C’est pour une carie…

Mais dites...

Normalement, dans une salle d’attente, il ne devrait pas y avoir des magazines ? Ou même des affiches un peu flippantes, histoire d’étudier minutieusement la géologie d’une mâchoire avant d’aller ouvrir la bouche de l’autre côté de la porte ? Un truc à lire pour passer le temps, en somme… On ne demande pourtant pas grand chose ! Juste un effort de convivialité : des chaises un peu plus confortables, davantage de lumière, une table basse, un tapis – je sais pas, moi ! – une plante verte ? Oui, c’est une bonne idée, ça : une plante verte. Un affreux ficus ou un palmier, même en toc, même jauni. Et des jouets pour faire patienter les enfants, aussi. Non ? Même pas les jouets pour les enfants ? Vous êtes durs, ici.

Déjà, dame de l’accueil n’était pas spécialement avenante. Pas un sourire, tout juste un regard, et sans réelle certitude qu’il me soit adressé. Charmant. Alors je veux bien admettre que dans ce cabinet on reçoit sans rendez-vous, mais ce n’est pas la peine de compter sur moi pour en faire la pub. Enfin… on verra quand même si le praticien est bon. Il y en a qui en disent du bien. D’ailleurs, il y a quand même un peu de monde devant moi.

N’empêche : pas un seul magazine, hein ! Si j’avais su, j’en aurais apporté un, parce que là je suis parti pour m’ennuyer sec. Flûte. Et puis, c’est moi ou ça sent quand même assez fort la cire à bois ? Ambiance mamie a mis un coup sur le parquet… Remarque : si ça se trouve, c’est juste à cause de ça qu’on a retiré le tapis. Nan, parce que sérieusement : je peux pas croire qu’il n’y ait même pas un tapis en temps normal !

Pff… Qu’est-ce que je fais là, d’abord ? Je n’avais même pas envie de venir, et voilà qu’on me répète qu’il faut y passer au moins une fois par an, histoire de vérifier que tout va bien et qu’aucune intervention n’est nécessaire. Mais quoi ! c’est un comble, tout de même : je n’ai même pas mal ! Je le saurais, non ? Et le pire, c’est qu’il est capable de me trouver un peu de tartre, voire une ou deux petites caries bien dissimulées. Un excès de sucre, c’est si vite arrivé… une petite corrosion facilement attrapée, des bactéries qui grignotent doucement, encore imperceptiblement, et finiront par rendre mes dents un peu plus fragiles et un peu moins incisives. Oui, bon, et alors ? Ce n’est pas la perspective d’une petite dévitalisation qui devrait me faire peur. Si ? Mmh… je suis comme tout le monde, en fait : je n’aime pas tellement ça.

Il y a des bruits bizarres. Des tzzzvviiiiiiiiii, des crouuuiiiiiiiiii, des brrriiiiiiivvuiiiiiiiiit. Beaucoup trop de i, beaucoup trop d’aigus pour que ça puisse être un minimum rassurant. Uniquement des bruits qui piquent, qui ratissent, qui creusent, qui vident, qui arrachent, qui déchirent et qui rabotent. Quand ils ne crissent pas tout simplement, le plus effroyablement du monde.

Une petite voix me susurre à la l’oreille : « Il est encore temps de partir. Personne ne le saura. Et puis franchement : est-ce que j’ai vraiment besoin de ça ? C’est encore une façon de se faire du mal pour pas grand chose… Il sera toujours temps de repasser si par hasard une petite douleur se faisait sentir, non ? »

Si j’avais le temps, peut-être aurais-je aussi entendu une autre petite voix me dire quelque chose comme : « C’est un mauvais moment à passer. Et alors ? Je serai tellement plus serein après ! Courage ! » Sauf qu’à cet instant précis, la porte s’ouvre en grinçant comme celle d’une prison… ou d’une salle de torture.

Un homme en habit blanc inspecte la salle d’attente d’un coup d’œil, et son regard croise le mien. Je me lève avec un frisson. Il sourit pour me mettre en confiance. Trop tard pour reculer… J’entends juste ma voix dire, en passant la porte :

« C’est pour une carie… euh… un Carême ! »

Publicités

20 réflexions sur “C’est pour une carie…

  1. Carêment…. flippant.
    Vous savez ce qu’il y a dans la salle 101, Edmond. Tout le monde sait ce qu’il y a dans la salle 101.

  2. Mieux vaut une rage de dents qu’une rage dedans. Surtout sous la tente.
    Ce qui est bien avec le Carême, c’est qu’on n’a pas besoin d’attendre la soixantaine pour prendre retraite. On peut le faire dès cette semaine :)
    P.S. Et même si on est à la campagne, hein :D

  3. C’est vrai, on devrait mettre des Paris Match pour patienter avant d’aller se confesser.

  4. @ Marsu: à la campagne comme dans la ville: à croquer à pleines dents :D

  5. Maintenant, mon dentiste fait une piqure dès que le traitement peut être douloureux, donc j’appréhende moins; par contre, on n’a pas de piqure anesthésiante le Mercredi des Cendres. C’est peut-être mieux de se rendre compte de ce qu’on fait en attendant Pâques! Non?

  6. Rappel subliminal avant le Carême ?… Si ton homme en blanc avait porté une étole violette, en lisant ton texte entre les lignes, cela pourrait rappeler à certains l’attente de « faire ses Pâques »… Même l’odeur du confessionnal en bois ciré ;o

  7. J’arrive toujours pas à savoir si tu parles du dentiste ou du confesseur… en tous cas tu en parles bien ! ^^

  8. Cher Edmond, j’aime vraiment la douceur et l’humour de votre blog. Vous êtes assez unique dans ce cas. La première fois que j’ai entendu parler de vous, c’était en Angleterre. Ils vous écoutent même là-bas…

  9. Remarquable ! Ma peur du dentiste m’a empêché de penser à autre chose avant d’avoir parcouru les commentaires… Et voilà que j’ai peur : peut-être que je n’ai pas assez peur du confessionnal ? Il faut donc que j’y coure ! :)

  10. Oups et bravo ;o) ! Moi qui avais eu peur de trop spiritualiser une fois encore : je n’avais pas lu tes tags !!! Il n’y a rien de subliminal, en fait, c’est clair et subtil comme une source d’eau vive !…

  11. Je ne sais pas si Edmond Prochain a toujours ses dents de sagesse, mais s’aidant de sagesse il nous fait là une comparaison charmante.

  12. @ Trottinette : Nan, mais attend… je suis sûr que chez toi il y a des magazines très chouettes !
    Et puis d’abord, toi, t’es gentille. Tu fais pas peur. :-)

Mettre mon grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s