Jésus, chef des Uns

Bédés

Bon dimanche ! Les lectures du jour, c’est par là

Bédé réalisée grâce à StripGenerator (et un peu Ma Pomme, aussi).
Publicités

9 réflexions sur “Jésus, chef des Uns

  1. Guiiiiignol ! Guiiiiiignol ! Guiiiiignol ! Guiiiignol !

    (Je me moque pas, je retombe en enfance, rôôôh !)

  2. ouai, sauf que nous, on est pas un : faut qu’on bosse un peu pour la réunification de l’église.

  3. Aaaah ! c’est quasiment inratable : si l’évangile est de saint Jean pendant la messe, je ne peux pas m’empêcher de rire (et si je regarde mon mari, c’est pire encore !)… C’est qu’en même temps, ça garde un côté obscur, toutes ses phrases qui se suivent en se répétant… Gné, j’attends (toujours) le déclic de l’Esprit Saint pour comprendre…

  4. J’ai l’impression que je n’ai pas la même interprétation que les commentateurs. Je comprends la BD comme : les disciples vont passer pour des guignols à cause de leur réaction dans la 1ère case (que Jean a ensuite eu la bonne idée de censurer), et non à cause des paroles du Christ.

    En fait, elles sont vachement profondes ces BD, avec plusieurs niveaux d’interprétation, querelles exégétiques et tout…

  5. @jean316 : ne jamais voir une bédé comme une simple blague : il faut pratiquer l’hermeneutique aussi dans les bédés.
    Par exemple : luky luke qui tire plus vite que son ombre, l’auteur veut nous dire qu’il faut agir avant que satan n’agisse (l’ombre qui bouge) car sinon , on agit a l’identique de satan (on fait la meme chose que notre ombre) et celà ne conduit qu(au péché (quand luky luke tire, c’est pour ne pas mourir et désarmé les méchants).
    Dans les dessins animés aussi, tous est a interpréter. Pourquoi actarus fait deux demi-tour sur lui meme (complètemment inutile) quand il passe de mode vaisseau a mode robot ? n’est ce pas la une alegorie du combat spirituel que l’on a quand on doit affronter satan (on a envie d’affronter le mal et en meme temps des fois on a envie de laisser faire).
    Dans la grande lithérature aussi : Ouioui (Noddy en anglais) qui se déplace librement ou il veux dans son taxi. Mais à chaque fois qu’il a une décision à prendre sur une direction et qu’il hésite, sa voiture l’aide en s’expriment avec son Klaxon.C’est là tous le génie de Blyton : de nous montrer de manière imagé qu’on avance librement avec e seigneur et qu’il nous aide toujours à prendre une décision quand on lui demande.

  6. Bon ok ! j’y vais demain, pas en retard, en vouvoyant, en chantonnant

Mettre mon grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s