Tombé du Ciel… et de 7 !

Actu, edmondprochain

Le printemps approche… mais vous pouvez déjà prendre quelques jours d’avance avec la parution du 7e tome des aventures d’Albin et Tirdel ! Toujours magnifiquement illustré par Vincent Lefebvre, qui y a mis une fois de plus tout son imaginaire d’enfance (ce qui est chouette, car il complète assez bien le mien).

Intitulée Rien ne va plus à Fort-Albin ! cette nouvelle histoire nous entraîne en vacances au bord de la mer, avec toute la famille. Au programme : déguisement de cow-boy, château de sable menacé par la marée montante, et surtout relations familiales un peu chahutées par un léger sentiment de solitude chez Albin. Heureusement, Tirdel n’est jamais loin et toujours prêt à venir en aide à son protégé, même s’il est sans doute un peu plus démuni que d’habitude cette fois-ci.

On continue donc plutôt l’exploration des liens qui unissent parents et enfants, frère et sœur, dans ce volume de la collection Tombé du Ciel. On est donc plutôt dans la veine d’Un vilain coup de bourdon, par exemple, et à l’opposé de l’univers développé dans le précédent tome paru en novembre dernier (je réalise que j’avais oublié d’en faire une note, alors je me rattrape) : Le Bureau des miracles.

Pour ceux qui auraient manqué cette précédente aventure (la 6e de la série), il y était question de prière et de la façon dont Dieu choisit de donner ou non ce qui est demandé… Grand mystère, plutôt abordé avec humour à travers une visite guidée du Ciel et son fonctionnement (administrations, fonctionnaires, juges du fameux « bureau des miracles », chargés d’examiner les demandes…). Si vous et vos enfants l’avez manqué, c’est l’occasion de vous rattraper !

Et surtout : n’hésitez pas à m’envoyer, ou à poster en commentaire sous cet article, les réactions de vos jeunes lecteurs… ça fait toujours plaisir.

À noter en passant : je viens de terminer la première version d’un autre livre, dont je vous reparlerai plutôt en fin d’année… Pas Albin et Tirdel, cette fois. Vous pouvez commencer à parier sur le sujet !

*

Pour vous procurer sans tarder ce 7e volume, c’est par ici, et pour le 6e c’est par là (ou chez votre libraire, ce qui est encore mieux) ; pour retrouver les autres tomes, allez plutôt voir de ce côté ; pour savoir ce que la presse pense de la série, voyez cette page ; et enfin pour ne manquer aucune actu, rendez-vous sur la page Facebook de la série !

Publicités

Albin et Tirdel reviennent… (« Et ta sœur ? »)

Actu, edmondprochain

tombe-du-ciel-un-vilain-coup-bourdonOn change un peu le rythme de parution pour les aventures de mon ange gardien préféré et de son protégé : ce ne sont pas deux nouveaux titres qui sortent en mars cette année mais un seul… Cela dit, rassurez-vous : il ne faudra pas attendre un an pour voir arriver le suivant, mais seulement six mois ! Bonne nouvelle, non ?

Dans l’immédiat, le cinquième tome de la série Tombé du Ciel s’appelle Un vilain coup de bourdon et laisse un peu plus de place à Maude, la grande sœur d’Albin. Avec Tirdel, il va falloir l’aider à retrouver le sourire, qu’elle semble avoir égaré au milieu des vacances chez leurs grands-parents…

Une jolie histoire (enfin, je crois), que j’avais envie d’écrire depuis un moment. J’espère qu’elle vous plaira ! N’hésitez pas à commenter pour raconter les réactions de vos jeunes lecteurs…

 *

Pour l’acheter, c’est par ici (ou chez votre libraire) ; pour retrouver les autres tomes, c’est par là ; pour savoir ce que la presse pense de la série, voyez cette page ; et enfin pour ne manquer aucune actu, rendez-vous sur la page Facebook !

Pourquoi l’humour est une urgence spirituelle

Actu, edmondprochain

 

osservatore

oss-ro-p5Petite info en passant : j’ai donc signé une tribune dans L’Osservatore Romano. Un texte intitulé « L’urgenza dell’umorismo » (je l’avais appelé en français « Pourquoi l’humour est une urgence spirituelle ») qui résume en quelques traits pas mal des intuitions que je peux avoir en la matière, et aussi l’état d’esprit dans lequel j’ai pu m’investir sur différents projets ces dernières années.

A vrai dire, c’est il y a déjà plus d’un an que la proposition m’avait été faite d’écrire à ce sujet pour le journal du Vatican. J’avoue ne pas avoir cru pouvoir prendre cette offre entièrement au sérieux dans un premier temps, et il aura fallu l’insistance bienveillante de mon amie Marie-Lucile Kubacki pour que je finisse par me mettre au travail (domptant alors cette idée idiote mais tout à fait intimidante que deux papes puissent lire mes âneries…). Qu’elle en soit ici, une fois de plus, remerciée. Si j’étais amené à développer encore ces ébauches d’idées par la suite, ce serait grâce à cette impulsion initiale.

Bref, je vous laisse découvrir le texte de cette tribune, accessible (en italien !) en page 5 de l’édition des 8-9 février, et dont j’ai rendu disponible la version française hier sur ma page Facebook.

Cliquez ici pour lire l’article

 

P.S. En tout cas, je peux vous assurer que c’est étrange et troublant de découvrir cette ligne « di Edmond Prochain » au tout début du texte…! Petit sentiment d’imposture, mais pas totalement désagréable. ;)

L’indispensable complément au Catéchisme !

Actu, edmondprochain, En passant

jargonnier-couvPetite histoire. A l’été 2008, je l’ai déjà raconté plusieurs fois, je lançais un blog. Ce que je n’ai jamais précisé – sauf à de rares amis –, c’est qu’au même moment j’ai entamé un petit exercice d’écriture qui a rapidement pris une telle ampleur que j’ai décidé alors que ce serait un livre. Un petit bouquin étrange dans le paysage de l’édition religieuse : une sorte de mini-dictionnaire décalé de la foi et de l’Eglise. Bienveillant mais piquant.

Sept ans, pas mal de travail et quelques coups de pieds au fondement plus tard, ce petit livre est terminé. Et il est beau. Sans doute même, parce qu’il a eu le temps de mûrir et de s’affiner avec le temps, cet ouvrage est-il celui dont je suis le plus fier actuellement. (Avec les Tirdel, mais c’est tellement différent que je n’ose pas les comparer.) Et vous allez enfin pouvoir en juger de vous-même…

Mais arrêtons les préliminaires. Vous pourrez donc découvrir en librairie à partir du 7 novembre mon Jargonnier catholique de poche, sous-titré : La langue de buis décryptée à l’usage des croyants et autres mécréants (aux Éditions Emmanuel), pour la très modique somme de 14€ (pour rappel, le bouquin de Koz vous en a coûté 5 de plus…). C’est donc une très bonne affaire pour cet lexique qui vous semblera bientôt incontournable pour comprendre le C.E.C., la doctrine sociale, les encycliques ou même une banale homélie de paroisse.

Citation malicieusement placée en exergue du livre. (Pas taper.)

Citation malicieusement placée en exergue du livre. (Pas taper.)

Pourquoi « Jargonnier », mot qui n’existe normalement que sous forme d’adjectif ? Parce que, comme il existe des herbiers, il fallait un mot (même moche) pour définir cette façon d’épingler les mots que nous utilisons entre croyants et que nous sommes parfois seuls à comprendre. Pourquoi « catholique » ? Ma foi, je crois qu’il n’est pas difficile de mesurer la nécessité de circonscrire le corpus… Et pourquoi donc « de poche » ? Non seulement pour rester humble sur les dimensions réelles de l’ouvrage, mais surtout parce que cette précision porte un degré de ringardise qui me réjouit totalement ! Il faut savoir ne pas être de son temps, parfois, pour mieux s’y épanouir. Ou pas.

Cerise sur le gâteau, l’ami Paul Clavier m’a fait la joie de rédiger une courte préface (« de carême »), qui donne bien le ton à l’ensemble.

Et comme je ne suis pas chien, voici quelques extraits de l’ouvrage, gracieusement offerts par la maison :

Jargonnier-extrait-1   Jargonnier-extrait-2

Bref : pour le commander en ligne, c’est ici (mais vous pouvez aussi aller faire monter la pression chez votre libraire), et tant que vous y êtes vous pouvez également partager la page Facebook dédiée. Vous êtes bien chics !

Work in progress…

Actu, edmondprochain

11866366_1616931808587183_1445654916386848711_n

Ce ne sera « que » pour le mois de mars (2016), mais la prochaine aventure d’Albin et Tirdel est désormais achevée… du moins, dans sa toute première version, avant reprise et corrections ! Un drôle de titre pour une jolie histoire toute simple qui devra encore être illustrée par Vincent Lefebvre. J’ai hâte de le voir s’attaquer à ce nouveau récit, et notamment donner vie à un lieu encore jamais exploré dans les épisodes précédents : la cabane d’Albin !

Et comme le mois de mars peut sembler loin, j’en profite pour vous annoncer que sortira très certainement début novembre un autre livre, un projet sur lequel j’avance doucement depuis longtemps et qui devrait enfin se concrétiser. Plus d’infos très bientôt…

Parce que ça faisait un moment déjà que ce n’était plus vraiment un blog… voici une nouvelle version du site ! (En réalité, son premier vrai changement depuis sa création en 2008, c’est dire !)

Il y aura encore quelques bugs et quelques mouvements pendant un temps, sans doute. Et puis on pourra retourner à l’inactivité ordinaire…

A bientôt !

Actu