Citoyens des Cieux : certifié conforme

Effets de buzz

C’est sans doute ma période « musique catho francophone ». Après j’arrête, promis, mais un mot quand même du dernier album de Glorious. Ou plutôt, d’ailleurs, du DVD qui l’accompagne.

J’ai écouté le disque, qui confirme que les frères Pouzin continuent de travailler et d’approfondir leurs arrangements et les enregistrements de leurs albums. Personnellement, je ne sais pas s’ils pourront un jour faire mieux que Des ombres et des lumières (de loin l’album que je préfère), mais comme d’une part c’est l’album le moins aimé par leur public et d’autre part ce n’est pas vraiment la ligne qu’ils affichent pour l’avenir, j’ai un sérieux doute sur le sujet. Aucune importance : de toute façon, j’ai l’habitude qu’on retire des rayonnages les produits que j’aime bien, faute de clients pour les acheter à part moi ! Néanmoins, l’album est du niveau du précédent – Génération louange – ça s’écoute et ça mène tranquillement à la louange. Et comme c’est le but, on doit pouvoir en conclure qu’il est atteint.

Sur ce nouveau disque – au joli titre de Citoyens des Cieux – je note du bon : Nous voici Jérusalem, par exemple, est une excellente ouverture, une chanson forte. Il viendra me dire si je me trompe, mais le fait que Benjamin soit clairement en lead est un bon point, car on a moins l’habitude de sa voix par rapport à celle de Thomas, et ça donne un léger grain rafraichissant. Légère « déception » (et encore, c’est pas le mot) sur Hosanna Ho, qui sonnait mieux dans mon souvenir en concert. Mais on s’en fout un peu, puisque justement ce titre est visiblement fait pour être joué en concert !

Juste une remarque supplémentaire avant de passer à la suite : je me suis agréablement laissé surprendre par J’attendrai, sur lequel la musique de Michael W. Smith… pardon, de Glorious (…!) sonne différemment. C’est amusant !

Venons-en à ce qui m’intéresse le plus ici : la partie DVD. Pourquoi ? parce que c’est une nouveauté pour un groupe catho en France, et que c’est sans conteste le vrai « plus » qu’apporte l’album.

Alors, bilan : c’est très bien foutu ! Six titres seulement à voir dans son salon, ça peut sembler peu, mais comme ils sont bien produits et bien filmés (et qu’ils savent mêler anciens et nouveaux titres), c’est déjà une très bonne mise en bouche. Et ne nous leurrons pas : autant Hillsong peut se permettre de vendre des captations complètes de concerts dans le monde entier, autant le public catholique susceptible de se passer chez lui un « spectacle » de pop-louange est encore complètement à trouver. Mais c’est assez courageux de se lancer aussi sur ce créneau.

Sans compter l’autre opération pour Glorious derrière cette partie live judicieusement intitulée « Live à Lyon Centre » : montrer ce qui se vit chaque semaine dans leur chapelle lyonnaise. Et pour y être allé, je peux le dire : ce qu’on voit sur le disque correspond bien à ce qui s’y passe. Avec un peu plus de lumières et d’effets, certes, il fallait bien ça. L’endroit n’est pas très grand, mais la ferveur y est totalement palpable. C’est d’ailleurs la plus grande surprise que j’ai eue sur place : mes souvenirs de concerts lointains ne m’avaient pas préparé à ce que le show (qui reste pourtant bon) laisse à ce point place à la prière. Les moments de recueillement sont même encore plus forts que ceux de louange (de mon point de vue, qui n’est malheureusement pas encore universel, même si j’y travaille).

Et je ne pourrais pas terminer ce billet sans dire – évidemment – un mot du making of qui prend sa place dans les bonus… Pas complètement un « making of » au sens le plus pur du terme, d’ailleurs, parce qu’on n’y apprend pas vraiment comment les choses se sont montées : on passe plus de temps à regarder Benjamin et Thomas faire les pitres. Et c’est drôle. Cet envers du décor est bienvenu, ne serait-ce que pour mieux percevoir leurs caractères respectifs et l’énergie qui les anime. Et si c’est un joli « bout-à-bout » de conneries entrecoupées d’infos et de témoignages sérieux, c’est sans doute parce que la personnalité d’Amaru (le réalisateur) perce largement dans le montage.

Un bon aperçu ici :

Publicités

18 réflexions sur “Citoyens des Cieux : certifié conforme

  1. Salut Edmond,

    Trop souvent je n’interviens que pour critiquer… de manière constructive j’espère… ;-)
    Voici donc un petit pinaillage : le deuxième lien qui mène vers l’album complet ne marche pas, il y a 2 fois « http:// » dedans. Mais bon on s’en sort quand même hein ;-)
    Je viens d’allumer Deezer, la première chanson semble drôlement prometteuse. Ca donne envie de se remettre à Glorious ;-)

    Comme je commente rarement, j’en profite pour te dire merci pour ton travail, ainsi qu’à tous tes compères commentateurs et autres Sacristains :-)

  2. Bonjour !
    Pourquoi doutes-tu que l’on puisse regarder des spectacles pop-louange chez soi ? Moi il m’arrive d’en regarder et je connais bon nombre de personnes qui le font également !!!
    Il suffit d’y croire… Mais il est vrai que cela est peu répandu dans le milieu catho, je comprends ! Moi je suis plutôt dans le milieu évangélique…
    Au passage, j’aime ton blogue et te souhaite bonne continuation… en voilà une bonne nouvelle qu’elle est bonne, n’est-ce pas !!! LOL

  3. Ça faisait un petit moment que je n’étais pas venu me promener chez vous, et on y est toujours aussi bien . merci .
    j’ai bien ri en lisant vos derniers billets .
    Merci aussi car je ne connaissais pas Théos, et je trouve ça génial. Enfin un groupe de musique catho qui fait vraiment de la musique . Et surtout avec des voix ! Ça a un petit air de Noir désir dans certaines musiques (oui je sais il ne faut plus en parler, et surtout vis à vis d’un groupe catho, mais je trouve un peu quand même …) Et puis au moins, ça peut s’appeler du rock catho.
    Par contre pour Glorious, moi j’avoue que j’ai aujourd’hui un peu plus de mal( sans doute ces voix de boys bands, quand on vient d’écouter Théos, ça fait mal …) . J’ai beaucoup aimé leur premier album. Mais les suivants je pense que en dehors d’un concert, ça ne donne pas grand chose. Mais surtout j’ai été très choquée par cette phrase , « n’allez plus à l’église, soyez l’église »…
    Personnellement je trouve ça un peu prétentieux de leur part. Et un concert Glorious ne remplace pas la vie en église bien classiquement le dimanche à la messe….
    En tout cas merci de nous permettre de nous tenir au courant du petit monde musical catho.

  4. salut tous,
    Je fais partie des bénévoles de Lyon centre, je peut donc en éclairer certain sur ce DVD. J’y été…

    @Edmond : Je m’occupe des ventes à Lyon centre, et je suis on ne peut plus d’accord avec toi : Des ombres et des Lumière reste le meilleur. Celui là à pour but de faire découvrir Lyon centre et peut être d’ouvrir d’autre lieux de louange comme celui ci. Il y en à déjà Albi centre avec le père René Luc. et d’autre en construction.

    @Vio : j’ai déjà commenté pour Theos mais bon, la musique ne va pas très loin, dans les derniers CD de Glorious (ou totus ou spir-hit(seul groupe professionnel)) le son n’est pas le même, et comme l’à dis Edmond, les frères pouzin améliore sans cesse leurs musiques et c’est ça qui va toucher un peut plus de monde (pas seulement les cathos mais aussi ceux qui sont autour.) Sa montre (regarde l’heure,sa fait au moins 10 min que t’éssay de te dire mais ou il veut en venir??? pardon) donc je disais, sa montre que les cathos peuvent aussi faire du pro et qu’ils sont suivi…
    Et pour la phrase :

    1) Elle n’est pas d’eux, donc il n’y a aucune prétention.
    2) la vrai phrase (écrite sur les sweats qui sont vendu à Lyon centre) est « N’allez plus à l’église devenez l’église » : ce qui signifie pas qu’il faut allez à Lyon centre!!! mais juste qu’il ne faut plus allez à l’église juste le dimanche ou les fêtes mais plutôt de vivre en église, comme une famille, c’est à dire d’être 24h/24h comme si on été devant le seigneur… Et sa peut passer par la messe, par n’importe quel groupe de prière, les groupe de préparation au JMJ, ou tout ce qui peut te faire approfondir ta foi pour la vivre 24h/24h, 7j/7j, 365j/365J et 100ans/éternité..
    Voila, en gros vive Dieu quoi…

    @Edmond : merci pour le lien vers Rejoyce, mais je connaissai…

  5. Ma fille (15 ans) a découvert ce groupe il n’y a pas si longtemps et elle est déjà fan:elle aime, elle chante,une vraie énergie, elle espère aller voir le concert dans notre région, elle ose en parler au lycée, pas seulement avec des Cathos: ça fait du bien, non??? Pour l’Eglise de demain.

  6. @ Nukléa : Je n’ai pas dit que ça n’arrivait pas, mais que c’était rare chez les cathos !
    (Et merci pour ton commentaire.)

    @ Vio : La comparaison avec Noir Désir ne me choque pas, personnellement. Le groupe ne se résume de toute façon pas à Cantat, et ça reste un très bon groupe de rock… Je trouve même ce parallèle assez intéressant : Théos le mérite assez.
    Quant à Glorious, je n’accorderais pas plus d’importance à cette phrase que celle qu’elle a vraiment : c’est évidemment destiné à attirer l’attention, et dans la mesure où le sens est de passer d’une pratique religieuse « passive » (risque qui nous guette tous à un moment donné) à une pratique « active », ce n’est pas une mauvaise idée. Même si, certes, le « n’allez plus à l’Église » peut paraître maladroit.

    @ Stan : Bon, visiblement on n’a pas du tout le même avis sur les qualités musicales de Théos. D’autant que la comparaison du son avec Glorious ou Spear-Hit n’a pas beaucoup de sens…
    Et de quel lien vers Rejoyce tu parles ??

    @ Corine : On est bien d’accord.

  7. Je t’avais parlé de Sephoramusic et tu m’avais renvoyé sur Rejoyce mais je connais vu que « Citoyen des Cieux » vient de Rejoyce

  8. pardon je me suis planté, c’est Arnaud,… bon ben voila maintenant tu es au courant aussi… et puis vive la musique chrétienne!!

  9. @edmond :
    Tu dis « Venons-en à ce qui m’intéresse le plus ici : la partie DVD. Pourquoi ? parce que c’est une nouveauté pour un groupe catho en France, et que c’est sans conteste le vrai « plus » qu’apporte l’album. » Un autre groupe a essayé de sortir 1 CD + DVD en 2005 mais n’a pas réussi car aucun marchands du temple magasin ne voulais vendre un CD 12 titres + DVD (1 concert live + 1 road movie) pour 4€ et des cacahuettes (la vente a perte étant interdite, ce prix respecté donc bien la loi).
    Quand à Lyon centre ou tous autres projets de ce genre, il y a quand même un problème (en plus de Glorious qui chante). C’est qu’on fait de ce RDV hebdomadaire, »le grand rendez-vous de la semaine », alors que LE Rendez-vous de la semaine c’est le dimanche matin (et ce n’est pas de téléfoot que je parle). J’ai déjà rencontré du monde qui m’ont avoué aller à un groupe de prière de louange chaque semaine mais ne pas aller à la messe tous les dimanches car « la musique est moins fun le dimanche ».

  10. Edmond, je souhaite de tout mon coeur, par amitié pour Glorious, qu’ils ne deviennent pas comme Hillsong. J’ai assisté en 2008 à un enregistrement live d’un DVD de Hillsong à Sydney et je crois qu’il est important de faire connaître quelques faits à des français facilement impressionnés par le côté « grosse prod pour Dieu ».

    Hillsong est d’abord un business familial. Par business, je veux dire du genre qui te demande ton numéro de CB en plein culte, après diffusion d’une vidéo sur ses bonnes oeuvres. Par familial, je veux dire que toute la famille du fondateur vit -grassement- de Hillsong (dont son père, qui a dû démissionner après avoir été condamné pour viol.. ça n’arrête pas ceux qui pourtant voient le diable dans les Légionnaires du Christ).

    Pas un texte d’évangile sur 3h de culte… que du texte de combat de l’exode, ou l’apocalypse. Un chant d’un type soi-disant atteint de cancer, dont on a appris en août de la même année qu’il n’avait jamais eu le cancer.. Une ambiance rock moins destinée à amener dans la prière qu’à l’excitation pour inciter à sortir le carnet de chèques.

    Sachant cela, je ne suis pas sûr qu’on veuille voir Glorious sombrer à la Hillsong. Que Glorious se contente d’exprimer simplement la joie d’être fils et filles de Dieu, et de mener paisiblement Lyon Centre dans la prière, ce sera déjà beaucoup !

  11. @ FX : Le problème que tu évoques pour Lyon Centre est davantage un risque qu’un réel problème posé, en fait… D’abord, il concerne en toute logique tout groupe de prière qui cherche à être un peu dynamique ; ensuite cette idée est démentie par les chiffres. Sur la paroisse où Glorious anime une assemblée de louange, la messe (du dimanche soir, certes) a vu sa population augmenter très largement depuis deux ans.
    Alors, oui, on trouvera toujours des jeunes pour dire qu’ils vont là mais qu’ils ne vont plus à la messe. Mais y allaient-ils vraiment avant de venir dans un groupe ? voilà la première question qu’on devrait déjà se poser. Si la réponse est non, c’est toujours un « plus »… en attendant « mieux » ! Pour autant, je crois que l’ancrage d’un projet de ce genre dans la paroisse est un sacré avantage.
    Cela dit, si une assemblée contribuait à vider la messe dominicale de ses jeunes, on pourrait effectivement en conclure que c’est un mauvais fruit.

    @ Toinou : Pas trop mon genre quand même. C’est vraiment un hasard si je parle de deux albums d’affilée…

    @ Paul : Oui, mon exemple sur Hillsong se limitait en fait au professionnalisme de la « prestation musicale ». Pour le reste, je n’ai jamais vraiment accroché, personnellement, à leur style. Après, comme disait quelqu’un récemment : les Gouzes et les couleurs…

  12. Bon, fallait bien que je me décide à poster mon premier commentaire sur ce blog (qu’il m’a fallu un certain temps pour défricher depuis les origines).
    Alors voilà, comme je ne sais plus qui le disait : merci pour l’article sur Theos, je ne connaissais pas ! Et merci pour celui-ci aussi. Je suis allée deux fois à Lyon-centre mais le fait de n’avoir même pas la place de m’assoir au moment de l’explication de l’évangile ou de me mettre à genoux pendant l’adoration m’a un peut refroidie. Du coup je n’y suis pas retournée, j’ai eu trop de mal à prier. Par contre la partie « concert » était géniale (c’était à peu près à la période « ave Maria » du groupe).
    Bref, après lecture j’irai bien y faire à nouveau un petit saut.
    En tout cas le blogUE en général est très chouette, très expressif, très intéressant, franc et agréable à lire (et oui : je n’ai pas d’humour mais j’aime bien quand les autres en ont, na). Et j’adore tes liens qui parlent quand on passe dessus (ya pas d’âge pour avoir huit ans !).
    Si je poste ici c’est aussi parce que j’ai été perturbée par le commentaire qui a été posté sur Hillsong. Vrai tout ça ? Je ne savais pas (ça n’empêche pas qu’ils font de la chouette musique, et de toute façon je ne les verrai probablement jamais en concert).
    Bref merci Edmond, c’est un super boulot/passe-temps/exutoire (?) ce blogue !

  13. « Citoyen des Cieux », c’est du Saint Augustin à tous les coups.

    Pour Hillsong, rappelons-nous aussi qu’il s’agit d’un groupe protestant et qu’ils ont de ce fait une toute autre relation à l’argent.
    Mais de toutes façons, tout ça ne vaut rien à côté de Flyleaf.

Mettre mon grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s