Et puis alors… euh…

En passant

Billet ultra-court, juste pour que tu partages : 1. ma difficulté à garder mon sérieux pendant la messe ce matin, 2. l’embarras du pauvre (jeune) prêtre qui faisait l’homélie. David soulignait hier que, parfois, comme ça, (pouf pouf,) en semaine, il préférait se taire plutôt que de mal commenter… Peut-être le vicaire d’ici a-t-il regretté de ne pas l’avoir fermée avoir fait silence.

C'est pas tous les jours qu'on trouve un tableau du Caravage ici, alors profite...

Le Caravage, c'est pas tous les jours ici... alors profite !

De mémoire, après les textes du jour, voilà ce que ça a donné :

« Hérode, il était dérangé par Jean-Baptiste, mais il savait au fond de lui qu’il disait la vérité. Pourtant, il n’avait pas le courage de le suivre… [Note d’Ed : jusque là, ça va !] Et puis un jour, à force que Jean-Baptiste mette les pieds dans le plat… euh… la fille l’a obligé à trancher… et, euh… C’était un coup de tête. »

Ouch ! Difficile d’y résister, et avec des hésitations pareilles, je suis certain qu’il se rendait parfaitement compte de ce qu’il disait, malgré lui. Car finalement, tout y est : la tête, la lame, le plateau… il suffit juste de remettre les éléments dans l’ordre pour saisir le malheureux mauvais goût de l’ensemble.

Publicités

21 réflexions sur “Et puis alors… euh…

  1. il peut pas avoir dit ça… c’est un prêtre. ça dit jamais de bêtises, surtout un jeune… donc possibilités:
    1. t’as mal écouté
    2. tu affabules
    3. tu somnolais et tu te justifies
    4. tu ne peux pas te priver du plaisir d’un bon mot
    5. il a fait un appel pour le denier de l’Eglise, ça t’a tourné le sang.
    6…

    (euh sinon, t’as un enregistrement? c’est pour le Vatican)

    soit dit en passant, tu imagines pas le nombre de fois où je repars de l’ambon en maugréant que c’était pas clair/super/hyper pertinent… Heureusement que pas mal de paroissiens se concentrent plus sur les bonnes idées que sur les passages moins heureux. ça doit être rude d’avoir Edmond prochain dans son assemblée du matin… presque aussi pire que de prêcher au milieu d’une assemblée de confrères (ça c’est l’horreur, tu sais qu’ils vont pas te rater après!)

  2. Je n’attends au pied de l’ambon que les prêtres que j’aime bien, d’abord.
    Mais c’est vrai que j’en ai connu un qui, dès l’instant où il disait la plus petite bêtise dans son homélie (même une vague faute d’accord), cessait instantanément de croiser mon regard jusqu’à la fin de la messe. Et quand je venais le voir à la sortie, il m’accueillait en disant : « Tais-toi ! ça va ! »

  3. ah ouaiiii quand même ??? c’est pas mal j’avoue! Ceci dit ça doit pas être simple effectivement d’arriver à trouver la juste mesure pour une homélie, parfois essayer de faire de l’humour et finalement faire pire…
    J’aimerai pas être prêtre dans ta paroisse tiens ;) (ok c’est pas près d’arriver j’te l’accorde lol ) .

    Et pis bientôt ça va être ta faute si les prêtres butent sur des mots, se plantent dans leurs prêches … tu les impressionnes en fait! ^^
    hihihihi

  4. Merci pour ce moment de pur délice… Mon St Patron a sans doute du se mordre les doigts pour ne pas rire… :D

  5. Ah les homélies incompréhensibles, foireuses, en total impro ou avec notes, les trucs qui filent dans tous les sens…

    Moi le dernier truc énorme, c’était un baptême durant la célébration, accueil, bénédiction, lectures, le prêtre commence à baragouiner autour de la naissance, de la joie du bébé : on se regarde avec ma femme, on se dit que c’est sympa de faire une intro comme ça à son homélie, et pouf ni une ni deux, il se rassoit. Ah merde, c’était ça l’homélie.

    Rien sur le sacrement, ni sur la lecture du jour, pas même dit une seule fois « Jésus », « Dieu », Esprit », « Parole »,… alors que c’était un couple qui fait de la catéchèse et l’animation liturgique, donc y’avait moyen de faire un truc sympa.

    Ben non, rien de rien….

    Bon après fait le même truc que moi Edmond, file regarder les lectures des 4 prochains dimanche, et essaye d’imaginer un commentaire de l’Évangile… tu va voir, cela rends tout de suite plus modeste et moins critique ;)

  6. il fait des blagues chaque samedi à 23h15, mais je sais pas si ça compte! la blague, c’est le plus de l’homélie, ça donne pas à bouffer, non plus!

  7. Hihihi, wahou, ça fait un sacré puzzle quand même !

    Bon, et rien à voir, MERCI, MERCI, MERCI, et encore merci, pour avoir parlé d’Anuncio : j’y suis allée, j’ai trouvé par surprise une cousine dans le défilé, rencontré pas mal de gens bien qui connaissaient des amis ou de la famille, ou pas, et y en a plein qui vont prier pour moi !
    Ça c’est l’effet Kiss Cool Jésus que j’aime tant : on va voir quelque chose qui paraît pas mal, sans en attendre une révolution spi, et on se retrouve au cœur de la communion des saints.
    En revanche, je sais toujours pas à quoi tu ressembles en vrai de vrai, caramba, encore raté !

    Euh, rassure-toi, la principale raison pour laquelle j’y allais, c’était pour embêter le maire de Paris. Ensuite, c’était par curiosité envers ce mouvement intrigant, et j’ai pas été déçue.

    Quand je pense qu’on t’a fait de la pub à la fin du concert, han la classe !

    Do, si tu passes par là, bravo, et encoooore !

  8. J’ai eu un doute, et j’ai bien fait : à la fin du comm’, je m’adresse bien sûr à Dove et non à Do, qui risque de se poser des questions.
    Daignez me pardonner tous les deux, l’euphorie Anuncio a quelques effets secondaires…

  9. Hou qu’est-ce que j’ai mal aux côtes ! Aïeaïeaïeaïe ! =D
    Bah au moins tu t’en souviendras de celle là !

  10. Nitt : en fait, Edmond n’existe pas charnellement, c’est un corps subtil. La photo en B&W n’est qu’une des formes qu’il emprunte pour apparaître aux mortels.
    Tu as donc peu de chances de le trouver à Annuncio.

  11. Je suis d’accord avec David : le pire est de prêcher devant des confrères…
    Mais soyons honnête, lorsqu’il m’arrive d’avoir 2-3 (ou plus) « Edmond Prochain » (vous voyez le genre …), j’avoue avoir une légère poussée d’adrénaline avant de prendre la parole …

  12. @ Mayeul : désolé de te contredire, mais Edmond Prochain existe bien en chair et en os, même qu’il fait des blagues toutes pourries sur certaines affiches vocations …

  13. @ François : Alors voilà ! On rend grâce à Dieu d’avoir tiré des prêtres de leur anorexie et ils se vexent !!
    (Au fait : tu as été rapporter la remarque à la Sainte-Huile de Bordeaux, ou pas ?)

  14. au moins, là, pendant 4 dimanches, les paroissiens vont écouter ce qu’il dit, pour avoir une chance de rigoler à table après: en fait, c’est une astuce.

  15. @Edmond : bravo ça c’est du lourd ! je kiffe grave ! Serait-il abusé de demander des indices sur le lieu saint où c’est produit ce moment de sollitude pour le jeune vicaire ???

    Pour la petite histoire, dans une paroisse parienne où j’ai largement sévi (pardon fréquenté) il y avait un bon prêtre venant d’un pays neutre qui pendant la Grand’messe du dimanche (s’il ne concélebrait pas) venait à la sacristie et écoutait l’homélie des (jeunes) vicaires et puis repartait. Pendant la semaine qui suivait, il faisait la critique à table, tout y passait les fautes de français, les erreurs (ou horreurs) théologiques, les imprécisions, la durée ! Je me souviens d’ailleurs que lorsque c’était lui qui prêchait il me demandait de le chronométrer et il ne dépassait que rarement les 8 minutes (le dimanche) !!!

    @Mayeul : je confirme complètement (surtout pour les blagues pourries) les dire de François qui à souvent l’occasion de botter l’arrière train de l’ami Edmond !

    @François en même temps tes têtes suffisent à nous faire rigoler, le texte n’est que la version avec du son!

  16. Quoi? On t’as fait de la pub à la fin du concert Edmond? C’est donc pour çà que tu trouvais la scène trop petite! :-)
    Sinon pour le sermon, je pense pas que le prêtre a été traumatisé, çà nous arrive tous dans des conversations normales de laïcs, de prendre conscience en live qu’on dit des trucs qui peuvent être compris de façon marrante ou sans queue ni tête (là c’est la cas!). Après un petit moment de solitude il a du bien rire à postériori!

  17. ho ça va !! y a pas mort d’homme…Ce prètre va devenir célèbre pour avoir mis les pieds dans le plat…j’espère qu’il gardera la tete sur les épaule.
    Car comme disait louis 16 « l’important est de garder la tete sur les épaules ».
    Ou alors j’espère qu’il ne va pas déprimer de ça…comme disait JF Kennedy « faut pas se laisser abatre ».

  18. ben dis donc ca y va les commentaires….que dire aprrés temps de gens talentueux! ………..QUE dire sino que je suis content de vous rencontrer et de vous lir super que d’humours j’espère rencontrer le fameux edmond!

Mettre mon grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s