« Le Cathologue » : revue de presse

Petit florilège de recensions publiées dans la presse autour de la série Le Cathologue, présentée par L’1visible et coproduite par KTO et SAJE Prod.

*

  • La Croix

« Cette série de petits films, coproduite par KTO , le journal gratuit L’1visible et la société de production SAJE Prod, sera diffusée tous les jeudis sur la télévision catholique. En 3 minutes 45, la série met en scène Damien, bien formé sur le plan de la foi, mais très timide, et Jérôme, beau parleur mais doté de connaissances théologiques plutôt légères. L’un des premiers épisodes, consacré au sacrement de réconciliation, explique avec humour des méthodes pour « se confesser sans douleur ». Les auteurs entendent démontrer que foi et humour peuvent aisément cohabiter. »

  • Elle

« Des colocs catholiques donnent des cours de catéchisme foutraques dans leur salon, lors de saynètes de cinq minutes. Après le « Bref» de Ryan Khojandi (Canal +), voici le « Bref» pontifical, ou presque, de Jérôme. (…)  Avec ses camarades, il forme un turbulent petit club de cancres de bénitier. Entre des sujets torrides limite « Journal du hard » (« La Vierge Marie était-elle vierge ? »), des success-stories économiques (« L’âne de la crèche a-t-il fait carrière ? ») ou d’âpres questions de théologie (« Les Rois mages aimaient-ils la galette ? »), on apprend « les cinq manières de se confesser sans douleur ». Notamment par la méthode dite de « l’enrobage au ralenti accéléré » qui consiste à dire à toute vitesse qu’on a trompé sa femme ou son mari au milieu d’une litanie de péchés véniels détaillés avec lenteur. Des cathos drolatiques… Manifestement, Jésus fait toujours des miracles. »

  • Pèlerin

« Un programme court humoristique, qui met en scène une bande de jeunes en tram de dépoussiérer le caté. Sincèrement, on ne voyait pas vraiment ce que ça pouvait donner quand KTO nous a annoncé l’arrivée de cette drôle de série sur son antenne. Eh bien, on a venu… et on a vu. C’est drôle, sympa, futé, bien joué et bien écrit. »

  • TVmag

« C’est quand même étrange que seul le catholique soit obligé de prouver qu’il sait lui aussi « faire l’humour ». Or il sait ! La preuve avec Le Cathologue, une nouvelle série qui aurait sans (aucun) doute été plus médiatisée si elle n’avait pas été coproduite par KTO. La presse spécialisée en a souligné la qualité, mais comme un boucher de village souligne la qualité de sa viande : les autres ne le savent pas ! Il est donc pourtant vraiment drôle, ce Cathologue qui montre deux jeunes parlant de la pratique-de-leur-religion sur Internet. (…) C’est franchement vif, plus culotté que calotté ; bref, c’est du cousu-main (on évitera de parler de point-de-croix). Oui, pour ceux qui, croyants-ou-pas, s’obstinent à voir les choses telles qu’elles sont, cette série mérite d’être connue. Et reconnue. Or donc, qu’on ne catalogue pas ce Cathologue, ma foi ! »

(Lire l’édito)

  • Le Figaro

« On connaît l’humour juif, bien moins l’humour catholique. (…) Façon Camera café, deux jeunes chrétiens se lancent dans des cours de catéchisme sur la Toile. Damien a dû être enfant de chœur, élève assidu. Il aimerait expliquer aux internautes en quoi consistent sa foi et sa pratique. Mais il est trop émotif, incapable d’affronter la carmera. Son ami s’en charge, Jerôme, beau gosse et beau parleur. Sauf qu’il n’a pas dû beaucoup écouter au caté. Ses connaissances sont plus qu’approximatives alors il improvise, réinvente la Bible et ses messages, au risque de faire tout capoter. (…) C’est très drôle. »

  • Le Parisien magazine

« Rigoler avec les Ecritures, c’est la mission que se sont donnée les producteurs du Cathologue. (…) Une catéchèse décalée et humoristique qui prévient : ‘Vous n’écoutiez pas beaucoup au catéchisme ? Lui non plus !’ Le succès est immédiat. (…) Du concile Vatican II, on est passé à Vatican 2.0. »

  • La Vie

« Une chose est sûre : les auteurs du Cathologue ne manquent de culot ni d’humour. (…) les références sont audacieuses : créationnisme, Immaculée Conception, sexe et mariage, confession… Les auteurs n’évitent pas les points plus sensibles du dogme et de la tradition catholique. Une des raisons pour laquelle la série s’adresse tout autant aux cathos qu’aux autres croyants et aux non-croyants. Avec deux limites cependant : la moquerie et la Croix. (…) Pour le reste, pas de langue de buis. (…) C’est une série qui fait du bien. »

(Lire l’article)

  • France catholique

« Un peu comme un printemps arabe de l’intelligence, une révolution que nul n’avait su voir venir s’est produite il y a un an dans l’univers de la théologie catholique… (…) Les deux héros se sont mis en tête de pratiquer la nouvelle évangélisation à leur manière et selon leurs capacités, c’est-à-dire à travers des vidéos artisanales tournées en plan fixe dans leur salon de mauvais goût, où seraient en théorie résolues au profit du néophyte les questions épineuses du catholicisme. Le résultat est évidemment désastreux et, de calembours minables en mésinterprétations flagrantes, l’inculte Jérôme, incarné par un acteur génial qui à lui seul soutient le rythme comique de la série, développe une théologie parallèle à se rouler par terre. Derrière la grosse farce, la profondeur du propos souvent surprend et fait de cet outil d’évangélisation non identifié un irrésistible virus de catholicisme populaire. »

(Lire l’article)

  • Le Nouvel Observateur

« Si l’idée est originale, le résultat est plutôt décevant. Les répliques ne sont pas franchement drôles, et les acteurs sont peu convaincants. On a du mal à saisir le ton de cette mini-série tant l’humour paraît lourd et inapproprié. Finalement, on ne rit pas, et l’on reste dans l’incompréhension. »  (Oui, cette critique est mauvaise, mais ce n’était pas une raison pour ne pas la faire figurer ici !)

  • Le Canard enchaîné

« Ringardissime série de clips vidéo de catéchisme (…). Diffusée sur la chaîne épiscopale KTO, elle ressasse à la sauce djeune les vieilles antiennes de l’Eglise sur la ‘tentation’ ou ‘la sexualité et le mariage’… » (Pan ! dans les dents !)

  • Kto and the city (blog)

« Bon, soyons honnête, quand on t’annonce une vidéo sur la foi qui passe sur KTO TV tu t’attends pas forcément à la plus grosse marrade de ta vie. Encore moins à voir un mec faire des blagues hyper-foireuses devant une sainte vierge en carton escortée par R2D2 et C3PO. Autant vous dire que j’ai été pas mal surpris. En bien. En très très bien. Et b****** qu’est-ce que j’aime ça moi, quand les cathos me surprennent ! »

(Lire le billet)

4 réflexions sur “« Le Cathologue » : revue de presse

  1. l’était pas bien luné ce jour-là le mec du nouvel obs. C’est bien le seul qu’a pas dû se marrer…

Mettre mon grain de sel

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s