Papa vient te chercher…

Clin d'oeil

C’est aux amateurs de la bédé du dimanche que je m’adresse. Les autres, vous pouvez rester quand même, au lieu de vous précipiter bêtement vers la sortie. Alors, donc, disais-je avant d’être interrompu par le brouhaha, les bruits de trousses et de chaises de cette armée de cancres, je m’adresse aux amateurs des petites bédés : vous allez bientôt dépenser des sous. Si, si !

Par la seule force de ce billet, je vais tenter d’exercer un pouvoir étonnant qui consisterait à vous délester de deux grosses douzaines d’euros (pour commencer). Mais je te rassure, vilain suspicieux : je ne toucherai pas un centime sur ta ruine !

En attendant, tu vas bien te marrer. Parole de celui qui s’est fait lui-même délester de cette somme par un curé vicaire de Cherbourg, innocemment, insidieusement, au détour d’une phrase lors d’un déjeuner au bord d’une petite rivière de Bourgogne. Le fourbe m’a alors parlé du Voyage des pères, de David Ratte. Keskecéxa ? Juste une bédé extrêmement chouette.

Juge un peu : C’est l’histoire de trois gars qui vivent en Palestine au Ier siècle (tiens, tiens…). Un jour, ben t’as un genre de grand escogriffe barbu (tiens, tiens…) qui se ramène de Nazareth (tiens, tiens…), et puis le gars en quelques mots il emmène avec lui les fils de nos héros (tiens, tiens…). C’est pas pour dire, mais quand on est pêcheur de profession (tiens, tiens…), ben on a quand même besoin de ses fils pour faire tourner la boutique, alors Jonas trouve que, bon, il pousse le mec qui se fait appeler Jésus… Et c’est comme ça qu’il part avec Alphée et Simon à la recherche de leurs rejetons.

(Clique pour agrandir cette planche.)

(Clique pour agrandir cette planche.)

L’itinéraire à travers la Galilée (puis la Judée) est l’occasion pour l’auteur de proposer une relecture originale des évangiles. Cette fois-ci, on ne suit pas Jésus au quotidien… mais à la trace ! De lui, on n’aura que des témoignages indirects (même les cases où il apparaît, il ne dit rien), et on ne verra que les fruits de son passage. Le tout raconté avec énormément d’humour, sur un ton franchement décalé – t’auras compris pourquoi j’ai aimé ! Car on ne voit pas que des gens heureux de leur rencontre avec le Christ ; on croise aussi (entre autres) un tenancier de bordel qui trouve que ça refroidit drôlement les clients que ses « filles » passent tout leur temps à prier, ou encore des hommes qui protestent contre la pollution du littoral (le Nazaréen a quand même balancé deux mille porcs dans la mer !).

C’est d’ailleurs une force du récit, d’un tome à l’autre : savoir montrer comme l’engouement pour le « prophète » laisse place à des mécontentements de plus en plus nombreux… Le tome 2 s’achève d’ailleurs sur l’arrivée triomphale de Jésus à Jérusalem, ce qui laisse imaginer un tome 3 (à paraître) plus sombre et dramatique. Au moins jusqu’à la résurrection !

voyage-des-pères-1-jonas voyage-des-pères-2-alphée

Je termine en disant que même si le trait n’est pas forcément ce que j’aime le plus en matière de bédé (j’suis un gars vachement réac sur certains trucs), j’ai vraiment été séduit par les belles couleurs pastel qui portent ce récit. Et pour le reste, j’attends de voir ce que tu en auras pensé !

Publicités

25 réflexions sur “Papa vient te chercher…

  1. le premier tome est vraiment un délice, et le 2e fourmille de trouvailles. Une grosse affection pour le trouble de l’aveugle qui retrouve la vue… :D

    petit nota bene: je n’ai pas délesté le fourbe Edmond de son pécule de 24€, il l’a dépensé dans une librairie, et même pas à Paray parce qu’ils ne l’avaient pas, ce qui était une grosse faute de goût, j’ai aussi vérifié à Tamié, ils ne l’avaient pas non plus).

  2. Tu m’as indirectement délesté, ne nie pas ! Surtout que je ne t’en veux pas !

    J’ai aussi un faible pour le possédé qui vit dans un cimetière (« Je veux même pas savoir de quoi il se nourrissait ! ») et qui chante « Moi, Lolita » ! :-D

  3. Ah c’est malin de mettre l’eau à la bouche des gens comme ça ! Je fais comment pour éviter de me retrouver dans le rouge moi hein ? Avec toutes les lectures qu’on nous conseille ici et sur un blog tout rouge (sans compter PMB, qui ont commencé cet été) ?!?

  4. Nitt, faut trouver des collègues qui l’ont déjà acheté ! ^^
    D’accord avec la critique d’Edmond. Quand sort le troisième tome ?

  5. De la bonne BD, miam ! Merci pour le conseil. Manque de bol, le T1 n’est plus dispo dans mon petit coin de planète (amazon.ca), il va donc falloir que je patiente pas mal.

  6. Je n’ai pas encore lu le deuxième, mais dans le premier :
    – côté humour, les pères qui vont au commissariat du coin pour signaler la disparition de leurs enfants m’a fait mourir de rire
    – côté beauté, la page des prostituées m’a fait pleurer: « il vous a rendu votre virginité par miracle ? » « non, il a fait mieux que cela, il nous a pardonnées »

    Je vous quitte, j’ai un petit achat à faire à la librairie d’à côté ;-)

  7. Une très bonne trilogie en effet. Et je te rejoins sur bien des points, voire même sur tous. Humour, pertinence et impertince, décalage judicieux vis à vis des évangiles, et des dessins bien soignés, des personnages truculents… Ma-gni-fique !!! J’ai adoré dans le second tome le voyage touristique sur le lac de Galilée (une expérience vécue et dont les vignettes me rappellent mes photos – c’est ici : http://www.aularge.eu/blog/2007/11/15/trompettes-de-jricho/ )
    Quant à ce que j’en pense exactement, il faut aller voir là : http://www.aularge.eu/blog/2009/09/11/le-voyage-des-peres-t-2-alphee/
    (ok c’est de l’autopromotion… j’assume !)

  8. @ Nitt : Accroche-toi à ta bourse, parce que je vais recommencer bientôt…

    @ Pomme : Le deuxième vient tout juste de sortir, donc sans trop m’avancer je pense pouvoir esquisser l’idée qu’il va falloir attendre un peu.

    @ Dominique : Tout à fait d’accord pour ces deux passages (et l’allusion à Astérix au « commissariat », notamment).

    @ François : Effectivement, à lire ta critique, on se recoupe sur pas mal de points et d’impressions. La visite touristique est une excellent scène d’ouverture pour le tome 2.
    Juste une curiosité : je ne crois pas me tromper en disant que c’est ton premier commentaire ici… comment es-tu arrivé sur ce blogue aussi vite ? Tu surveilles les flux d’actu sur Le Voyage des pères ?!

  9. @ Ed. : Je suis simplement arrivé ici en cherchant des blogs cathos et/ou chrétiens lisibles et intelligents et qui ne donnent pas dans la bondieuserie … et c’est pas facile ! Google n’a pas encore un tel type de référencement. Et donc, de fil en aiguille dans une botte de liens, j’ai trouvé quelques sites qui méritent d’être suivi. Tu fais donc partie de ces heureux élus…

  10. @Miss Pomme : Si j’avais des collègues, cela impliquerait que j’eusse un travail. Ces collègues seraient peu probablement chrétiens (même si ce serait bien chic à vivre) donc il me faudrait acheter les livres, ce qui ne me dérangerait pas puisque le fait d’avoir un emploi me donnerait les moyens financiers pour ça. Il ne reste plus qu’à prier pour que j’en trouve un ! ;)

    @Edmond : Espèce de sadique ! ;)

  11. ouaiiiii ça je sens que ça va bien mais vraiment bien me plaire !!!! merci Ed je vais noter tout de suite les ref sur mon carnet d’achat tiens ^^

    @david => t’inquiète pas ya que lui qui croit qu’il peut nous faire croire que TOI gentil vicaire tu oserais le délester de ses deniers (ni d’ailleurs de quoi que ce soit … quoi que ^^)

    @miss pomme c’est claire que moi non plus c’est pas à mes collègues que je vais demander ça ^^ MDR si seulement…
    hihihi

    @Nitt=> t’inquiète pas j’arrive!!!! on va se faire une Soirée BD!!!!! promis je te fournis le support papier, je te charge de ramener la couette, une lampe torche et hop à l’ancienne sous la tente d’enfant pour pas se faire repérer par les grands (en l’occurence moman ;) lol)

  12. Les deux tomes sont à lire et à relire…j’y retrouve à chaque passage des toutes petites choses un peu planquées, même bien planquées parfois d’ailleurs ! un mot, une allusion, même une pub pour un site de bd sur une pierre tombale, etc, etc…
    Avec une préférence aussi pour le tome 1, subtil à souhait !
    Merci Edmond, je supprime immédiatement mon billet Alphée, prêt-à-poster : tu en parles beaucoup mieux que moi, les libraires vont te remercier !

  13. Voilà, je ne connaissais pas. J’ai commandé les deux tomes de disponibles, j’ai hâte de lire tout çà. Merci Edmond…..

  14. J’ai répondu dans le billet, Fik ! ;-)
    On m’avait proposé une commission en roubles, mais j’ai préféré laisser tomber… Cela dit, j’en profite pour mesurer mon influence ! :-D

  15. Oui, c’est vrai que tout le monde n’a pas des collègues comme les miennes. Mais le bon côté de l’affaire, c’est que cela démontre que le monde du travail n’est pas complètement pourri ! :-)

  16. 100% d’accord sur ton appréciation de la bédé! C’est mon mari qui l’a reçue en cadeau, et c’est moi qui l’ai lue, enfin dévorée, la première… je me suis régalée! Et je suis contente de voir que c’est plus connu que ce que je pensais, et que mon enthousiasme est partagé.
    Du coup ça me donne envie de m’offrir le 2ème tome, vite avant que le 3ème sorte. Ca se trouve à la FNAC ou il faut aller dans des librairies plus catho?
    PS: Un court instant, j’ai cru que tu publiais un recueil de tes BD du dimanche…

  17. Je ne suis pas sûr que ce soit si connu que ça. Avant que David m’en parle, je n’en avais jamais eu le moindre écho.

    Sinon, aucune idée pour la FNAC. Peut-être qu’il vaut mieux que tu assures le coup dans une librairie… Quoique, c’est vraiment une sortie récente.

  18. Tiens, c’est marrant : j’ai découvert ces deux BD via la librairie catho du coin.
    J’ai craqué et les z’ai achetées. Les deux d’un coup !
    Et me suis gondolé de rire tout seul dans mon lit avant les complies.

    Et je découvre ce soir (je sais : j’ai du retard, mais j’ai du taf moi, Monsieur !) cette recension sur le blog !
    Ah, Providence, quand tu nous tiens !

    Un peu déçu quand même par le Triduum à Jérusalem… Mmmmh : un peu court !
    J’attends la suite.
    Sûr et certain qu’Il va gagner le « grand escogriffe barbu » ! ;)

    Abbé D+ (curé de paroisses en rodage -le curé, pas les paroisses !)

  19. c’est édité chez Paquet, éditeur de BD normales (pas toutes de super qualité d’ailleurs…) donc ça se trouve « plus » dans les librairies normales que dans les librairies religieuses(ce n’est pas dans leurs réseaux d’office) sauf s’ils en ont entendu parler et l’ont commmandée!

  20. Je confirme, on le trouve à la fnaque, en tout cas en province normande c’est le cas. Les quelques pages que j’ai pu feuilleter m’ont donné l’eau à la bouche!

  21. Je confirme également que ces deux bédés sont énormes! Je n’ai pas de commission à toucher ou quoi mais je me suis à la fois bidonné et ému. Du rire, de l’action, de l’amour, des larmes… Enfin, sauf erreur de ma part, Alphée c’est le père de Jacques le mineur. Pourquoi dans cette bédé c’est celui de Matthieu? Aussi, le pauvre Pierre, il ont fait un portrait un peu aigri quoique tordant de son père.

  22. @Gnougnou:

    « En passant, il vit Lévi, fils d’Alphée, assis au bureau des péages. Il lui dit : Suis-moi. Lévi se leva, et le suivit. »Marc 2, 14

    Il est admis que Lévi est Mathieu. :-)

Mettre mon grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s