La rentrée est une grâce (si, si !)

Mais dites...

Septembre. Le raisin et la pluie sont de retour, l’école en bas de chez moi refait le plein du matin au soir et j’entends les mêmes complaintes à longueur de journée.

  • « C’est reparti pour un an. »
  • « Voilà : une année de plus. »
  • « Encore une rentrée. »
  • « Tout repart. »
  • « Ça recommence. »
  • « On reprend le rythme normal. »

Curieusement – tu me diras si je me trompe – je sens comme une pointe de lassitude dans ces rengaines pré-automnales. Non ? Une lamentation lancinante contre un quotidien en éternel recommencement, un murmure d’ennui ordinaire sans cesse renouvelé, une rumeur sourde remplie d’amertume à l’heure de remettre en place un programme d’année.

Et toi, tu planifies quoi pour cette année ?

Et toi, tu planifies quoi pour cette année ?

Pourtant, je voudrais poser une question dont tu me pardonneras (j’espère) la banalité : est-ce qu’on n’est pas un peu maître de ce qu’on fera de cette année ? Au moins dans une mesure raisonnable (et bien tassée, comme on dit bibliquement) ?

Je ne sais pas si tu as déjà envisagé les choses sous cet angle : chaque année, nous avons la chance de remettre notre quotidien à plat. Plutôt que le simple prolongement de l’année écoulée, la rentrée nous offre un nouveau départ. Mais c’est un cadeau qu’on reçoit trop souvent comme une malédiction ; alors que, comme tout ce qui nous est imposé, on peut l’accueillir ou le subir. In fine, la façon dont on le vivra nous appartient.

Et si on abordait cette rentrée non pas comme un recommencement, mais comme un renouvellement ? En ce qui me concerne, je te souhaite de tout aborder avec à l’oreille la voix de Celui qui déclare : « Voici que je fais toutes choses nouvelles. »

Publicités

11 réflexions sur “La rentrée est une grâce (si, si !)

  1. Est ce que l’on peut dire que l’on est maitre de son destin ?

    Tiens, est ce que l’on peut dire que « être maitre de son destin » est biblique ?????

  2. Non seulement j’ai entendu sa Voix mais en plus, c’est exactement ce qu’Il fait depuis un mois ! Et ce n’est pas fini ! Vive la rentrée !!!
    (avec le raisin, tu as oublié l’odeur des feuilles mortes… j’espère que même à Paris, elle émerge des autres senteurs moins champêtres…)

  3. Mais tu es déchaîné cette semaine ! Un article tous les jours ! La rentrée te fait du bien, ça fait plaisir à voir…
    Continue, Ed ! :-)
    (Moi, j’ai toujours adoré le mois de septembre, un bel agenda tout neuf à remplir, des nouveaux projets pour l’année, les amis qu’on retrouve…)

  4. un « va te faire maître » m’apparaît tout opportun.
    la capacité de nouveauté s’en prend un coup quand la rentrée ressemble trop à la précédente, et la capacité de sursaut, de renouveau (sale chacha) en est affadie… Je crois que l’importance du temps de vacances en vient, non?

    d’ailleurs, où ai-je lu que la première chose que l’homme a fait quand Dieu l’a créé, et invité à se mettre au travail fut, dès le lendemain, 7e jour, de se reposer!

  5. Il y a un peu les deux, non ? C’est ça l’ambiance de rentrée : reprendre le boulot, l’école, toutes choses pas forcément des plus agréables ; mais aussi avoir le bonheur de découvrir, décider, organiser de nouvelles choses, nouvelles activités… Ca fait un mélange de lassitude et d’excitation.

    Pas grand chose à voir, mais pendant les vacances, j’ai emmené mon filleul visiter le Sacré-Coeur. J’ai découvert que l’adoration perpétuelle y durait depuis plus d’un siècle (j’ai d’ailleurs pensé à toi, Edmond, qui avais fait un article sur ce sujet) ! Du coup, j’ai pris les coordonnées en me disant « ça pourrait être une bonne idée de venir y faire un tour, une nuit… ».

  6. Attention, je ne parle absolument pas de tout changer, mais juste de changer son regard sur toute chose ! Ne pas subir sa rentrée, mais la vivre comme un don et une occasion de mettre un peu d' »esprit neuf » dans tout ce qui nous semble le plus rébarbatif.

  7. Ne pas faire ce qu’on veut, mais aimer ce qu’on fait (même si on y est contraint)… C’est « Enthovenien », mais j’adhère au concept !

  8. Moi j’aime trop la rentrée… retrouver les collègues, les têtes blondes (ou brunes, d’ailleurs), le désir de faire mieux que l’année précédente, ouvrir des cahiers tout neufs, le temps d’apprivoisement des nouveaux collègues… etc…

  9. J’avais négligé de me manifester dans le billet adhoc, mais là je ne résiste pas à sortir de l’ombre.
    J’attaque la rentrée pleine d’enthousiasme, avec une neuvaine particulièrement opportune et conseillée à la Vierge de la Nativité (31 août au 8 septembre) pour le soutien spirituel.
    C’est d’ailleurs à la rentrée qu’on prend plus facilement de « bonnes résolutions », non ? A quand un début de l’année le 1er septembre, puisque nous ne pouvons plus vivre en style de Pâques ;) ?

Mettre mon grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s