Jesus Thirsts in my Life

Mais dites...

On a tous vu un jour un inconnu, une connaissance, un copain, ce type qui nous nargue au quotidien dans le miroir (rayer les mentions inutiles) porter fièrement l’un de ces ticheurtes si élégants, si bien fichus. Hum ! De loin, on ne devinerait presque rien : il y a un grand « 1 », ça ressemble vaguement à n’importe quel maillot de sport. Oui, mais de près il y a rapidement ce « Jesus » qui interpelle ; et puis, en-dessous du chiffre, la mention « in my life »… De quoi changer pas mal de chose. « Jesus first in my life » : une sorte de « Messire Dieu, premier servi », en un peu moins rétro, un peu moins estampillé pucelle d’Orléans. Plus accessible, plus jeune, en somme. Plus mieux pour aller faire le catho aux yeux du Monde.

Et puis après ? C’est un très bel étendard, un magnifique symbole qu’on exhibe comme un poisson à la queue pas fermée sur l’arrière d’une voiture, comme un chapelet au rétroviseur, comme une bague à clous un dizainier au doigt, comme un bracelet « WWJD » (ah tiens, non : ça fait longtemps que j’en n’ai plus vu, en fait). Je n’aurai pas la prétention d’aller évaluer la vérité de ces drapeaux que l’on érige dans nos vies. Ce serait d’un douteux…

Pourtant, personnellement, je dois admettre qu’il y a quand même des jours où mon dizainier me fait mentir. Parce que ce qu’il dit (la prière au cœur de ma vie) n’est pas parfaitement en conformité avec ce que je vis ce jour-là. Comme n’importe quelle publicité mensongère « de fait » ; pas fondamentalement scandaleuse parce qu’involontaire, mais suffisamment présente pour en devenir embarrassante. Une promesse non tenue.

Et comme, ces jours-là, je me suis un peu éloigné de la croix, je n’entends pas cette voix faible qui s’étouffe en gémissant : « J’ai soif ! » Soif de ma prière, soif de mon amour ; soif de ma présence.

Il y a des jours où, à trop insister sur le fait que Jésus est premier dans ma vie, j’oublie de lui donner vraiment la première place. Ces jours-là : « Jesus thirsts in my life… »

Publicités

14 réflexions sur “Jesus Thirsts in my Life

  1. je viens de me prendre ton article « en pleine figure ». Je me faisais justement le même type de réflexion ces derniers jours, mais le voir écrit par quelqu’un d’autre, c’est plus percutant. Et rassurant aussi quelque part, de se dire que je ne suis pas la seule à me poser ce genre de questions.

  2. ouaaaaaaaaaaa, Ca claque ton truc!!!
    jeu de mot profond et bien trouvé…

  3. Ouch…

    1) Le dizainer et la croix autour du cou se rappellent en effet à notre bon souvenir quand on voudrait les oublier. C’est là une grande partie de leur utilité, à mon sens.

    2) Quant à faire plus jeune que la Pucelle, est-ce bien raisonnable ? :-)

    3) Les goûts de chiottes et les lettres ne sont pas incompatibles : on lit beaucoup les secondes dans les premières !

  4. Très vrai… mais je suis aussi d’accord avec le 1) de Poussah : finalement, de porter une médaille de baptême ou un dizainier, c’est moins une manière de montrer au monde ce que je suis que de me le rappeler à moi-même…

  5. Ce fameux t-shirt, à part à Paray pendant les forum d’été de l’Emmanuel, franchement je ne l’ai jamais vu porter par quelqu’un dans la rue…
    Par contre ma croix autour du cou, c’est vrai qu’elle me rappelle celui à qui je crois et que bien (trop) souvent dans ma vie de tous les jours j’oublie… quand on est pris dans l’égrenage de sa vie, s’occuper de ses enfants, de la maison, de son boulot, pas toujours facile de prendre le temps de s’arrêter deux minutes pour prier…
    je suis contente d’avoir découvert ce blog il y a quelques jours… il fait réfléchir sérieusement !
    Merci

  6. Hey Edmond, chers amis lecteurs de cet article (ressourçant;)),
    pour info à toutes fins utiles QFJAMP est lancé depuis déjà un moment en France : http://qfjamp.org/wordpress/
    Sur ce je vais aller m’abreuver :))

  7. Bien vu ! Très bien vu ! Merci Edmond ! Le col romain, c’est pour bientôt, mais la croix, ça fait quelques années que je la porte (au moins autour du cou). Parfois pas facile, à vrai dire. Mais tellement nécessaire…

  8. Bien d’accord avec Poussah et Anne-Laure!
    quand je suis au volant et que j’ai envie de pas laisser passer quelqu’un qui hésite au passage piéton, à cause de mon chapelet, qu’ils ont déjà vu, je m’arrête quand même et en prime je fais un sourire (en exploit, vraiment!) pour pas qu’ils pensent du mal des amis de Jésus.
    si j’étais anonyme, je crois que ça lesterait plutôt mes mauvais instincts.
    Et quand je vois quelqu’un qui porte une croix, je prie pour cette personne, pour rien.
    après tout, c’est aussi à nous d’en faite quelque chose de bien.

    Mais le seul signe distinctif que Jésus nous a laissé, bien plus que la croix ou les T-shirts, c’est celui -ci, …à ne pas oublier:
    « c’est à l’amour que vous aurez les uns pour les autres que tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples. »

  9. Bien vu, Edmond, mais c’est quand même courageux de sortir avec un ticheurt qui affiche « Jésus » (1er ou 3ème), sachant qu’on n’est jamais à la hauteur. La preuve, c’est que je n’ai pas ce courage…

  10. Est ce que c’est vraiment une question de courage ?
    Chacun exprime sa foi comme il veut, non?
    En tous cas, chouette jeu de mots !!

  11. « Chacun exprime sa foi comme il veut »… oui et non ! D’abord, tous les moyens d’exprimer sa foi ne sont pas forcément bons, ou bons partout et tout le temps. Ensuite, ne vous est-il jamais arrivé de vouloir exprimer votre foi… et de ne pas oser ? Evidemment, le courage ne fait pas tout, surtout en matière de profession de foi, mais il arrive que cela demande du courage : les martyrs sont morts en confessant leur foi, et cela demandait une sacrée dose de courage et de grâce !

Mettre mon grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s