Pensée pour aujourd’hui XVI

En passant

Aux forts et aux purs, il faut savoir parfois préférer l’effort et l’épure.

Publicités

17 réflexions sur “Pensée pour aujourd’hui XVI

  1. Ah ! Affirmation abrupte que tempère heureusement le « parfois » …
    Peut on être fort et pur (oui, les 2 c’est mieux)sans effort. La force et la pureté seraient des vertus intrinsèques, pour ne pas dire génétiques, et l’on parviendrait sans effort particulier, et donc sans mérite, à cet « état de grâce ». En parallèle, l’effort du commun serait particulièrement louable, mais inefficace, avec pour consolation le fait que le dessin de l’oeuvre (l’épure) serait plus grand que l’oeuvre elle-même ?
    C’est juste pour lancer le débat.

  2. Euh… Fabrice, c’est quoi l’intérêt d’y voir une « affirmation » abrupte, puisque le « parfois » a toujours fait partie intégrante de la phrase ? Il ne tempère rien : il donne son sens à l’ensemble.
    Il ne faut évidemment pas aller chercher trop loin, parce que ce petit jeu d’aphorismes comporte des limites que j’assume complètement !
    Ainsi donc, dans la veine de ces petites failles dont je parlais récemment, il me semble qu’il y a parfois (souvent ?) plus de poésie dans le fait d’avancer doucement, modestement, plutôt que dans le fait d’être déjà arrivé à une forme de perfection.

    Sans compter que par « les forts et les purs », j’entends surtout évoquer ceux qui se posent comme « forts et purs ». Là, je n’hésite même plus : je préfère nettement ceux qui sont encore en chemin, mais l’assument…

    (Mais tu me fais théoriser un truc qui n’avait pas spécialement vocation à l’être !)

  3. C’était pour le plaisir de discuter et de prendre (de façon absurde j’en conviens) le contre-pied de ta sympathique maxime du jour. je ne voulais pas y mettre de malice ; aussi tu voudras bien m’excuser…

  4. ?!???
    Non ?!?!
    Un trou dans la culture générale d’Edmond Prochain ! Alors là je suis sidérée ! Jean-Louis Foncine, c’est un des plus grands noms de la littérature scoute !
    Les Forts et les purs est le titre d’un de ses romans (un signe de piste), d’où ma question. Je ne pouvais que penser à ce livre en te lisant.
    Tiens, pour culturer ta générale : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Louis_Foncine

    J’en reviens pas…

  5. ça fait trois fois que je reviens, j’ai toujours pas compris!
    cool, je vais pas vous pourrir avec un commentaire de 3 km.

  6. En ce qui me concerne, et à titre personnel, dans la mesure où j’ai pu saisir quelque chose de l’intuition de cet aphorisme, je le trouverais plutôt très bon.
    Cela dit, je suis comme Nitt : médusé ! L’aveu de ta nescience concernant « Les forts et les purs. » et Jean-Louis Foncine, m’a mis dans un état … proche de l’Ohio, comme dirait mon curé. Un trou de culture pareil, j’en suis encore tout ébaubi !

  7. En fait, le nom de Foncine ne m’est pas complètement étranger, mais je ne voyais pas bien le rapport, et surtout ma connaissance ne va vraiment pas plus loin qu’une lointaine évocation du nom.
    Le roman scout, c’est vraiment pas ma culture…

  8. Effectivement, Les Forts et les purs évoque immédiatement Foncine pour moi aussi… mais cela n’enlève rien à la force de cette pensée pour ajd !

  9. Bah, honte à moi, ma culture scoute fait que je connais bien Jean-Louis Foncine… Mais pas ce livre là ! Je vais me renseigner… J’ai un ami qui a tous les « signes de piste », ça devrait pouvoir se trouver !

  10. Pas de référence à Jean-Louis Foncine ? mais alors, tentons autre chose : Gabriel Matzneff ?

  11. Il n’y avait pas d’intention cachée, j’ignorais absolument (jusqu’à la recherche google que je viens de faire à mon tour) tout ce en quoi c’est une personnalité sulfureuse et ses références au jansénisme, et puis, je ne me permettrais pas, surtout par écrit !

    Je ne citais son nom que parce que, mon édition du Foulard de Sang, toujours du même Foncine, est préfacée par lui ; et il mentionne le fait que l’un des chapitres de son premier livre, que je n’ai pas lu, Le Défi, porte ce nom, repris du roman de Foncine, dont il explique qu’il a une influence sur son oeuvre. Je n’ai personnellement rien lu de lui (en ravanche, de Foncine, beaucoup plus !).

Mettre mon grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s