Le Cathologue : La brebis perdue est-elle un irresponsable ?

En passant

Voilà, on y est : la diffusion de la série « Le Cathologue » a démarré hier soir.

(Pour rappel : je l’ai présenté ici…)

Ce programme, coproduit par le journal L’1visible, la chaîne KTO et SAJE Prod, va donc prendre peu à peu son rythme de croisière à raison d’un épisode par semaine jusque fin juin. Puis il reprendra après l’été. Et moi, je vais essayer de vous faire suivre ça ici au gré des sorties. Comptez peut-être un ou deux épisodes pour bien entrer dans l’univers de ces personnages… On vous souhaite en tout cas autant de plaisir à les regarder qu’on en a eu à les faire.

Et on commence donc avec l’épisode 1 :

Le contexte, c’est évidemment la parabole bien connue – dite – de la brebis perdue, dont voici le texte complet (tant qu’à faire !), en Luc 15 :

Les publicains et les pécheurs venaient tous à Jésus pour l’écouter.
Les pharisiens et les scribes récriminaient contre lui : « Cet homme fait bon accueil aux pécheurs, et il mange avec eux ! » Alors Jésus leur dit cette parabole :
« Si l’un de vous a cent brebis et en perd une, ne laisse-t-il pas les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert pour aller chercher celle qui est perdue, jusqu’à ce qu’il la retrouve ? Quand il l’a retrouvée, tout joyeux, il la prend sur ses épaules, et, de retour chez lui, il réunit ses amis et ses voisins ; il leur dit : ‘Réjouissez-vous avec moi, car j’ai retrouvé ma brebis, celle qui était perdue !’

Je vous le dis : C’est ainsi qu’il y aura de la joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se convertit, plus que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n’ont pas besoin de conversion. »

*

Et pour faire bonne figure, vous pouvez aller vos abonner à la page Facebook de la série, ainsi qu’à celles des différents coproducteurs : L’1visible, KTO, SAJE Prod.

Publicités

14 réflexions sur “Le Cathologue : La brebis perdue est-elle un irresponsable ?

  1. « la brebis perdue est elle irresponsable »… à moins que je n’ai rien compris, le sketch ne réponds pas à la question, non?

  2. @Edmond: On vous aimes aussi pour ça! On comprends pas mais on aime. Si c’est pas de l’Amour ça!

  3. Très réussi. J’ai mis un peu de temps à me faire aux bruitages (non pas ceux de ton article, même si on sent que c’est de la haute technologie tout ça) et aux petites icônes qui apparaissent, mais dès le second visionnage j’étais à fond dedans. C’est rythmé, drôle, fin, et décidément, ces tee-shirts vont faire un malheur.
    Et comme l’a dit un fan sur Face de bouc, (ou de chèvre de Monsieur Seguin, je suis pas sexiste) la déco est extra ! Le petit poster au fond à droite, là, à côté du lampadaire, il me plaît bien. Vous avez du goût les gars.

  4. à la phrase de fin, c’est bizarre, j’avais aussi l’idée du Méchoui… Comme quoi, les grands esprits se rencontrent…

  5. Faire rire les cathos, très bonne idée.

    Mais, tant qu’à faire, ne vaudrait-il pas mieux ridiculiser les mythes, les tabous, les dogmes et les préjugés antichrétiens (et il y a de quoi faire dans notre société !), plutôt que ridiculiser l’Évangile ???

    La valeur apostolique de ce sketch m’échappe totalement.

    Un athée voulant rire des cathos aurait pu faire le même. Alors ?…

  6. @Sébastien ben moi je trouve cette vidéo trochouette parce que JUSTEMENT pour une fois, c’est de l’humour pour de l’humour. C’est pas de l’humour qui essaye de convaincre, c’est pas de l’humour qui va à la pèche au catho ou qui essaye de faire passer une morale. C’est simplement montrer les évangiles ça peut être marrant, que c’est pas juste un truc rasoir qu’un prêtre lit à la messe le dimanche à l’heure ou t’as faim.
    En tout cas c’est comme ça que j’ai compris cette vidéo !

  7. Bien ri !!! (et pif)
    J’aime beaucoup les petits com(plé)mentaires « écrits » et les bruitages !! (et paf)
    Et heureusement qu’on peut le revisionner plusieurs fois pour découvrir tous les détails ! (et pouf)
    Mais pas si sûre qu’on se marre autant que vous, parce que j’imagine trop combien vous avez dû VRAIMENT BIEN vous amuser à les écrire et les filmer ;o))

  8. @Sébastien « la valeur apostolique de ce sketch m’échappe totalement ». Il me semble que nous ne devrions jamais évaluer la fécondité apostolique de ce que font nos prochains. Il y en a qui passent par des textes rébarbatifs (j’en suis), il y en a qui passent par l’apologétique, il y en a qui passent par le catéchisme, il y en a qui passent par le contact humain… et il y en a qui passent par le sourire. Qui sommes nous pour décider que telle personne ou non peut-être touchée ? sommes nous représentatifs de toutes les sensibilités, de toutes les situations de vie, de tous mes moments de la vie ?
    Je me réjouis à chaque nouvelle initiative, me gardant d’en jauger les bénéfices escomptés. Gratuité. Merci à tous ceux qui y consacrent une partie de leur féconde imagination, …et qui prennent le risque de se faire tacler par ceux qui « savent ».

  9. @ Vieil imbécile : +2, merci, j’aurais pas dit mieux. Et merci à Edmond. Quand on nous dit que Dieu est toujours là où on ne l’attend pas !

Mettre mon grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s