C’est pas non plus la fête à Mimile

News

Ils sont gentils, j’en suis sûr, à 20minutes.fr, mais je préfère le dire dès maintenant : zut ! Va falloir voir à éviter de me chauffer. Le coup de la dépêche qui dit un truc sous un titre qui dit plutôt autre chose et – surtout – suggère très légèrement une idée qui ferait visiblement surtout plaisir au journaliste, ça va bien. C’est pour ça que, moi (qui suis globalement aussi un bon gars, si j’en crois ma mère), quand je lis ça :

« La messe du pape en Angleterre n’attire pas les foules »,

et que quelques lignes en-dessous je lis aussi ça :

« Ça reste en dessous de ce que nous espérions même si c’est presque complet »,

je ne peux pas m’empêcher de penser que, bon, ça doit quand même attirer un peu de monde pour qu’on arrive à remplir. Non ? Mais il faut dire que je suis un indécrottable naïf, hein !

Disons surtout que, certes, ça n’a pas l’air de ressembler (pour l’instant ?) à un raz-de-marée de pèlerins, mais que ça reste quand même plutôt honorable : 50.000 personnes, c’est pas non plus juste la fête à Mimile !

Il faudra ensuite se demander si le choix de l’organisation de faire payer la participation, notamment à la messe, était un bon plan. Rappelons simplement – à toutes fins utile, comme par exemple d’éviter des commentaires trop hâtifs – que ce n’est pas le Vatican qui tient la billetterie. Personnellement aussi je suis mal à l’aise avec le principe, mais il faut bien financer la visite (en France, on aurait fait des appels aux dons).

Publicités

36 réflexions sur “C’est pas non plus la fête à Mimile

  1. Cher Ed, Quand on laisse trainer la flèche,(benoitement),sur la photo de Benoit, on est gratifié d’une légende de qualité vraiment supérieure: « Benoit XVI assis ». Est ce de vous, cher Ed?

  2. Bonjour Edmond

    je crois avoir lu que cette idée de faire payer, qui est choquante pour nous mais surement moins pour un anglo-saxon, venait du fait que l’Eglise d’Angleterre (qui est assez réduite) vient tout juste de finir de payer les dettes laissées par la visite de JP II…

    C’est vrai que ce n’est pas comme celà qu’ils vont remplir les eglises

  3. Rooolala, dès qu’on touche au porte-monnaie, yen a qui sont aussi choqués que si on découvrait leur nudité !
    Pour ceux qui ont la mémoire courte, lorsque Benoît XVI est venu à Lourdes en septembre 2008, les pélerins se sont vus « proposer » moyennant finance le « sac du pélerin » pour pouvoir entrer sur la prairie où était célébrée la messe…
    Une proposition du même genre, en moins élaboré,a suivi la visite du Vénérable Jean Paul II…
    Je trouve extrèmement sain(t) que l’Eglise devienne de + en + réaliste et apprenne à gérer son budget ! Jésus fait l’éloge du gestionnaire astucieux !
    Je ne crois pas que celà empêche de remplir les églises, pas plus que l’augmentation du prix du paquet de cigarettes ne dissuade les fumeurs de braver le cancer du poumon ! on est motivé ou pas.

  4. en fait je ne suis pas choqué. Mais on ne peut pas avoir le beurre (la foule) et l’argent du beurre (pas de dettes) c’est un choix que je respecte mais qu’il faut assumer.

    il faut quand même que celà reste accessible à tous… pas simple

  5. de toutes façons, l’Eglise n’a jamais dit qu’elle donnerait tout gratuitement à tout le monde: on est bien censés participer par notre offrande à la messe (vous savez, les petits paniers). La seule chose qui est habituelle, c’est que pour ceux qui ne peuvent pas payer, on ne leur impose pas de payer, ou de payer tout: là, c’est bien pareil, quelqu’un qui ne peut pas payer (pas quelqu’un qui ne Veut pas payer!!), il trouvera certainement une assoc qui lui donnera de quoi, ou on lui fera une réduc. d’ailleurs, on peut payer, nous, français, si on veut, pour aider.
    moi, ça me choque pas, la quête: ce qui choque, c’est quand elle continue pendant la consécration: là, au moins, ils auront fini de payer quand la messe débutera, c’est plutôt mieux.
    Mais on aimerait bien pouvoir ne pas payer en se figurant que c’est gratuit, que l’Eglise a assez, que ça coûte pas si cher que ça…
    enfin, comme on fait tous les dimanches, quoi, en ne mettant qu’un ou deux euros. (là, je parle pour moi: parce que j’ai jamais de monnaie sur moi, sinon j’achète un gâteau! …il faut que j’en parle à mon père spi.)

  6. Oui, si j’ai bien compris, la plupart des pèlerins viennent avec leur diocèse, avec des moyens de transport collectif. C’est toute cette organisation qui demande une participation de chacun, avec, au sein de chaque paroisse, une aide apportée à ceux qui ne pourraient pas payer.
    Comme le dit Do, nous-même pouvons les aider en faisant un don ici : http://www.thepapalvisit.org.uk/Donate

  7. Le problème de ce système c’est aussi qu’il empêche une certaine spontanéité… Si tout se fait de façon trop organisée, s’il faut être inscrit, avoir payé etc. on aura moins l’effet mouvement de foule que peuvent créer certains rassemblements avec des gens qui viennent parce que la veille il faisait beau et que quelqu’un de sympa leur a proposé de venir. Je caricature mais combien de personnes se sont décidées au dernier moment pour aller aux Invalides ? combien auraient acceptées de « s’inscrire » à l’avance ?

  8. @ Petite miette: en même temps, si on avait des journalistes compétents en France, ça se saurait…

  9. Je ne sais pas si ils seront refoulés à l’entrée mais le seul fait que quelques uns le croient, même si c’est parce qu’ils ne se sont pas penchés sérieusement sur la question, est problématique.
    Je prends l’exemple de l’étudiant français en stage à Londres, il irait bien mais déjà c’est difficile de se motiver (il n’a pas complètement fait son trou), et en plus il voit partout que c’est payant, et 20 livres quand même, quand on est étudiant… Et puis lui, spontanément, il y serait allé en voiture avec des amis et là visiblement c’est pas possible. Et puis c’est maintenant qu’il y pense, et si ça se trouve c’est trop tard pour s’inscrire…
    C’est certainement bien plus simple pour les organisateurs, mais ça manque sans doute de souplesse et d’un aspect plus accueillant et convivial.

  10. @panouf : Et si on avait des 1/informaticiens, 2/profs, 3/dresseurs d’ours compétents en France, ça se saurait ! C’est c.. comme commentaire? Tout autant que le vôtre.

    Carte de presse 62 534, catho passionnée par son métier qu’elle tente d’exercer du mieux possible, avec intégrité et sérieux.

  11. Dans l’ensemble, c’est bien cette question de la « messe payante » qui vous fait réagir… Et c’est vrai que pour ma part, seule la place payante pour la messe me dérange un peu. Parce que c’est une messe, évidemment, et qu’il y a un évident paradoxe à payer pour un amour qui se donne tout entier !
    Mais comme je l’ai dit, comme l’a aussi souligné Do (et d’autres), il fallait trouver un mode de financement. C’est un choix qui a été fait, et on en parlera sans doute mieux après la visite, quand on pourra en voir les résultats.

    @ Panouf (et Nathalie) : C’est vrai que si on pouvait éviter les jugements hâtifs et définitifs ici, ce serait chouette pour l’ambiance… Juste un rappel, comme ça : moi aussi je suis journaliste. Et les journalistes sont des êtres humains qui ont parfois quelques réflexes corporatifs, mais surtout un p’tit cœur qui bat ! ;-)

  12. C’est vrai que la messe payante peut paraitre choquant, mais le problème vient du fait que les catho au RU sont plutot minoritaire et qu’ils ont mis du temps à rembourser la venu de JP2.Ajouter à ça le fait que la majorité des anglicans ont refusé que le moindre argent publique servent à financer cette visite.
    Il est vrai aussi que le millieu anglo-saxon fonctionne surtout par des trucs payants.On le vois bien au USA ou pour financer les ONG, on fait plus de repas payant que d’appel au dons.
    Et puis quand benoit 16 est venu en france, on est passé par les don mais aussi par la vente de produits dérivés et personne a crier comme quoi on a fait « marchant du temple ».

  13. « Ajouter à ça le fait que la majorité des anglicans ont refusé que le moindre argent publique servent à financer cette visite »
    Je crois que tu te gourres là FX, plus de la moitié est prise en charge par le gouvernement puisqu’il s’agit d’une invitation de la reine et non pas une visite pastorale.

  14. Il faudrait peut-être aussi que le journaliste puise dans son immense culture et retrouve au fond de son cerveau puissant le fait que l’Angleterre n’est plus – depuis quelques années quand même – un « pays catholique »…

  15. Bartimee, évidemment. Le journaliste en a parfaitement connaissance et conscience, je suis prêt à en mettre ma main à couper (Edmond, je te fais confiance, hein !).
    Je ne comprends donc pas le ton sarcastique que je pressens derrière votre commentaire, et surtout les guillemets autour de « pays catholique » : des guillemets servent à citer, et vous ne citez personne ici, pas même le journaliste en question. Erreur d’utilisation des guillemets ou malhonnêteté ? J’ose croire que c’est la première option, et c’est donc à votre « cerveau puissant » de se réveiller d’urgence pour « puiser dans votre immense culture » (et là, je vous cite) !

    Vient alors ma question : non, l’Angleterre n’est pas un pays catholique depuis plusieurs siècles… et alors ? Où est le rapport avec l’article ou les commentaires précédents ?

  16. @ Nathalie: je faisais simplement allusion au fait qu’en france (et TOUTES les personnes qui ont suivi d’un peu près les affaires sur la Pape, ou d’ailleurs sur un autre sujet qu’ils connaissent bien) savent que les journalistes ne racontent que des conneries la moitié du temps, ne prennent pas le temps de faire une enquète, ne vérifie pas les dépèches AFP, et ne sont guidés que par le désir d’augmenter leur lectorat, au dépent de la vérité des faits, et d’attraper le scoop au dépent d’un minimum de vérification.
    J’appelle ça une incompétence crasse, et partagée par toute la profession: ce n’est pas normal que je puisse en quelques minutes de recherches google avoir des infos plus fiables que celles des médias!!

    Je ne crois pas, par contre, pouvoir faire mieux leur métier qu’un informaticien, qu’un profs (encore que… il y en a aussi qui en tienne une sacrée couche, mais heureusement c’est loin d’être le cas de tous) ou qu’un montreur d’ours!!

  17. @ Edmond et Nathalie: oups, je viens de voir que je risquais de choquer… mais j’en ai déjà discuté avec d’autres journalistes, qui m’ont dit, réflexe corporatiste mis à part, que mon diagnostic était juste.

    Il me semble aussi opportun de préciser qu’à mon avis pas mal de ces problèmes viennent de rédacteurs en chef… mais je mentirais en disant que j’ai une grande estime pour la profession en général au vu de ce qu’elle produit…

    Quant à ma réponse, elle montrait juste le fait qu’à mon avis, les journaux comme 20 minutes sont aussi désatreux que les autres de ce point de vue: ils ne sont pas pires qu’eux

  18. Ben, dis donc ! Pour mon premier commentaire sur ce blogue que je découvre, je suis extrêmement bien accueilli : une magnifique salve de bienvenue… m !
    J’époussette donc ma vareuse et j’explique :
    1 / Je ne suis pas sûr que les journalistes de 20 minutes et de l’AFP (puisque la dépêche semble être tirée de cette source) aient « connaissance et conscience » de la chose…
    2 / C’est à cause de cette inconnaissance et inconscience que j’ai voulu faire ressortir l’inculture religieuse de ces journalistes, partagée d’ailleurs par une multitude d’autres. Le ton était sarcastique, pas le fond.
    3 / J’ai mis des guillemets parce que je n’ai pas trouvé comment mettre des italiques, Monsieur le Commissaire de Polices ! Je ne vois d’ailleurs pas en quoi cela aurait été une malhonnêteté.
    4 / Votre question, me semble-t-il, relève de cette dernière hypothèse. Si ce n’est pas le cas, je vous explique ce qu’a voulu dire mon cerveau puissant : l’Angleterre n’étant pas une nation peuplée d’une immense proportion de catholiques (l’expression « pays catholique » s’appliquant couramment à des pays où la proportion de catholiques est significativement supérieure à la moyenne), il est normal que la messe du pape n’attire pas « les foules ». Élémentaire, mon cher Watson !

  19. Je précise que les caractères « m ! » de mon dernier post n’ont aucune signification mais sont le fruit d’une erreur de frappe alors que j’étais en train d’écrire : « mais à balles réelles ! »

  20. @ Panouf : C’est même pas par réflexe de caste que j’interviens, c’est parce que j’essaie de faire un boulot pas toujours marrant sérieusement et que je n’aime pas être mise dans le même sac que les autres. Bien sûr, la paresse, la non-vérification, les bidouillages de l’info brute pour servir une cause, bien sûr la rapidité d’exécution, le manque de curiosité -voire de maîtrise de l’orthographe… et de la charte du journaliste -. Mais s’il vous plait, puisqu’il y a encore quelques chrétiens par ici, ayez des réflexes de chrétien et ne jetez pas tous les bébés avec l’eau du bain (de pied).
    Ceci étant, je comprends qu’on n’aime pas cette profession, elle est pleine de gens avec des défauts. Le problème, c’est qu’ils se voient tout de suite, rapport à la médiatisation de leurs productions (hé hé). Maintenant, pour reprendre ce que disent certains en ce moment, l’affaire Bettencourt, qu’on en pense ce qu’on en veut, elle ne serait jamais sortie sans le professionnalisme de certains confrères. J’ajoute que je ne travaille pas dans les rédactions concernées et que je n’ai aucun ami au Monde, à Mediapart, Dieu m’en garde (s’il a le temps, ce serait mieux qu’il s’intéresse à de vrais sujets, en ce moment, d’ailleurs).
    Bon vent, en espérant qu’un article professionnel saura un jour vous faire changer d’avis !

  21. Cher Bartimee, pardonnez-moi ma salve de bienvenue à balles pseudo-littéraires !
    1. Sans doute avez-vous lu les commentaires précédant le vôtre, et savez-vous alors qu’il y a un débat qui court sur la qualité du travail des journalistes en général et de quelques-uns en particulier. Arriver en parlant de « le journaliste » relève de la généralité, or il semble que plusieurs se soient précisément insurgés contre ce genre de généralités, je crois à raison. Il s’avère que vous vouliez parler des journalistes de « 20 minutes » et de l’AFP. Bon, admettons, mais la précision est bienvenue, me semble-t-il. Pour ma part, quand j’ai lu « le journaliste », j’ai compris « Edmond Prochain », qui avait précisé quelques commentaires plus haut qu’il l’était lui-même. J’admets que mon interprétation était discutable, pardonnez-moi !
    2. Je suis d’accord avec vous sur l’inculture religieuse de beaucoup de journalistes. C’est malheureusement le simple reflet de notre société actuelle, même si je ne suis pas sûr que cela soit vraiment une excuse.
    3. ENORME, le « Commissaire de Polices » ! :) Bon, OK, je suis pointilleux. C’est mal. [Se flagelle] On ne peut pas, à ma connaissance, mettre d’italique, et je suis le premier à le regretter.
    4. Le Royaume-Uni n’est effectivement pas un pays catholique. Aucun pays en Europe non plus, d’ailleurs, si l’on prend le critère que vous proposez… Maintenant, il est vrai que l’Angleterre étant un pays où les Anglicans sont majoritaires parmi les croyants, cela explique effectivement le relativement peu de monde présent à la visite du Pape. « Relativement » parce que, comme l’exprime si poétiquement l’auteur de ce blog, « c’est pas non plus la fête à Mimile » !

  22. Nom d’un paquet de chips humides (ce qui est vraiment dégoûtant), on peut pas vous laisser sans que ça vire tout de suite aux chamailleries de cour de récré ?! (Grumblrbrl… ‘chais pas c’que j’y ai fait, au Bon Dieu, pour mériter des gosses pareils… Ah si, en fait je sais : rien. Bref.)
    Alors : Natalie et Panouf, vous vous faites un bisou. Tout de suite ! Et Bartimee et Vianney, c’est la même : zou ! un béquot devant Tonton Edmond ! Sinon, je vous prive tous de dessert, sacré nom d’une toupie à moteur !

    Bon. Pas grand chose à ajouter à part ça. Vous vous êtes presque expliqués entre vous. Alors je répète : un bisou, et on arrête de tirer les couettes de ses petits camarades…

    Compris ? ;-)

  23. J’ai écrit 36 mots – pas plus débiles que d’autres – pour la première fois de ma vie sur ce blog et j’ai déclenché un tir de barrage !
    Comme dirait Edmond : « chais pas c’que j’y ai fait, au Bon Dieu, pour mériter des choses pareilles. Ah si, en fait je sais : rien » !
    Amusez-vous bien, les petits.

  24. Après recherche d’information plutot que de parler de ce qui s’est dit dans la presse :
    Le porte parole du vatican à dit :
    « il s’agit d’une simple contribution aux dépenses générales »(…) »Ceux qui ne pourront pas se le permettre en seront exemptés »
    Par contre j’ai pas trouver comment justifier qu’on a pas les moyens.
    Effectivement, sur les 27,4 million que coute le voyage, le gouvernement va apporter plus de 10 millions ainsi que les force de police et de sécurité. Mais celà fait un grand scandale en angleterre car les catho représente moins de 7% de la population. Après ça, j’avoue ne pas du tous suivre cette polémique (si je suivais toutes les pseudo-polémiques-autour-de-l’église-surtout-quand-il-y-a-rien-sur-lequel-polémiquer, je n’aurai plus le temps de dormir, manger et travailler.

    Pour en revenir au débat sur les journalistes, trés souvent neutre et pas anti-catho (en même temps je ne lis que la presse non politique : « l’équipe » et « france football »)

  25. C’est rigolo comme un gen… non pas gentil (quoique) petit article chez toi se transforme en forum « pour ou contre le financement des messes » ; « pour ou contre les journalistes » ; « pour ou contre les nouveaux commentateurs » !

    En tous cas je suis bien contente de retrouver tes petits râleries sur les bêtises de certains. Ça fait du bien !

  26. @ Bartimee : j’aurais dû mettre plein de gentils smileys dans mon commentaire pour expliquer que j’avais le sourire en écrivant :) :) :) :) Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais j’ai répondu dans le même sens que vous sur les quatre points, expliquant pourquoi je ne vous avais pas compris précédemment… comme tir de barrage, j’ai fait mieux ! :) :) :) :) :)
    Pardonnez-moi donc le fait de n’avoir pas réussi à me faire comprendre, et veuillez accepter la paix du Christ que je vous propose, comme je le fais à chaque messe : « Dans la charité du Christ, donnez-vous la paix ! » Pax tecum, Bartimee :) :) :) :)

    @ Edmond : j’espère que tu peux :) :) :) :) :)

  27. Mon cher Vianney, bien sûr que je vous donne la paix du Christ et que j’accueille la vôtre ! Je suis méridional, donc chatouilleux… et en plus je ne me soigne pas.
    Tenez, même un petit cadeau : un article que j’ai écrit sur un blog où je suis très impliqué : Bar Timée, l’aveugle clairvoyant : http://www.garriguesetsentiers.org/article-23032715.html
    PS : je ne me considère pas clairvoyant, mais le pseudo que j’affectionne (Jonas, celui qui fuit à l’opposé d’où on l’appelle) était déjà pris, semble-t-il. Et comme j’aime cet aveugle qui fonce dans le noir, je l’ai choisi comme pseudo.

  28. Bisous à tous, Panouf, Bartimee, Vianney, Edmond, et peace and love, et on ira tous au paradis, même moi. Et la paix du Christ tout autour, y compris à ceux qui n’ont pas commenté (à moins que ça les em…, auquel cas on est repartis pour un tour !)

  29. @ Edmond: d’accord, tu seras le premier à recevoir un gros bisous bien baveux!!!
    Et par ailleurs, c’est vrai que tu as rien fait pour avoir des commentateurs qui ont besoin de toi ni pour s’engueuler ni pour s’expliquer entre gentelmens… :)

    @Natalie: merci de m’avoir signalé l’affaire bettencourt…
    Pour ne pas vous mettre dans le même sac que tout le monde, pas de problèmes… et je signale aussi que ce n’est pas je n’aime pas les journalistes: je déteste juste la façon dont il font leur boulot, et vu que c’est un état général, je pense que c’est un système du journalisme français qui est à repenser…
    Allez, pour toi je te réserve un bisou pas baveux :):)

  30. Et ça kes vou en dîtes !? :

    Titre de Libération.fr d’hier (on en trouvera un similaire sur LePoint.fr) :
    « Le président de la banque du Vatican soupçonné de blanchiment »

    A l’intérieur de la dépêche de l’AFP on lit :
    « Ils ne sont donc pas soupçonnés de blanchiment d’argent sale proprement dit, mais d’omissions concernant les sujets effectuant les opérations. »

Mettre mon grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s