire à distance ». Eh ouais. Je sais pas toi, mais personnellement j’aime beaucoup ces petites coïncidences !

J’écarte volontairement ici toute la question sacramentelle et tous les débats qui pourraient en résulter ; non pas par manque d’intérêt, mais parce qu’il me semble important que, puisque l’initiative est née sur un plan strictement humain, on puisse en rester au niveau de l’assemblée pour l’analyser. Qu’on développe des services pour faciliter l’accès à l’eucharistie serait une excellente chose (y compris dans nos paroisses – pas besoin de voir à grande échelle alors qu’on a tous des voisins). J’ai quand même du mal à croire que « poster des hosties » puisse aider à une plus grande… communion.

Mais je suis probablement trop catholique pour les épiscopaliens…

Publicités

29 réflexions sur “L’Eucharistie affranchie de l’Eglise ?

  1. OK. Mais est-ce que ça marche à l’international ? Y-a-t-il des tarifs dégressifs ? Ca se prétend journaliste, mais ça ne pousse pas l’investigation très loin !

  2. Yes Koz c’est moins cher par paquets de 500 !!! L’avantage c’est que tu peux tenir plusieurs années (en ne consommant que le dimanche !)

    Of course pour l’internationnal…

    C’est un journaliste anglais qui a écrit l’article tout est prévu !

    Bravo Edmond pour cet article !

  3. Comme t’es vieux jeu finalement !!!!

    Ouais t’es beaucoup trop catho Edmond, faut mettre un peu d’épiscopalien dans ton café du matin :)

  4. /!\ ANNONCE EXCLUSIVE /!\

    http://www.posthehost.com est un service de riches! J’ouvre dès demain http://www.hostdiscount.com

    Moins de packaging, moins de dépenses inutiles, pour VOUS fournir la meilleure hostie au meilleur prix!

    Ne manquez pas notre série limitée de lancement : les hosties goût chocolat à -30 % !!

    Et en août, pour toute commande de plus de 40 €, non pas un, non pas 2, mais 11 Willy Waller toutaouzeunsixe offerts !

  5. @ Koz : Blblblblblblblblblblblblbl

    @ Frantz : Je n’ai pas pensé à te remercier de m’avoir signalé toi aussi l’info hier (même si j’étais déjà au courant, c’était une initiative qui m’a réjouit !).

    @ Marc : Je suis un sale réac’ intégroïde, tu n’avais pas encore remarqué ?!

    @ Poussah : Ne me fais pas rire comme ça, idiot !! :-D
    Tu noteras que c’est peut-être, finalement, un retour au sens profond et originel de la messe… Celle-ci ne signifie-t-elle pas « envoi », après tout ? … Hum !

  6. Ouais, encore un billet réac edmond!

    ;)

    Je suis sidéré… C’est l’individualisme forcené! Ya pas un épiscopalien pour aller porter lui-même la communion aux faibles et aux souffrants?

    Egoïstes, va! ;)

  7. c’est du business du sacrement ou une vraie alternative (pendant le carême il y a bien des prières à télécharger sur ipod! il existe des sites de rencontre cathos)

  8. J’aurais au moins appris qqch aujourd’hui : les Episcopaliens croient à la Présence réelle ? (bon pas tout à fait si j’en crois wikipedia, je creuserai la question plus tard).
    Merci pour ce billet… tu devrais rajouter un tag « le caté pour les nuls »…
    @ Poussah : les hosties au chocolat, je demande à voir. Surtout avec 11 Willy Waller offerts ^^

  9. remarque, en écartant « volontairement ici toute la question sacramentelle », ça simplifie le problème: envoyer du pain par la poste, ou envoyer des prières par la poste, ça se fait déjà. même des hosties, d’ailleurs :) quand elles ne sont pas consacrées, elles voyagent comme tout le monde! Et comme certains prêtres de cette « église » ordonnent des femmes évêques qui militent pour le mariage homosexuel des femmes prêtres en prétendant que Dieu est féminin, je crois qu’on n’en est pas à une approximation près, et qu’on peut être assez tranquilles quant au pourcentage de présence réelle posté…(sans miettes, sans gluten, sans se déplacer, …mais sans Jésus non plus!) Bref, ça fait un peu cher pour un bout de pain même pas levé.
    Je suis convaincue que même les satanistes ne s’y tromperont pas.
    Par contre, cette manie de lancer des pavés dans la mare de l’Eglise de tous les côtés peut nous inquiéter un peu plus, même si le mieux est d’en rire.

    Cela dit, reconnaissons qu’on fait bien plus fantaisiste dans l’Eglise catholique, avec cette histoire de transsubstantiation et de communion spirituelle! déjà que du Ciel jusqu’à l’Autel, faire rentrer un :Dieu dans un bout de pain, c’est coton, mais le faire passer par les ondes hertziennes ou par le câble pour l’emmener dans la chambre d’un malade, ça frise le fidéisme! Heureusement que nos amis de l’Op.Ep.Church apportent un peu de réalisme et d’incarnation dans tout ça: sans eux, on nageait en plein délire.

  10. Du pain béni pour les satanistes ils pourrons se procurer le Corps du Christ facilement. C’est très grave un service de ce type. Quand nous donnons la communion, on doit s’assurer que la personne « avale » le Corps du Christ et ne l’emporte pas, pour une quelconque cérémonie. Seules sont tolérées les custodes pour apporter au malades l’Agneau sans tache.

  11. Saperlipopette ! (Comme disent les Japonais) Je vais pouvoir roupiller tous les dimanches et faire confiance à la poste mon facteur – et Poussah – pour recevoir l’Eucharistie chez moi !
    J’ai hâte de tester l’hostie au chocolat !

  12. Pas de souci!
    Jésus n’est pas présent dans ces hosties, ces faux prêtres ne sont ni Orthodoxes ni Catholiques.

    Et les Satanistes savent bien reconnaître les vraies hosties consacrées…
    A noter: Croire dans le diable c’est donc bien croire en Dieu! (ils en ont la preuve puisqu’ils excitent le Mauvais qui devient Fou devant le beau et le bon…) Le bon-sens l’emportera t’il un jour? Ou le monde se laissera toujours manipuler par le mauvais?

    Quand les journalistes parleront de tout ce qui est beau, grand…etc… la vie changera!
    Quand cesseront-ils de remuer cette fange?

  13. si tout le monde fourbit les sabres à la moindre initiative sotte qu’Edmond pointe avec humour, sortant les divisions « dogmatico-sacréementheàleau-apolo(XIII)gético-ecclésialo-théologiques », on a pas fini d’avoir du sang sur le fil de l’épée. C’est simplement drôle comme un col romain rose fuchsia! Edmond allège les sujets graves, vive l’allégé! (pour les hosties, y a une solution sans calories?)

  14. @ Toune : C’est bien pour ça que j’ai écarté la question sacramentelle ; le vrai souci de cette histoire, c’est surtout qu’on nous présente comme une œuvre à destination de ceux qui sont seuls… une initiative qui, en fait, permet de se décharger de toute responsabilité à leur égard ! L’eucharistie n’est pas appelée communion par hasard…

    @ Poussah : Que je ne te reprenne plus à poster des liens aussi moches sur ce blogue ! Non mais ! ;-)

  15. Et pourquoi ne pas automatiser les autres sacrements aussi ? Cela pourrait aider à résorber la crise des vocations:
    Commençons par le sacrement de réconciliation:

  16. T’es quand même dur avec eux…
    Attends ils avaient trouvé un super truc marketing pour récupérer de nouveaux adeptes et toi direct, tu les casses sans pitié. Un peu de charité chrétienne, s’il te plaît!
    :-)

  17. @Do et Toune : je ne sais pas ce qu’en pense le maître de céans, mais je trouve vos propos un tout petit peu virulents. Ok, on ne parle pas de l’Eglise catholique, mais est-ce pour autant une Eglise condamnable ? Ok, ils utilisent les mêmes termes que l’Eglise catholique pour le clergé, cela doit-il forcément dire qu’ils doivent avoir les mêmes règles ? Ce ne sont pas de « faux prêtres », juste des prêtres d’une autre Eglise (et non « église »)… C’est pas parce que certains ont des idées saugrenues qu’il faut jeter l’opprobre sur toute une confession, si ?

    Merci à Edmond et aux autres commentateurs pour la bonne tranche de rire :) Je retiens la proposition de Poussah pour les hosties chocolatées, miam :P

  18. oui, j’avais hésité pour la majuscule d' »église » et tout, c’est pour ça que j’avais mis des guillemets, mais je n’ai pas cherché assez longtemps pour trouver la bonne forme, …parce que mon temps d’internet est limité (j’ai un peu explosé la limite aujourd’hui, mais Big Brother -est mon ami- sera indulgent, j’espère, j’ai essayé, promis, j’ai travaillé plein à côté et j’ai même essayé d’aller dormir, si, si.).

    C’était pour ne pas prendre le mot de l’Eglise universelle. Ce sont des chrétiens, ils s’y rattachent d’une façon, et on converge tous; même si ils se trompent en pensant que Dieu est d’accord lorsqu’on s’oppose à ceux qu’il a institués. Mais si je suis peut-être dure c’est aussi parce que je sens que c’est une tentative présomptueuse de remettre en cause l’Eglise catholique, alors que je sais combien on a besoin d’elle, surtout à nôtre époque, et combien c’est grave d’égarer des personnes (je suis une ex-égarée, et vraiment, on ne peut pas laisser dire n’importe quoi). Mais ce n’est pas le débat ici, je ne veux pas abuser de l’hospitalité d’Edmond pour sous-louer son blog.

  19. Bon… je ne voulais pas trop intervenir sur le contenu des commentaires, parce que c’est pas mal que chacun se sente quand même libre de s’exprimer, mais si chacun pouvait exercer sa liberté avec humilité et charité, je pense qu’on y gagnerait effectivement beaucoup ! :-)

    Cela dit, merci à tous de faire vivre l’endroit !

  20. @ Edmond : désolée: j’hésite tj entre 2 charités: pour ceux qui font des trucs « étranges » et pour ceux qui pourraient être tentés de les suivre, et je suis radicale parce que ça me touche de près. mais ce n’est pas le sujet ici.
    cela dit, si le ton de mes commentaires peut blesser quelqu’un, n’hésite pas à les supprimer (ainsi que ça); de toutes façons, vu l’heure, l’Esprit Saint était sûrement allé se coucher depuis longtemps. (oui, je sais, « et j’aurais mieux fait de le suivre », ça va…)

    Pour recentrer sur ce que tu soulignais, il y a une parole de Benoît XVI qui souligne la nécessité des deux amours: de Dieu et des frères, dans l’Eglise.

    « Ici apparaît l’interaction nécessaire entre amour de Dieu et amour du prochain(…). Si le contact avec Dieu me fait complètement défaut dans ma vie, je ne peux jamais voir en l’autre que l’autre, et je ne réussis pas à reconnaître en lui l’image divine. Si par contre dans ma vie je néglige complètement l’attention à l’autre, désirant seulement être «pieux» et accomplir mes «devoirs religieux», alors même ma relation à Dieu se dessèche. Alors, cette relation est seulement «correcte», mais sans amour. Seule ma disponibilité à aller à la rencontre du prochain, à lui témoigner de l’amour, me rend aussi sensible devant Dieu. Seul le service du prochain ouvre mes yeux sur ce que Dieu fait pour moi et sur sa manière à Lui de m’aimer. (Deus Caritas Est).

    ça nous invite non seulement à ne pas rester isolés (quand on peut), mais aussi à visiter l’isolement des autres, sous peine que notre « piété » soit vide.

    Cela dit, dans certains pays, l’appartenance religieuse est moins simple qu’en France: dans certains états, il faut être inscrit à une Eglise pour pouvoir assister au culte; peut-être que ça rend plus difficile le fait de porter la communion aux malades aussi…

  21. @Juhi : j’ai bien rigolé, merci !

    hostie par la poste ? ça me fait penser à l’air de Paris que l’on vend aux touristes dans des boites à sardines. Pas beaucoup de rapport sinon que cela me laisse perplexe

  22. Ce qui serait bien ça serait qu’ils lisent la vie de St Tarcisius.
    Quelque chose me dit que ce brave Tarcisius n’approuverait pas ce genre de distribution…

  23. Attendez les mec, avec la grippe A… lecture du Magnificat chez soi puis un sms ou un mail à mes pote pour la paix du christ,je me commande un ostie par la poste et voilà…la messe sans risqué de chopper la grippe A.

  24. J’ai découvert avec joie le site et je vous remercie pour ce beau travail : je ne doute pas de l’importance et de l’intérêt d’un tel projet.

    En raison de mon intérêt pour les questions liturgiques, j’ai regardé la discussion sur la communion envoyée par la poste chez les épiscopaliens. Je me permets quelques petites remarques sur la discussion.

    1) Il y a certes un genre littéraire des blogs. Plus encore, en matière de liturgie, il est important d’avoir de l’humour pour dédramatiser les questions. Les choses sérieuses – et la liturgie en fait partie évidemment – traitées avec humour, en deviennent plus légères, plus humaines et en fait plus spirituelles et je pense que cette marque est encore plus souhaitable sur un blog qu’ailleurs.

    2) Mais je crains un peu que ce genre de discussion ne donne des images faussées des épiscopaliens, de leurs pratiques et de leur théologie.
    Or des contacts avec des liturgistes épiscopaliens (dans le cadre d’une association international de théologiens)me donnent à penser que bien peu de liturgistes épiscopaliens se reconnaitraient dans ce genre de pratique!!

    3) Pour information, je signale qu’un prêtre catholique français a proposé la consécration par réseau téléphonique ! Pour résoudre le problème de la célébration du dimanche en monde rural, il pensait avoir « la » solution : grâce à un système de réseau téléphonique, il voulait retransmettre en direct sa voix prononçant la prière eucharistique dans une église : il suffisait alors de poser sur l’autel des églises relais un calice et une patène devant le haut parleur…

    Que dirait-on si l’on trouvait sur un site épiscopalien une discussion parallèle sur les catholiques français et leurs pratiques eucharistiques à partir de cette suggestion?

    4) Quand on touche les pratiques, il me paraît essentiel d’être prudent dans les propos et les jugements en particulier lorsqu’ils se prêtent à des généralisations trop rapides.
    Dans toutes les confessions, et à tous les moments de l’histoire (pour les temps patrisituqes, considérés parfois comme l’âge d’or des pratiques liturgiques, on poura lire l’article plein d’humour du Prof. R. TAFT, « L’apport des liturgies d’Orient à l’intelligence du culte chrétien », dans P. DE CLERCK, éd., La liturgie lieu théologique, (Institut Supérieur de Liturgie), Paris, Beauchesne, 1999, coll. Sciences théologiques et religieuses, p. 103-107), il y a eu des dérives dans les pratiques.
    Mais une dérive même assez répandue (et on pourrait multiplier les exemples) ne peut à elle seule, servir de base pour juger la foi confessée par une Eglise ou une communauté chrétienne. Elle peut au mieux manifester les risques d’une position théologique.

    Merci encore pour votre beau service de la réflexion croyante.

  25. Ne poussons pas non plus : le billet ne vise pas à jeter l’opprobre sur les épiscopaliens de tout poil, mais à reprendre une anecdote « insolite » pour réfléchir un peu sur le sens de l’eucharistie dans la vie communautaire chrétienne. A plus forte raison chez les catholiques.
    D’ailleurs, si un blogue anglais venait à railler gentiment la proposition saugrenue d’un prêtre catholique que vous mentionnez, je pense que ça me ferait bien rire, et même que je diffuserais le lien !

Mettre mon grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s